AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Afrique Partenaires et bailleurs de fonds réitèrent leur soutien à la production du coton africain


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

C’était en marge de la Conférence des partenaires au développement du coton et des coproduits du coton, tenue lors de cette journée mondiale que les partenaires et bailleurs de fonds ont une fois encore accordé leur soutien au coton d’Afrique et des pays moins avancés.

Les investisseurs, selon les informations, ont été particulièrement sensibles au projet « Route du coton », (projet régional présenté par le C4) qui vise la promotion de la filière coton et ses dérivés à travers la création et le développement de chaîne de valeurs du coton.

Le Directeur général adjoint de l’OMC, Alan Wolff, a noté au cours de cette conférence que la présence des partenaires et bailleurs de fonds montre que l'aide au développement dans le secteur du coton est un domaine de travail non controversé de l'OMC, caractérisé par un esprit pragmatique et coopératif.

Quant à l'ambassadeur de l'Inde auprès de l'OMC, Deepak Jagdish Saksena, son pays lancerait une deuxième phase du programme d'assistance technique pour le coton. Cette deuxième phase, d’une durée de cinq ans, sera étendue à cinq autres pays africains – le Mali, le Ghana, la Tanzanie, le Togo et la Tanzanie - et sera axé sur l'augmentation de la production de coton, l'amélioration de la post-récolte, le secteur des sous-produits et le renforcement des capacités du secteur du textile, a-t-il annoncé.

"Si nous nous tournons vers l'avenir, le potentiel de coopération et d'initiatives dans le secteur du coton est fort", a déclaré M. Gong Xifeng, Conseiller de la mission chinoise à l'OMC.

Et d’ajouter que la Chine reste prête à soutenir les sous-produits du coton et d'autres initiatives avec des partenaires africains.

Pour Demétrio Carvalho, vice-président de l'Agence de coopération brésilienne (ABC), l’homme a indiqué au cours de cette rencontre que le Brésil a consacré $80 millions au renforcement de la coopération avec les producteurs de coton d'Afrique, des Caraïbes et d'Amérique latine.

A en croire Leonard Mizzi de la Direction générale de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne, l’Union Européenne, de son côté, veut se concentrer sur les chaînes de valeur avec des efforts concentrés sur le maillon le plus faible, c’est-à-dire, les petits exploitants agricoles.

L’organisation sera également attentive à l'amélioration des conditions de travail, à l’adaptation au climat et à l'atténuation de ses effets dans le cadre de sa stratégie d'assistance, a-t-on appris.

Et à Riccardo Savigliano, chef de la Division de la technologie agro-industrielle à l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (Onudi), de préciser que « les initiatives futures incluraient le développement d'une production cotonnière durable au Burkina Faso et le soutien à un coton égyptien durable et transparent ».



Autres titres
Bénin Affaires sociales : Les enfants présentent un plaidoyer sur leurs droits 
Bénin Décès d’Ismaël Tidjani Serpos : Michel Adjaka rend hommage à l’illustre disparu 
Guinée Pénétrante routière, parkings poids lourds, le ministre d'état sur les chantiers au port autonome de Conakry ! 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com