AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Et si les maires dépouillés de leurs prérogatives démissionnaient ?


Politique

iciLome | | 24 Commentaires |Imprimer

Les 13 maires des préfectures d’Agoè-Nyivé et du Golfe n’ont plus de pouvoir, suite à la création du District Autonome du grand Lomé par le gouvernement lors de son conseil des ministres du mercredi dernier. Que vont-ils faire, maintenant que leur rôle consistera seulement à gérer les marchés périphériques ou délivrer les actes d’Etat-civile ou célébrer les mariages ?

Selon Cyr Adomayakpor, un observateur avisé de la scène politique nationale, le fait que l’Exécutif ait détroussé les maires de l’essentiel de leurs attributions doit pousser ceux de l’opposition à rendre le tablier de façon collégiale pour se faire entendre.

« Si tant est qu’elle soit une fois sincèrement solidaire dans l’action et dans la dignité de ses responsabilités, la seule réplique possible, qui pourrait attirer l’attention et l’inquiétude des bailleurs de fonds européens pour la politique de décentralisation, serait une démission générale de tous les maires et conseillers municipaux de l’opposition », recommande-t-il.

Et de renchérir : « C’est la seule réplique politique dissuasive possible ».

Mais les maires et conseillers municipaux issus de l’opposition suivront-ils la proposition de Cyr Adomayakpor ? Il est permis d’en douter d’autant plus que cette classe politique a montré plusieurs fois qu’elle est plus préoccupée par les intérêts personnels qu’autre chose.

Le District Autonome du Grand Lomé qui est une collectivité territoriale particulière dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière concentre désormais tout. Cette instance a pour rôle d’exécuter des actions propres à la capitale : aménagement, entretien et fonctionnalité. Ces compétentes, précise un communiqué du gouvernement, « vont au-delà des compétences des communes ».

A.H.



Autres titres
Bénin Un nouveau code électoral adopté au parlement 
Togo Qui en veut à Monseigneur Kpodzro ? 
Burkina-Faso Suspenssion d'un parti d’opposition pour avoir demandé la démission du président du Faso 
Plus de nouvelles




 24   Diaz Tokoin | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Réponse à 5-GNAROU
  Achawolawson, mon poto Gnarou je t'ai déjçà dit qu'Anne Hidalgo a les coudées franches et décide librement de ce qu'elle veut construire ou renover, de la rue qu'elle veut piétonner, transformer, changer de sens ou interdire de circulation etc...ne nous prends pas pour des limaces rampants de votre association RPT/NUIR...

Tout acte posé par le RPT/NUIR est un acte de provocation sciemment pensée avant, ils savent qu'ils ont en face de vrais démocrates et ils font tout pour les détourner de leurs démarches démocratiques en les forçant à épouser leurs méthodes de voyou, de dictateur et usurpateur en manque de légitimité et le RPT/NUIR se donne les moyens de les éclabousser, les dérouter, les décourager, les disperser par tous les moyens...

Ainsi on nommera à la place des vrais députés à la chambre d'enregistrement, des béni OUI OUI qui savent se coucher pour leur servir de marche pied, des larbins qui sauront leur faire la courte échelle le moment venu pour toiletter la C92...

Le RPT/NUIR ira jusqu'à restreindre les libertés individuelles des citoyens sur le regroupement, l'association, la liberté d'entreprendre, des meetings des partis réguliers comme le PNP et autres...

le pompom c'est la nomination de cette think thank toujours aussi nul, médiocre et fainéant comme Faure ( la délégation spéciale) pour toujours garder la main sur la gachette et chapeauter les communes...

Opposer une démission à tout ça suppose à proposer une alternative, autre chose à la place afin d'occuper le terrain et avoir comme le veut le peuple les yeux, les oreilles sur les dépenses de nos deniers et faire selon la volonté des citoyens...c'est à dire une bonne gestion de la chose publique...se maintenir en place de Maire c'est non seulement rendre compte de combien les réalisations ont coûté à la population etc...un vrai contre pouvoir qui controlera l'état à la place de la cours des CON-tes, que ce soit l'équipe de JPF qui entreprend ou pas on saura tout dorénavant...

