AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Syndicats et économie dominent la Une des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’action et l’organisation syndicales, les derniers indicateurs de la Banque centrale et la Cité Mohammed VI Tanger Tech sont les principaux sujets traités quotidiens marocains parus ce mercredi.

+L’Economiste+ écrit que le monde syndical au Maroc n’est pas partie au pouvoir. Est-ce à cause des divisions ? Peut-être que oui, peut être que non, se demande le journal.
Les entreprises, comme les administrations, ont tout le mal du monde à faire en sorte que leurs employés votent lors des élections professionnelles, avance l’auteur de l’article, faisant remarquer que ce canal de représentation n’attire plus les salariés.

« Les syndicats ont colonisé une autre sorte de représentation : la Chambre des conseillers, le Dialogue social et le CESE », estime-t-il, soulignant qu’ils n’y parlent pas exactement au nom des salariés. Il y représentent les… Centrales.

Sur le même registre, +Al Massae+ rapporte que le ministère de l’emploi va présenter un projet de loi sur l’organisation des syndicats. Ce projet entend mettre de l’ordre dans les organisations syndicales, habitués à une gestion archaïque et des leaders éternels.

Ainsi, le texte fixe les modalités d’élection des candidats aux postes de commandes desdits syndicats. Au menu, des mandats limités dans le temps, des missions clairement définies et plus de représentativité pour les femmes et les jeunes. À la clef, le strict respect des dispositions des statuts propres à chaque syndicat, objets de bien nombreux abus. Les détails seront fixés ultérieurement à travers des textes réglementaires.

Tout dépassement des délais de renouvellement des équipes dirigeantes ou encore de la tenue des congrès exposent, selon le projet de texte, l’organisation syndicale incriminée à l’illégalité.

La mouture réglemente également les subventions étatiques dont bénéficient les syndicats, objet là encore de nombre de dépassements. Celles-ci seront ainsi réparties suivant le degré de représentativité d’une organisation donnée et devront servir uniquement à financer une partie ou la totalité de son fonctionnement.

+Aujourd’hui le Maroc+ revient sur les derniers indicateurs de la Banque centrale, relevant que depuis leur publication, notamment ceux relatifs à l'évolution des crédits bancaires, analystes et observateurs se focalisent sur un détail : la décélération de la croissance de l'encours des crédits accordés par les banques et particulièrement ceux qui sont destinés au secteur dit non financier.

C'est là que se trouve en fait l'essentiel de l'activité des banques et leur raison d'être, explique le quotidien, notant que ces derniers indicateurs font état d'une croissance de l'encours des crédits mais pas au même rythme qu'avant.

L'essentiel étant que les banques continuent à assurer avec le même engagement leur mission première qui est de financer l'investissement, la création d'emplois et donc la croissance, conclut la publication.

+L’Opinion+ écrit que la Cité Mohammed VI Tanger Tech, conçue comme le fer de lance du futur pôle économique de la région de Tanger-Tétouan, ouvrira ses portes dès fin octobre pour les entreprises qui souhaitent s’y installer.

La Cité Mohammed VI Tanger Tech se présente comme une initiative qui pourrait donner un nouveau souffle au marché de l’emploi. Suite à un investissement chinois estimé à 11 milliards de dollars, ce projet est de nature à renforcer la position du Royaume en tant que hub économique entre la Chine et le reste du continent.

Une stratégie qui consolide le leadership du pays au sein du continent, aujourd’hui classé au premier investisseur africain en Afrique de l’Ouest, et pivot des relations économiques à l’échelle du continent, souligne la publication.



Autres titres
Afrique Note de lecture: En Afrique, le coronavirus met en danger les élites dirigeantes 
Équateur Des corps sont laissés dans les rues d'une ville équatorienne débordée 
Côte D'Ivoire Saisie d'une tonne cinq kilogrammes de cannabis à Abobo 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com