AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Crue du fleuve Mono : Des hectares des champs de cultures vivrières dévastés


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le débordement du fleuve Mono a dévasté des hectares de champs de coton, de cultures vivrières et autres des producteurs de l’arrondissement Dévé dans la commune de Dogbo, a constaté sur place, mardi 15 octobre 2019, le correspondant de l’Agence Bénin Presse.

Selon le producteur Comlanvi Koudjéga et le secrétaire de l’Union communale des coopératives villageoises des producteurs de coton (UComCVPC) de Dogbo, Etienne Doli, le point fait avec l’Agent distributeur d’intrants (ADI) pour les champs de coton emportés par le fleuve Mono à Tchangba dans l’arrondissement de Dévé s’élève à 24.034.000 F CFA d’intrants pour une superficie de 221 hectares.

Dans les localités comme Kpodji et Gbakéhoué, diront les producteurs, plus 80 hectares des champs de coton sont dans l’eau. Les producteurs de ses deux localités ont évalué les intrants achetés à une somme de 12.773.500 F CFA. A tout ceci s’ajoute les intrants coton de Lokotan-Agohoué estimés à 6.754.000 F CFA. Des champs de coton de Addévo sont également inondés.

Pour MM. Koudjéga et Doli, dans l’arrondissement de Dévé, à cette date plus 200 hectares des champs de maïs sont dans l’eau. Il en est de même pour le manioc, le haricot, le piment, le riz, etc. Des greniers érigés dans les champs sont emportés par l’eau, l’École primaire publique de Tchangba et les habitations de Tchangba Monontou sont également envahies par l’eau.

Pour le chef d’arrondissement de Dévé, Kouami Tona, des dispositions sont entrain d’être prises pour ne pas enregistrer des cas de noyade. Il a précisé aussi qu’il éprouve pour le moment des difficultés à héberger les personnes sinistrées dans l’enceinte de l’arrondissement. « A la station de pompe du périmètre rizicole de Dévé, la profondeur de l’eau était à 9 mètres à la date du dimanche dernier », a-t-il ajouté avant de dire que c’est depuis 1999 que son arrondissement a connu cette inondation.



Autres titres
Inter Le Covid-19 entraîne des pertes dévastatrices en termes d’heures travaillées et d’emplois 
Chine Covid-19 : Plusieurs centaines d’Africains expulsés de leurs hôtels en Chine 
Mali Mise en berne des drapeaux en mémoire de deux soldats maliens dans un crash d’avion 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com