AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Marceau Sivieude : « Cette inacceptable interdiction montre jusqu’où les autorités togolaises sont prêtes à aller..."


Société

iciLome | | 8 Commentaires |Imprimer

L'interdiction faite aux responsables du mouvement Tournons la Page, d'entrer sur le territoire togolais, fait réagir des organisations de défense des droits de l'Homme à travers le monde. Amnesty International trouve "inacceptable" cette interdiction.

AMNESTY INTERNATIONAL REACTION
15 octobre 2019

Togo : Trois activistes ressortissants de la CEDEAO interdits d’entrer dans le territoire

Réagissant à l’interdiction faite à trois activistes africains ressortissants de la Communauté économique des états d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) d’entrer au Togo pour participer au lancement des activités d’un mouvement citoyen pro-démocratie, Marceau Sivieude, directeur régional adjoint pour l’Afrique de l’Ouest et centrale à Amnesty International, a déclaré :

« Cette inacceptable interdiction montre jusqu’où les autorités togolaises sont prêtes à aller pour s’opposer à tout suivi indépendant de la situation des droits humains.

« Ces trois activistes doivent jouir de leur liberté de circulation dans l’espace communautaire d’Afrique de l’Ouest. Cette interdiction qui leur est faite s’inscrit dans un contexte socio-politique tendu à quelques mois de l’élection présidentielle qui pourrait permettre au président sortant Faure Gnassingbe, suite à la révision constitutionnelle du mois de mai dernier, de briguer un quatrième mandat.

« Les autorités devraient œuvrer à mettre en place un climat de confiance en respectant et promouvant les droits de tous, y compris des individus participant aux mouvements pro-démocratie.

« Nous les appelons à respecter leurs engagements internationaux et régionaux en protégeant les libertés d’expression, d’association et de circulation des activistes et défenseurs des droits humains et de respecter la Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits humains. »

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez prendre contact avec le Service de presse d’Amnesty International en Afrique de l’Ouest : [email protected] Tel : +221776586227

Complément d’information

Hier, les autorités togolaises ont interdit à des membres de la Campagne internationale Tournons la Page (TLP), Maikoul Zodi, Karim Tanko et Alexandre Didier Amani, citoyens de pays membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) d’entrer dans le pays. Ils devaient participer à l’adhésion du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) et de la Synergie de l’Intelligentsia pour des Actions en faveur des Droits de l’Homme (SIADH) au mouvement TLP qui regroupe neuf pays et ambitionnait de faire du Togo le 10e membre de cette coalition.

Le coordonnateur TLP de la Cote d’Ivoire Alexandre Didier Amani a été bloqué à l’aéroport d’Abidjan, les agents de la compagnie aérienne ayant reçu un courrier demandant de ne pas l’autoriser à embarquer dans le vol.

Maikoul Zodi, le coordonnateur de TLP au Niger et Karim Tanko qui ont choisi d’arriver par la route ont été escortés par la police à Cotonou au Bénin après avoir été bloqués à la frontière entre ce pays et le Togo. La police des frontières a évoqué ‘’des raisons d’Etat’’.



Autres titres
Bénin Affaires sociales : Les enfants présentent un plaidoyer sur leurs droits 
Bénin Décès d’Ismaël Tidjani Serpos : Michel Adjaka rend hommage à l’illustre disparu 
Guinée Pénétrante routière, parkings poids lourds, le ministre d'état sur les chantiers au port autonome de Conakry ! 
Plus de nouvelles




 8   Clement GAVI | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Marceau Sivieude : « Cette inacceptable interdiction montre jusqu'où les autorités togolaises sont prêtes à aller..."

Marceau Sivieude devrait le dire à l'Union Européenne et à l'organisation ACP (Afrique Caraïbe et Pacifique) toutes deux basées à Bruxelles et qui d'un commun accord ont de cette dictature dynastique vieille de plus de 50 ans en Afrique, la négociatrice en chef des pays ACP dans le cadre d'une coopération de ces pays et l'Union Européennes. Robert Dussey, Ministre des Affaires Etrangères de la sanglante tyrannie représente auprès de l'Union Européenne, les peuples d'Afrique, du Caraïbe et du Pacifique où on voit le Commissaire Européen en charge, Mimica et Robert Dussey tout sourire, parce qu'ils ignorent la souffrance et la douleur des peuples.

