AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République du Congo Politique et économie au menu de la presse congolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux congolais de ce mardi traitent essentiellement du souhait de l’opposition de s’unir pour faire face à la mouvance présidentielle mais aussi du dernier rapport ‘’Africa Pulse’’ qui crédite le Congo d’un taux de croissance de 5,4 % en 2019.

La Semaine africaine se demande si « l’unité de l’opposition prônée par Pascal Tsaty Mabiala (son chef de file) est-elle possible ? ». Ce journal analyse la désunion de l’opposition congolaise comme « une malédiction », avant de rapporter les propos de Pascal Tsaty Mabiala : « Nous étions rassemblés hier autour de la défense de l’ordre constitutionnel. Il est aussi possible, au-delà de nos divergences supposées ou réelles, de mener ensemble ce combat pour l’obtention des conditions pour une élection libre et crédible ».

Par ailleurs, cet hebdomadaire indique que « le Conseil national du dialogue et l’opposition congolaise évoquent la possibilité de mettre en place un cadre idéal de réflexion sur le dialogue national » qui devrait se tenir en 2020.

De son côté, Le Patriote annonce que le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) « accélère les pas vers son Congrès du cinquantenaire prévu du 27 au 30 décembre 2019 ».

En économie, le journal Les dépêches de Brazzaville renseigne que la visite des hommes d’affaires belges au Congo « a été couronnée de succès ». Pour le quotidien national, cette mission conduite par Isabelle Grippa a jeté « les bases d’une coopération soutenue dans plusieurs secteurs entre Brazzaville et Bruxelles ».

En effet, Les dépêches de Brazzaville se font l’écho du rapport ‘’Africa Pulse’’. Selon cette étude de la Banque Mondiale, rendue publique mercredi dernier, « le taux de croissance du Congo est estimé à 5,4 % en 2019 ».

D’après l’économiste Etaki Wa Dzon cité par le quotidien national « l’origine de cette croissance est le secteur pétrolier dont l’activité devrait croître à un rythme modéré avant de parvenir à une hausse considérable ».



Autres titres
Maroc Inégalités sociales : Le roi Mohammed VI nomme un comité pour lutter contre la pauvreté 
Kenya Changement climatique : Premier "Atlas du climat" pour lutter contre les pertes alimentaires 
Togo Rapport 2019 sur les PMA : Le Togo à la traîne... 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com