AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Foly Satchivi compte saisir la cours de justice de la CEDEAO


Justice

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer

Arrêté le 22 août 2018, jugé et condamné par le Tribunal de Première Instance de Lomé à 36 mois de prison dont 12 avec sursis lors d’un procès le 16 janvier 2019, pour « rébellion » et « trouble aggravé à l’ordre public » requalifié « d’apologie des crimes et délits » lors d’un procès en appel tenu le 10 octobre dernier, pour être finalement maintenu en détention à 28 mois d’emprisonnement dont 6 mois de sursis, Foly Satchivi n’entend pas baisser les bras. Son mouvement appelle le peuple togolais à dire « NON » au 4è mandant de Faure Gnassingbé.

Dans un communiqué, le mouvement « En Aucun Cas » indique que le jeune activiste togolais « envisage de saisir la Cour de justice de la CEDEAO », pour que le droit soit dit dans cette affaire l’opposant à l’État togolais.

Au préalable, précise le communiqué, le premier porte-parole du mouvement « En Aucun Cas » compte intenter une action devant la Cour suprême dans les jours qui viennent.

« Même si celle-ci ne lui donne pas raison, cela permettra de mettre, une fois encore à nu, le visage mafieux de la justice Togolaise et de révéler au monde son inféodation totale au régime en place et sa partialité dans les affaires opposant un citoyen et des membres du système », peut-on lire dans le communiqué.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi, « En Aucun Cas » comme à son habitude, a encore « appeler les Togolais à se préparer pour dire NON à la candidature de Faure en 2020 ».

A la tête du pays depuis 2005, à après la mort de son père, Faure Gnassingbé se prépare à briguer un 4è mandant, même si officiellement il n’a encore rien dit.



Autres titres
Togo Des experts en réunion à Lomé pour corriger les manquements au sein de la Justice 
Bénin Tribunal de Lokossa: le sieur Gomido Sossou acquitté au bénéfice du doute 
Sénégal Premières auditions par un juge dans une affaire de corruption 
Plus de nouvelles




 7   Tanga | Samedi, 9 Novembre 2019
  Le peuple attend impassiament le jour que les manifestations de rue vont etre autoriser par ce regime.
Nous voulons tout simplement montrer nos mecontentement par les manifestation pacifiques de rues

 6   Haux | Dimanche, 20 Octobre 2019
  Réponse à 1-Yakotg
  la plupart des togolais est corrompue, comment voulez-vous obtenir une société civile avec et qui ne le serait pas ? Peut-être avec des citoyens de la Terree de Hommes Intègres ?

J'avais cru qu' on pourrait faire appel à nos concitoyens togolais résidant au Burkina mais j' apprends par les nouvelles que les services anti-corruption de ce pays aussi ont de sérieux problèmes pour venir à bout du phénomène

 5   GNAROU | Jeudi, 17 Octobre 2019
  C'est à Mango qu'il fallait l'enfermer ,
Cet idiot !!!

La prochaine fois il en resortira les pieds devant !!

 4   Kozah Nostra | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Réponse à 1-Yakotg
  Mon frère, on dirait que tout est corrompu au Togo!!! Oh mon pays???

 3   Kozah Nostra | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Réponse à 1-Yakotg
  Mon frère, on dirait tout est corrompu au Togo!!! Oh mon pays???

 2   Fernando garcia | Mardi, 15 Octobre 2019
  Il doit demander conseil a Kpatcha. La CEDEAO ne defendra jamais ce delinquent.

 1   Yakotg | Mardi, 15 Octobre 2019
  La société civile togolaise est faible et corrompu . Le chemin semble être long pour ce pays .
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com