AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La C14 met en garde le pouvoir contre ses dérives liberticides


Politique

iciLome | | 8 Commentaires |Imprimer

La pratique du régime RPT/UNIR ces derniers jours, c'est d'empêcher systématiquement les activités des partis politiques de l'opposition et des organisations de la société civile, même les activités qui se déroulent dans des espaces clos. Des "dérives liberticides" contre lesquelles s'élève la C14.

COMMUNIQUE

POUR LES CITOYENS, SE REUNIR EST UN DROIT CONSTITUTIONNEL
Alors
HALTE A LA DERIVE TOTALITAIRE !

Les populations togolaises observent avec indignation à une pratique récurrente et moyenâgeuse du régime RPT/UNIR qui s’emploie à empêcher systématiquement les activités ordinaires et en des lieux souvent clos, des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile.

En effet le régime, par l’entremise des forces de sécurité, entrave tout rassemblement de citoyens et de militants des partis de l’opposition à coup de gaz lacrymogène et de destruction de matériels même dans l’enceinte de sièges des partis politiques et des associations, occasionnant des blessés.

C’est ainsi que ce samedi 12 octobre encore, la réunion hebdomadaire du PNP a été dispersée comme l’a été celle du mouvement NUBUEKE qui s’apprêtait à célébrer le 05 octobre dans l’enceinte de la maison de la santé.

Cette posture du pouvoir togolais procède d’une dérive non seulement totalitaire, mais aussi contraire à la constitution et aux lois de la République, notamment la charte des partis politiques.

La C14 s’élève vigoureusement contre de telles pratiques rétrogrades et iniques car laissant seuls le parti au pouvoir et les associations qui lui sont affiliées mener leurs activités sans entraves.

La C14 demande au pouvoir togolais de retrouver le sens de la raison et de laisser les partis politiques et les organisations de la société mener librement leurs activités.

La C14 demande à la communauté internationale d’user de son influence pour permettre au peuple togolais de jouir de sa liberté de se réunir et de manifester, liberté consacrée par la constitution togolaise.

La C14 met en garde le pouvoir togolais contre ces dérives et le tient responsable des conséquences désastreuses que cette pratique peut engendrer contre la paix civile.

Fait à Lomé, le 14 Octobre 2019
Pour la C14
La Coordinatrice

Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON




Autres titres
Bénin La caution à l’élection présidentielle réduite à 50 millions FCFA 
Gabon Haut-Ogooué: démarrage du recensement biométrique des agents publics 
Bénin Un nouveau code électoral adopté au parlement 
Plus de nouvelles




 8   KRATOS | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Réponse à 3-Togotogo
  JE VIENS DE LIRE VOTRE POST ET JE ME SUIS DIT GLOIRE À DIEU PARCE QUE TOUS LES TOGOLAIS NE SONT PAS DES CONS . BEAUCOUP DE NOS FRÈRES REFUSENT OBSTINÉMENT DE VOIR CE QUI EST ET SE COMPLAISENT DANS DES RAISONNEMENTS QUI ME DONNENT ENVIE DE HURLER. À TOUS CES ABRUTIS, CES PAYSANS, CES RACLURES JE NE CESSERAI JAMAIS DE CITER CETTE PENSÉE DE CAMUS : "N'ATTENDEZ PAS LE JUGEMENT DERNIER. IL A LIEU TOUS LES JOURS".

 7   Sosso | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Réponse à 6-Saint Avlekete
  Merci mon frère. Je ne sais pas pourquoi certains Africains croient encore en des systèmes sur lesquels les envahisseurs européens se basent pour piller l'Afrique et la détruire depuis le 15ème siècle. Peut être qu'ils ne savent pas que l'Afrique était très développée avec son propre système économique, politique et social ce qui a susciter la convoitise des pillards incultes. Ces politiciens doivent apprendre leur histoire passée et s'en inspirer pour contrer les dérives qu'on observe aujourd'hui.

 6   Saint Avlekete | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Madame Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON, le systeme politique de l'occident amene en terre africaine a montre ses limites, le vaillant peuple d'afrique veut une politique entierement differente que celle des colons, qui ne favorise pas l'unite ou l'union des peuples, de patriotisme, de travail, de respect et foi aux institutions de la republique.