C'est très togolais, souhaiter l'échec aux plus courageux qui ont eux au moins essayer et après être les donneurs de leçons et demander d'éviter ci et ça...en narguant(on vous l'avait dit etc...) sans rien PROPOSER de probant à la place mais reste tapis dans l'ombre à guêter la moindre erreur des plus courageux qui s'essayent chaque jour sur le terrain...tous ces LOOSERS donneurs de leçon on n'en peut plus, ils ont la science infuse et savent lire l'avenir dans leur marre à café tous les matins...la politique c'est une vision, une stratégie, une ambition et non ce K.O que propose le RPT/NUIR et force tout le monde à s'adapter...le pire c'est que des pseudos journaleux s'alignent pour hurler avec les loups du RPT/NUIR en salissant, en dénigrant, en moquant et en humiliant les braves citoyens qui essayent sur le terrain...

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 23   Clement GAVI | Lundi, 14 Octobre 2019
  'Et si les maires dépouillés de leurs prérogatives démissionnaient ?'

S'ils avaient le courage de leurs convictions, la réponse logique à cette humiliation à eux infligée par ces délinquants, devrait être une démission. Car, il sont après tout, en face des criminels qui ont assassinés des milliers de Togolais depuis 1967. Et qu'ainsi, moralement, ils n'ont pas de la même taille.

 22   Esso | Lundi, 14 Octobre 2019
  Réponse à 21-Aklesso
  Monsieur,

Vous êtes hors sujet car je ne perçois aucun lien entre d'une part, *un projet de loi relatif à la création du District Autonome du Grand Lomé dans le cadre de l'organisation générale de l'administration territoriale ; et d'autre part, *le "cambriolage des banques" !

D'ailleurs sont-ce les "banques qui sont cambriolées" ?

Comment pouvez-vous méconnaître que ce sont les clients sortant d'une banque qui sont dépouillés ! Pas les banques monsieur !

Monsieur, des clients (vraisemblablement ciblés ...) sortant d'une banque après y avoir effectué une opération de retrait, sont braqués et volés.

Ce sujet n'a strictement rien à voir avec le débat sur l'opportunité de créer le District Autonome du Grand Lomé.

Je rappelle à nouveau que la sécurité des biens et des personnes incombe à la Puissance publique (l'Etat)

Voyez-vous monsieur vous confondez tout, tout et tout et vous êtes hors sujet !

Monsieur, un profil comme le vôtre il en est pléthore au Togo qui prétendent tout savoir et pensent (à tort) être en capacité d'intervenir sur tous les sujets.

Par ailleurs, pour votre parfaite information, retenez que le contenu de chacun mes précédents commentaires apporte en subtilité (...) des réponses à votre question.

C'est pourquoi, je ne peux que vous inviter à procéder à une relecture (avec acuité) de chacun de mes précédents commentaires et à en appréhender en bonne intelligence, leur contenu respectif.


 21   Aklesso | Dimanche, 13 Octobre 2019
  Réponse à 20-Esso
  Cousin, je vois que tu ne veux pas toujours me répondre mais c'est Ok. Je dis cela parce que mon député n'est pas de Lomé mais mes avoirs financiers sont déposés à Lomé où tout se passe. Tu viens de soulever le problème de la police municipale. Alors pourquoi ne pas penser à créer cela pour chaque district au lieu de créer un grand district qui ne va rien servir? Ok, passons, nous avons le Grand District de Lomé. Attendons de voir si les banques ne seront plus cambriolées. Merci cousin.

 20   Esso | Dimanche, 13 Octobre 2019
  Réponse à 19-Aklesso
  Monsieur,

Partout à travers le monde entier, et ce, sur tous les continents, la sécurité des biens et des personnes procèdent d'une prérogative (régalienne) exclusive de la Puissance publique à savoir de l'Etat.

L'ignorez-vous ?

Il n'existe pas de Police municipale au Togo qui pourrait en tant que de besoin être éventuellement associée à la sécurité des biens et des personnes dans le ressort territorial relevant de sa compétence.

L'ignorez-vous ?

Par ailleurs, n'étant pas membre du gouvernement togolais, je vous invite si vous avez des questions à poser relativement à la sécurisation de vos avoirs financiers déposés en banque, de vous adresser directement soit au Député de votre circonscription; soit au Ministre compétent.

Pour ma part, j'ai seulement souhaité mettre en exergue d'une part, la licéité du projet de loi portant création du District Autonome du Grand Lomé; et d'autre part, les carences de l'opposition politique.



