AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Violation des droits humains : Mgr Kpodzro interpelle la France


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

L’Archevêque émérite de Lomé, Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro ne lâche pas du lest. Ce vendredi matin, le prélat octogénaire a observé un sit-in devant l’Ambassade de France au Togo, et ce pour « protester contre la nouvelle loi portant restriction des libertés publiques au Togo ».

"> Video

« France qu’as-tu fait de ta promesse de voler au secours des peuples dont les droits humains sont violés en toute impunité depuis des lustres, comme c’est le cas au Togo », a lancé d’entrée de jeu Mgr Philippe Kpodzro.

Dans sa déclaration liminaire, l’homme de Dieu peint un tableau sombre et macabre du pays dirigé par Faure Gnassingbé. Selon lui, le Togo est un « pays atypique » où les droits humains, les plus élémentaires, sont constamment violés, où les massacres de masse sont légions, les infanticides une banalité, la torture une pratique courante.

« On emprisonne pour des raisons politiques, on interdit les manifestations publiques, on prive des droits élémentaires des citoyens pour un délit d’opinion, on pille les deniers publics dans l’impunité totale et on triche à tous les étages, et la démocratie qui donne force et vigueur aux institutions de la République est bafouée… », a déclaré l’Archevêque émérite de Lomé.

Pour lui, les élections organisées au Togo, sous le règne des Gnassingbé, sont des « farces, des parodies, une comédie électorale conduite avec la complicité d’une administration sous-tutelle, où le pouvoir malgré son rejet massif par les masses, s’attribue coûte que coûte la victoire, dans l’indifférence généralisée des représentations diplomatiques, faisant figure de caution solidaire de la dictature qui écrase ses enfants ».

« La constitution, la loi fondamentale, un essuie-main, qu’on manipule à volonté au service d’une monarchie qui ne dit pas son nom. Non ! Ce n’est pas tolérable, cela relève d’un mépris arrogant des droits des peuples », a martelé Mgr Kpodzro.

Et de poursuivre en interpellant la France et son Représentant au Togo : « Et pourtant, le message de la France des droits humains est clair et renforcé par des traités internationaux ratifiés par notre pays le Togo pour donner une force normative aux principes de ce corpus juridique. Ces droits humains sont aussi inaliénables, interdépendants, universels. France, pays des libertés, de la justice et de fraternité, pourquoi trahis-tu ta mission universelle envers le peuple togolais ? Les Togolais rêvent de mettre fin au symbole d’un régime monarchique pour s’affranchir de la prison dans laquelle le tient la même famille politique depuis plus d’un demi-siècle. Qu’attendez-vous pour agir Monsieur le Représentant de la France au Togo ? Un nouveau bain de sang comme celui qui a permis à l’actuel souverain du Togo de capter le pouvoir en 2005 ?»

Monseigneur Philippe Kpodzro exhorte la France à ne pas jouer les « sapeurs-pompiers ».

« Il sera vraiment trop tard, car le Togo malgré les apparences trompeuses de calme qu’il présente, est au bord de l’explosion », a-t-il averti.

Godfrey Akpa



Autres titres
Togo Togo - La dernière sortie publique du « Bélier noir de Kouvé » 
Togo Togo - Le parti Les Démocrates se vide : 7 autres membres du bureau démissionnent 
Afrique "Journée de l’Afrique 2020": le panafricanisme est et demeurera une des voies royales pour le développement du continent noir 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com