Les pays d'Afrique démocratiques d'Afrique ont l'obligation de refuser que la dictature du Togo soit l'interface entre eux et l'Union Européenne.

 7   Cantata | Mardi, 15 Octobre 2019
  Réponse à 6-mazama
  Tu les sous-estimes. Ils ont compris car c'est d'une évidence sidérante mais les tares d'appropriation de concepts culturels et civilisationnels occidentaux, les aliénations mystico-mafieuses des colonisateurs et leurs flatteries à travers les loges leur donnent ces postures ridicules.

 6   mazama | Mardi, 15 Octobre 2019
  Réponse à 3-Kay
  Merci mon frère pour la justesse de ton analyse. C'est une véritable lutte d'indépendance qu'il faut mener. Malheureusement, les intellectuels tarés de notre pays, ne l'ont pas encore compris

 5   Fernando garcia | Mardi, 15 Octobre 2019
  C'est qui Amnesty International? Cette organisation corrumpue qui ne fait que publier de faux rapport. Cette organisation ne defend que ceux qui mettent argent dans sa poche.
Elle fait du bruit seulement dans les pays pauvres

 4   Yakotg | Mardi, 15 Octobre 2019
  Si la CEDEAO ou la communauté internationale devrait libérer le Togo, ça serait depuis. Les togolais doivent arrêter de rêver .

 3   Kay | Mardi, 15 Octobre 2019
  Réponse à 2-Comptage
  Quand je lis des commentaires comme celui de comptage, je me dis que les togolais dans leur majorité sont à des années-lumière de l'amère vérité, lorsqu'ils appellent toujours au secours une prétendue "communauté internationale" pour mettre fin au règne violent et héréditaire de Gnassingbé-père-et-fils.
Comment voulez-vous que cette "communauté internationale" (entendez l'oligarchie française cachée derrière l'Union européenne et derrière la Diplomatie française à l'ONU) vienne dégager pour le violent régime héréditaire de Gnassingbé-père-et-fils qui roule justement pour cette même "communauté internationale"???
Diantre! Réfléchissez!!!
C'est seulement lorsque des intérêts français commenceront à être sérieusement sabotés dans d'autres pays à cause du problème togolais, que les lignes von bouger!!!
C'est seulement lorsque des citoyens français vont commencer à périr dans d'autres pays à cause du problème togolais que les lignes vont bouger (laissez de côté votre morale hypocrite et pourrie de chrétiens!)!!!
C'est seulement lorsque les enfants et proches des caciques du régime de Faure Gnassingbé commenceront à subir des réprésailles à l'étranger que les lignes vont bouger (laissez de côté votre morale hypocrite et pourrie de chrétiens!)!!!
Depuis quand les lamentations, les jérémiades et les prières ont libéré un peuple maaaaannnn ????
Même dans votre bible chrétienne, on parle de guerre des hébreux contre les philistins, de David contre Goliath et de bien d'autres fait guerriers !!!!!
Finies les scènes théatrâles de jets d'oeuf pourries, de chamailleries devant les ambaassades et dans les rues des grandes villes occidentales et patati et patata !!!
Réveillez-vous ENFIN de votre torpeur, Togolaises et Togolais !!!

 2   Comptage | Mardi, 15 Octobre 2019
  Aucune liberté au Togo. La démocratie apparente au Togo se joue au flot du sang des Togolais: les meurtres/assassinats, des lois liberticides empêchant toute action d'expression, des intimidations, des enlèvements, des emprisonnements, des gaz, la prise en otage de toutes les institutions de la République (les communes aussi viennent d'être prises en otage), des empêchements intempestifs de tout rassemblement... je ne sais pas comment résumer l'image sanglante du régime Togolais. La communauté internationale ne doit plus rester passive face à cette situation lamentable que vivent les togolais. Doivent ils tous mourir avant l'intervention de cette communauté démocratique? Le Togolais a versé trop de sang, il a perdu trop des personnes chères à lui.

Je salue votre réaction sans langue de bois.

Vive le Togo libre.

 1   Cantata | Mardi, 15 Octobre 2019
  Quelles raisons d'État?
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com