 19   Aklesso | Dimanche, 13 Octobre 2019
  Réponse à 17-Esso
  Je ne suis pas satisfait de ta réponse. Pourtant, je t'ai posé de simples questions.
Quels sont les avantages du District Autonome du Grand Lomé?
Est-ce que le District Autonome du Grand Lomé va nous protéger des cambriolages des banques par exemple? Ou bien tu ne vois pas du tout le rapport? Que l'opposition politique togolaise soit nulle ou pas cela ne me regarde pas. Dans les banques togolaises, ce ne sont pas seulement les membres de l'opposition togolaise ou du parti au pouvoir qui y versent de l'argent. Moi, je parle du concret. Donc il faut me donner des précisions. Est-ce que cela est difficile pour toi?


 18   fantasmagoric | Dimanche, 13 Octobre 2019
  Réponse à 17-Esso
  Merci Esso,

Vous êtes au fait de la chose.

Leur opposition est tellement nulle qu'il n'y a pas pareille ailleurs. Certains pensaient transformer les Mairies de quartiers en États.

Le statut particulier de Lomé se justifie à tel point que cette Capitale se trouve sur une frontière... remous pendant les troubles: Aflao, imaginons une seule seconde un Maire d'opposition du coin dans les années 90 avec leur discours d'aujourd'hui. Il va s'octroyer des pouvoirs pour interdire les forces de sécurité togolaises et laisser la voie libre aux rebelles et à l'armée ghanéenne.

Ce statut est bienvenu pour que l'Etat ait son mot à dire sur des décisions ou projets suspects pouvant impliquer la sécurité nationale.

Cordialement !

 17   Esso | Dimanche, 13 Octobre 2019
  Réponse à 11-Aklesso
  Peu importe que pareille organisation administrative n'ait pas été mise en œuvre depuis 50 ans ou depuis un siècle ! La gouvernance politique c'est aussi, la capacité de s'adapter y compris "habilement" en toutes circonstances ...

La nature juridique et la portée juridique du projet de loi portant création du District Autonome du Grand Lomé telle qu'adoptée en conseil des ministres, ne souffrent nulle irrégularité et/ou irrecevabilité en matière de Droit administratif/Droit public.

J'ai cru comprendre que le District Autonome du Grand Lomé serait une entité à statut particulier régie par les règles de la ... décentralisation. (...)

Les acteurs de l'opposition politique togolaise sont nuls ! Point barre !

Personne dans leur rang n'a donc compris que l'organisation administrative territoriale (loi portant création d'un district autonome; zone territoriale éligible « ville de Lomé »; découpage électoral et administratif; contrôle ...; fonctionnement; attributions; désignation de ses membres; etc...) est liée à l'orientation politique du pouvoir exécutif et plus particulièrement à l'orientation de l'organisation générale de l'administration territoriale que le pouvoir exécutif entend mettre en œuvre ?

Le débat sur la décentralisation au Togo a débouché que quelle conclusion ?

Quelles furent les contributions ou voeux des membres de l'opposition politique togolaise ?

Pourquoi d'autres villes du Togo ne sont pas régies par un Statut particulier portant District, eh bien, tout simplement parce que Lomé est la capitale du Togo.

Qu'ainsi, en toute souveraineté, l'Etat peut décider par une loi argumentée, et un exposé des motifs sérieux et débattue à l'Assemblée nationale, pourquoi il souhaite placer la capitale sous Statut particulier.

Ils sont où vos Juristes ?

 16   Ebizovo | Dimanche, 13 Octobre 2019
  Réponse à 15-amevi
  Mon frere ils font ca parce qu''á lomé il y a bcp á gagner port reconstruction du grand marché etc....Pourquoi ils n'ont pas creer les meme districts pour kara et autres la oú il n' y a rien que de la foret?

 15   amevi | Dimanche, 13 Octobre 2019
  Brahima, tu suis vraiment ces gens qui se font appeler journalistes. Sinon je t;informe c'est une loi qui a cree ce District Automne a la tete de laquelle se trouve une agent Nomme. incongruite et Heresie.
Des contradictions au regard des regles de la decentralisation que ces journaleux ne vont pas soulever.

