AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Sénégal Les sujets politiques dominent à la Une des quotidiens sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus ce lundi à APA traitent pour l’essentiel de sujets politiques dont la sortie de Ousmane Sonko qui accuse le pouvoir de se servir de l’affaire des 94 milliards pour l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle de 2024.

« Ousmane Sonko crie au complot », barre à sa Une L’Observateur avant de reprendre cette déclaration du leader du parti PAtriote du Senegal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF-LES PATRIOTES) : « Ils (Macky et son gouvernement) veulent m’accuser, m’arrêter et m’empêcher de me présenter à la présidentielle de 2024 ».

« Leur volonté est de détruire mon casier judiciaire », arbore Vox Populi qui reprend cette autre déclaration de Ousmane Sonko avant de souligner que ce dernier « (a vilipendé) les autorités étatiques ».

Toutes ces déclarations font dire à Sud Quotidien que « Sonko annonce son inéligibilité ». Le journal donne ensuite la parole à la sociologue Fatou Sow Sarr qui « met en garde le régime en place contre les risques de conflits qui pourraient découler de la tentative de museler Ousmane Sonko qui, selon elle, incarne la vision d’une jeunesse sénégalaise ».

Le quotidien Enquête revient sur ce même sujet et informe que le leader de PASTEF « (a annoncé, hier) un long feuilleton judiciaire qui va bientôt s’ouvrir au Sénégal et qui va lui faire valser entre le tribunal et l’Assemblée nationale ».

Sous le titre « Forfaiture au sommet de l’Etat », ce même journal revient sur la fin de mandat des élus locaux et écrit ceci : « Etant donné que leur mandat, arrivé à expiration depuis le 1er juillet 2019, n’a jusqu’ici été prorogé par le pouvoir central, les collectivités territoriales du Sénégal exercent depuis lors en toute illégalité. De ce fait, toutes les délibérations et décisions prises depuis cette date par les maires et présidents des conseils départementaux, relèvent tout simplement de l’illégalité et sont attaquables devant les juridictions compétentes ».

Les quotidiens sénégalais se sont par ailleurs intéressés au débat sur la succession de Macky. A ce propos, Le Quotidien donnant la parole au ministre du Pétrole et des Energies, affiche : « Makhtar Cissé dénonce avec énergie ».

« Mouhamadou Makhtar Cissé estime que la question de la succession du président Macky Sall ne doit pas se poser. Le ministre du Pétrole et des Energies trouve +malsain+ que ce débat soit agité au niveau de la majorité gouvernementale », écrivent nos confrères.

Le quotidien national Le Soleil, pour sa part, consacre sa parution du jour au métier d’enseignant et titre à ce propos : « Une profession qui ne fait plus rêver ».



Autres titres
Maroc Temps froid: plusieurs provinces en alerte orange 
Nigéria L’ONU se félicite de la libération de plusieurs civils enlevés, dont trois humanitaires 
Togo RGPH-5 : Le Togo lance un appel pour mobiliser les ressources financières 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com