AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Un an de prison ferme pour Hajar Raissouni


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Jugée lundi par le tribunal de Rabat pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage », Hajar Raissouni, 28 ans, journaliste au quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum, a été condamnée à un an de prison ferme.

Arrêtée fin août dernière à l’entrée d’un cabinet médical de Rabat, la journaliste avait été « contrainte à faire un examen médical sans son accord », selon elle. Assimilant cet examen à de « la torture », ces avocats avaient pointé du doigt à des « manquements de la police judiciaire », ainsi que des « preuves fabriquées ».

Pour la reporter, c’est un procès « politique ». Lors d’une précédente audience, elle avait nié tout avortement, assurant avoir été traitée pour une hémorragie interne, ce que son gynécologue a confirmé devant le tribunal.

Jugés au même moment qu’elle, son gynécologue a été condamné à 2 ans d’emprisonnement, son fiancé à un 1 an ferme alors qu’un anesthésiste et une secrétaire ont respectivement écopé d’un an et de huit mois avec sursis.

Les relations sexuelles hors mariages et l’avortement quand la vie de la mère n’est pas en danger sont sanctionnés par le Code pénal marocain.

Plusieurs journalistes et représentants d’ONG ont assisté à ce procès.



Autres titres
Ghana Affaire Coup d’État : L’officier Benjamin Agordzo libre 
Côte D'Ivoire Lettre de Charles Blé Goudé au président du tribunal criminel d'Abidjan 
Togo Christian Trimua dans le viseur de la FIDH et de l’OMCT 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com