 14   brahima | Dimanche, 13 Octobre 2019
  les journalistes ci apres vont maintenant envahir les plateaux de television et radios pour defendre ces actes debiles du regime rpt/unir: Dieudonne Korolakina, Fabrice Petchezi, Ibrahim ATcha, Abass Issaka, Credo Teteh,, Germain Pouli, Olivier Adja, Alizou, Dieudonne Takouda, Aliou Tchakala, Edmond d'Almeida, Michel Tchadja, Sam Djobo, Tchagnao Aremi yao...
Fioklu Adangblenou, Jacques Djakouti, Elom ATTITSOGBE, Yves Galley, issifou, basile Agbo, Firmin Teko, Lemou, Mark Aboflan...
Quelqu'un a parle de la RECENTRALISATION
C'est Honteux, Ridicule,

 13   Fernando garcia | Dimanche, 13 Octobre 2019
  Maintenant Fabre ELCHAPO et sa copine Amenganvi connaissent bien la limite de leur competence dans leur petite arrondissement golf 4.
C'est l'assemblee nationale qui a fait cree ce titre de gouverneur de grand Lome et le conseil des ministres n'a fait que l'appliquer. Cette loi ne vise pas ELCHAPO et sa bande de delinquents.
Pourquoi ELCHAPO ne cherche pas a construire le marche d'Amoutive? On peut avoir deux grands marches modernes a Lome. Voila comment notre ELCHAPO a toujours cherche a s'enrichir facilement.

 12   Nesta | Samedi, 12 Octobre 2019
  On met fin aux délégations spéciales qui ont ruiné nos communes pendant des décennies, pour créer une nouvelle délégation spéciale sous une nouvelle forme!!

Par cette nouvelle imposture, faure gnasingbe vient une fois encore de prouver aux yeux du monde entier qu'aucun dialogue n'est possible avec lui et son pouvoir... C'est la fin qui justifie les moyens !!!

 11   Aklesso | Samedi, 12 Octobre 2019
  Réponse à 9-Esso
  Le District Autonome du Grand Lomé va encore changer quoi? Quels sont les avantages? On n'a pas vu cela il y avait 50 ans loooo. Alors, il faut nous dire clairement ce que cela va nous apporter cher cousin.

 10   Ebizovo | Samedi, 12 Octobre 2019
  Togolaises et Togolais allez cherchez des arms pour liberer ce pays car elections et autres ne sont pas des solutions á ce que nous voulons.

 9   Esso | Samedi, 12 Octobre 2019
  Réponse à 6-El Niño
  Monsieur du # 6, il ne s'agit pas comme vous croyez pouvoir l'écrire d'un "décret", mais d'un projet de loi relatif au fonctionnement du District Autonome du Grand Lomé, adopté en conseil des ministres.

Le District Autonome du Grand Lomé étant une collectivité territoriale particulière dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière créée en vue d'exécuter des actions propres à la capitale du Togo (Lomé).

Le District Autonome du Grand Lomé, précise le projet de loi, est l'Autorité Locale représentant la ville de Lomé dans son ensemble.

Il se trouve que le projet de loi adopté en conseil des ministres avait été présenté en la forme d'avant-projet de loi, avant les élections des élections municipales.

Or, l'opposition politique et plus précisément celle qui envisageait de se présenter aux élections municipales à Lomé, n'a émis aucune objection relativement au contenu du texte primitif (avant-projet de loi)

L'opposition politique (à Lomé) ne se prévaut-elles pas pléthores Juristes en son sein ?

Ces Juristes n'ont perçu aucun "lièvre" dans le contenu de l'avant-projet qui a pourtant fait l'objet d'une communication publique ?

Et l'on vient aujourd'hui nous saouler avec des sottises de "démission" ?

Un homme politique doit être bien entouré, bien conseillé et plus essentiellement, il doit être en capacité d'anticiper les faits et évènements politiques, pas les subir.

Le fils l'ancien Président de la République du Bénin Monsieur Nicéphore Soglo qui a "succédé" ou remplacé son père après que ce dernier fut Maire de Cotonou, (Bénin) n'a-t-il pas voulu jouer au petit malin lorsqu'il a pris fonction à la tête de la Mairie de Cotonou (Bénin) ? Où est-il aujourd'hui ? N'a-t-il pas fuit hors du Bénin depuis deux ans ?