Le systeme politique occidental, ne nous convient pas, ca amene le detournement des fonds, conflits ethniques, depravation des moeurs, mensonge, systeme educatif mediocre, patriotisme neant, instabilite politique, instabilite economique, ethnie contre ethnie, region contre region, la non respect des lois de la republique, il est temp de faire autre chose, nous voulons la cohesion du peuple, l'unite du peuple, le travail du peuple, le patriotisme, UN SEUL PARTI POLITIQUE POPULAIRE POUR TOUTE LA NATION TOGOLAISE

VIVE LA NOUVELLE AFRIQUE

 5   Tchakiti | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Gnonnouya odjagbagba.chaque fois tu n as que les mêmes phrases la c14 met en garde,mais on ne voit rien venir.cela fait 2 ans que tu prononces le même mot,En Garde comme ci tu as la solution du problème.Tu nous as fait rêvé quand tu disais que vous allez passer par tous les moyens pour empêcher l élection législative passée,tout le monde et même la communauté internationale avait les yeux braqués sur le Togo pour voir comment allez vous le faire mais hélas.Mm Adjamagbo pardon il faut limiter dorénavant aux sorties parce que toi personnellement
,tu fais la honte de l opposition togolaise

 4   GNAROU | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Elle fait pitié cette VUVUZELA nationale!!
En plus elle parle au nom des togolais. Alors qu'elle n'a jamais reussi à se faire elire à quelque niveau que ce soit.
Une femme qui ne connait même plus la HONTE !!

Les partis politiques dansboes rues tous jours pour quels objectifs??

A quoi sert le Parlament .

Il faut mater cette rebellion qui ne dit pas son nom .

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 3   Togotogo | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Ce pays pue la haine de partout. Ni la mort des opposants, ni la fuite en exil des cadres de très bon niveau ne font réfléchir les gouvernants. Pour ces derniers, seule la force physique brutale par l'armée est la solution. Et les problèmes demeurent intacts depuis plus de cinquante ans; et on écrit partout que tout va bien... en soudoyant les observateurs et les juges internationaux avec les moyens biens minces dont dispose le pays. Et pourtant , des solutions existent; la première est économique: un projet solide et clair; pas le PND; il faut plutôt doter ce pays tout en longueur d'une VOIX FERREE électrifiée Lomé-Sincassé et non d'un train bleu imaginaire...Les travaux dureront une dizaine d'années et donneront du travail aux jeunes ... Je peux vous dire qu'ayant été enseignant à l'Université de Lomé pendant plus de vingt ans, j'ai vu passer à mes cours de jeunes Togolais extrêmement doués dont la carrière post universitaire s'est résumée à la conduite de motos taxi. Cela n'est pas digne d'un pays sous développé comme le Togo... Nous passons, les problèmes demeurent et certaines personnes s'enrichissent en se disant ministres. Quand je pense que certains anciens collègues participent à cette mascarade, je désespère complètement de l'intelligence de mes concitoyens.

 2   Avouantheboss | Mercredi, 16 Octobre 2019
 
Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON, laisses-moi t'expliquer le fonctionnement normal de la vie politique au sein d'un Etat de droit.

Ce sont les élections qui portent une formation politique au pouvoir. Une fois les élections passées, le reste de l'activité politique se déroule au Parlement. Ce n'est pas dans la rue que l'on fait la politique. Je n'ai jamais vu en France, un parti politique appelant ses militants à descendre dans la rue, pour empêcher le Pouvoir de déployer le programme politique pour lequel il est élu.

Dans un pays de droit, comme la France, ce sont les syndicat politiquement neutre qui manifestent dans les rue, pour dénoncer pacifiquement des décision prises par le pouvoir, qui rongent leurs acquis sociaux.

Au Togo, les mauvais perdants aux élections, se liguent pour empêcher le Pouvoir d'exécuter son programme. Et, des associations dites faussement de la société civile, alors qu'elles sont politisées jusqu'aux poils du Q, se mêlent à la danse!!!

Et vous voulez qu'on vous laisse faire???!!! Kpawoooo!!!! On va vous interdire vos manifestations débiles, jusqu'à ce que vous soyez dans les clous!!! C'est clair!!! Jouez franc jeu, et vous aurez la liberté du Droit!!!

Dévi ké bé yé non ma don alon woa....

 1   AnCon | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Combien de fois on va entendre les mêmes termes, les mêmes communiqués signés cette Vouvouzéla ??????????
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com