AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Dialogue Politique : Des recommandations transmises à Patrice Talon


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Démarré le jeudi 10 octobre dernier, les travaix du dialogue politique initiée par le Chef de l’Etat, Patrice Talon, ont pris fin ce samedi 12 octobre 2019 au palais des Congrès à Cotonou avec une pile des recommandations transmise au numéro un béninois.

Trois jours durant, les délégués de huit formations ayant répondu présent à l’appel du Chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, ont échangé à bâtons rompus sur les préoccupations devant aboutir à l’apaisement de la tension politique au Bénin. A la fin des assises conduites sous la facilitation de Dorothée SOSSA, le rapporteur général, Victor TOPANOU a, au nom de l’ensemble des participants, transmis au Chef de l’Etat, le rapport de synthèse des travaux.

C’était dans l’après midi du samedi 12 octobre 2019. Deux points essentiels ont meublé les débats. Il s’agit des points de consensus et des mesures d'apaisement. S’agissant des points de consensus retenus, il faut retenir entre autres le toilettage des textes de la charte des partis et du code électoral en vigueur au Bénin, le renforcement du système partisan, l’équité dans la représentation des femmes dans les instances de décisions, la reconnaissance d’un véritable statut pour l’opposition.

Au total, dix huit mesures d’apaisement ont été proposées à Patrice Talon et son gouvernement. Entre autres, il s’agit de la libération de certains prisonniers impliqués dans la crise électorale de mars/avril 2019, la mise à disposition par le pouvoir exécutif d’un financement public des partis politiques, l’organisation d’élections générales. Aussi, les délégués des partis politiques présents ont adressé au chef de l’Etat, une batterie de préoccupations particulières qui ont été annexées au rapport de synthèse qui lui a été remis.

En recevant le rapport général du dialogue politique national, le président béninois Patrice Talon a estimé que ces recommandations, visant à améliorer les textes électoraux, formulées par les délégués, feront l'objet d'une appréciation attentionnée de la part de son gouvernement qui prendra toutes les responsabilités qui sont les siennes. « J'ai noté avec satisfaction, sauf à me tromper, que vos recommandations ne remettent pas en cause la nécessité de réformer le système partisan en renforçant le rôle des partis politiques d'envergure nationale. Il n'y a pas à s'émouvoir des incompréhensions et des divergences de vues enregistrées.

Il en va ainsi des réformes » a souligné Patrice Talon. Initié par le président Talon, ce dialogue national visait à chercher des pistes de solutions aux questions de la révision des lois électorales à polémique, notamment de la charte des partis politiques et du code électoral, en vue de dénouer la crise sociopolitique, qui secoue dans le pays, depuis les élections législatives du 28 avril 2019.

Des salutations chaleureuses entre le chef de l’Etat et les délégués des partis, suivies du chant de l’Aube nouvelle, hymne national du Bénin, sont venues mettre un terme aux travaux de ce dialogue politique historique.




Autres titres
Gabon Haut-Ogooué: démarrage du recensement biométrique des agents publics 
Bénin Un nouveau code électoral adopté au parlement 
Togo Qui en veut à Monseigneur Kpodzro ? 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com