Par ailleurs, la preuve que l'opposition politique est nulle, médiocre et sans vision est la suivante :

Pourquoi ces gens de l'opposition politique (Lomé) n'ont-ils pas eu la présence d'esprit ou l'intelligence de consulter ou de prendre conseil auprès du Franco-togolais, Monsieur Kofi Yamgnane ancien Maire de Saint-Coulitz (1989-2001) ! Conseiller régional de Bretagne 1992-1997 ! (France) ?

Des bricoleurs vous dis-je ! Des médiocres ! Des nuls !

 8   Issifou | Samedi, 12 Octobre 2019
  Quelqu'un a dit que "les africains ne sont pas murs pour la démocratie". Le Togo est l'exemple concret de ce propos.

 7   GNAROU | Samedi, 12 Octobre 2019
  Réponse à 6-El Niño
  Relis-toi et prouve moi que tu n'es pas un idiot !!!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA

 6   El Niño | Samedi, 12 Octobre 2019
  Réponse à 5-GNAROU
  Pour toi, tout est toujours la faute de l'Opposition. Rien n'est la faute de ton président oisif Faure Gnassingbé.

Si C'était le cas, pourquoi le décret de dépouiller les maires de l'Opposition est-il intervenu après les municipales?

Soyez au moins cohérents. Le Togo est devenu la propriété privée de Faure et des mili-tarés qui l'entourent. C'est ça la réalité

 5   GNAROU | Samedi, 12 Octobre 2019
  Réponse à 3-Tanga
  Non ! C'est notre opposition qui n'est pas compatible avec les principes démocratiques !!
On n'a depouillé personne de ses preroragtives!
Ce qui est entrain d'etre fait au Togo est pareil à ce qui se fait partout dans les democraties.
Le grand Paris depend du prefet de Paris et non de Mme HODALGO .

Une mairie n'est pas un Etat dans un Etat !

Notre opposition doit aller à l'ecole du droit constitutionnel et administratif !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 4   Esso | Samedi, 12 Octobre 2019
  Arrêtez ces bla-bla-bla sans intérêt ! Être homme politique ne s'improvise pas et requiert un minimum de formation. La démission des Maires de l'opposition provoquera ou impactera quoi ?

Arrêtez de nous gaver avec vos conneries ! Le projet de loi adopté récemment en conseil des ministres avait fait l'objet avant les élections municipales, d'une communication officielle du gouvernement portant avant-projet de loi ... donc ouvert à débat préalablement à une adoption définitive en Conseil des ministres.

Or, après la communication officielle du gouvernement sur l'avant-projet de loi portant création du District Autonome du Grand Lomé, l'opposition n'a soulevé aucun grief.

Par son silence, l'opposition politique (section Lomé et périphérie) consentait donc de facto aux préconisations prévues dans l'avant-projet de loi portant création du District Autonome du Grand Lomé.

Cette opposition politique qui se targue d'avoir dans ses rangs des Juristes, n'a donc pas avant d'aller aux élections municipales demandé à ses Juristes de procéder à une analyse exhaustive du contenu de l'avant-projet de loi, devenu projet de loi adopté en conseil des ministres ?

Des incompétents, des bricoleurs, des médiocres ! L'on ne s'improvise « homme politique » messieurs les guignols !

 3   Tanga | Samedi, 12 Octobre 2019
  Ce gouvernement n' est pas compatible a la democratie!!!

 2   Kouami | Samedi, 12 Octobre 2019
  Je parie qu' a la tete de ce district serra nommer un militaire ou un autre frere Ayassor par exemple .

Lui a son tour viendra detourner des milliard avec la benediction du prince heritier Gnassingbe ll.
Entre temps , Fabre qui en realite n'est qu'un planton du chef de district vas endosser les responsabite .
Nos journaleux alimentaire vont etre sur les radio 24h sur 24 pour ca.

C'est quoi le salaire d'un maire ? 100 mille fr ? 200 mille franc ?
C-est pas de l'argent ca.
Vaut mieux ne pas s'y meler a ce "clown show ".

 1   Ridicule | Samedi, 12 Octobre 2019
  Si Le RPT UNIR peut faire la même chose qu' il fait en politique en Économie, création d'empLois , le Togo serait un des meilleurs pays en Afrique.Helas tout leur génie est concentré dans des actions unutiles pour tricher et empêcher le parti du pouvoir.Comment ce pays peut évoluer si on continue à écarter l'opposituons de la chose publique?Ridicule
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com