AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Une pétition pour protéger les libertés publiques


Société

iciLome | | 6 Commentaires |Imprimer

Le mouvement « Bring Back Our Freedom » a lancé une pétition contre la loi du 7 août dernier votée à l’Assemblée nationale, restreignant considérablement les libertés publiques au Togo.

« 10 000 voix pour protéger la liberté de manifestation ». C’est le nom que la coordination de l’initiative « Bring Back Our Freedom » donne à une pétition qui dénonce la nouvelle loi encadrant les manifestations publiques dans le pays.

L’objectif est de mobiliser un nombre important de personnes autour de cette idée afin d’obtenir « le retour des droits et libertés démocratiques notamment le droit à la liberté de manifestation au Togo », c’est-à-dire l’abrogation de la loi dite Boukpessi qui vide la quintessence de celle baptisée Bodjona, du nom de l’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, aujourd’hui en disgrâce.

La pétition sera ensuite envoyée à Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat togolais, à l’Assemblée nationale, au gouvernement, à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), à l’Union Africaine (UA).

Le texte du 7 août 2019 réduit en grande partie les libertés de manifestation de telle sorte que l’Organisation des Nations Unies a demandé au gouvernement sa relecture parce qu’il est de nature à « retreindre considérablement la jouissance des droits à la liberté de réunion pacifique et d’association, et à la liberté d’expression ».

Gilbert Bawara, ministre en charge de la Fonction publique, malgré le tollé suscité par cette la loi liberticide, a martelé tout récemment qu’il n’est pas question de la réviser.

A.H.



Autres titres
Guinée Pénétrante routière, parkings poids lourds, le ministre d'état sur les chantiers au port autonome de Conakry ! 
Togo 21 jeunes leaders discuteront avec Alibaba ce soir à Lomé 
Togo Engagement des jeunes en faveur du climat 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 6   Christcharl | Jeudi, 17 Octobre 2019
  Non à la loi du 07 août

 5   KRATOS | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Réponse à 2-Avouantheboss
  SI TU PEUX SAVOIR COMBIEN TES POSTS NOUS FONT RIGOLER. C'EST FINALEMENT À CROIRE QUE T'ES LE SEUL À ÊTRE ALLÉ AU PAYS DES BLANCS. A PROPOS, T'AS AUCUN BOULOT SOUS LA MAIN ? J'EN DOUTE À VOIR LA PROMPTITUDE À LAQUELLE TU AS À RÉPONDRE AUX DIVERS ARTICLES ET SURTOUT À TA FAÇON IDIOTE D'ECUMER LES RESEAUX SOCIAUX. ON DOIT FINALEMENT BIEN TE RÉTRIBUER PUISQUE TU FAIS DU BON BOULOT. T'ES À VOMIR !

 4   228 | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Réponse à 3-Avouantheboss
  Ignorant notoire,
Même si la séparation de l'Eglise et l'Etat est en vigueur sache 90% des cathédrales appartiennent à l'Etat Français et une municipalité n'a rien à faire dans la construction d'une cathédrale

 3   Avouantheboss | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Réponse à 1-Diaz Tokoin
 
Diaz Tokoin, tu es exactement ce qu'on appelle ici en France, un bon franchouillard!!!

Hier, il était six mois exactement que la Cathédrale Notre-Dame de Paris a brûlé dans un incendie spectaculaire. Pourquoi donc l'Espagnole Ana María Hidalgo Aleu n'a-t-elle pas à ce jour, sorti le cash pour reconstruire la cathédrale???!!! Ou, Notre-Dame de Paris se trouve à Agbédrafo, et Ana María Hidalgo Aleu n'aurait pas la compétence jusque là!!!

Tu ne connais rien, mais c'est toi qui ouvres ici tes clapets, pour se la jouer!!!

Un autre exemple. La construction du Marche d'Intérêt National (MIN) de Rungis a commencé le 11 février 1964. Ce MIN a été inauguré le 4 mars 1969. Ce marché se situe dans la Grande Couronne de Paris. Alors, dis-nous quel Maire de Paris a construit ce marché.

Pour ta gouverne. De 1871 à 1977, Paris n'avait pas eu de Maire. C'est donc ta "matère" Aklobassi qui a construit les grands marchés de Paris entre temps!!! Homme de peu d'intelligence!!!

 2   Avouantheboss | Mercredi, 16 Octobre 2019
 
"10 000 voix pour protéger la liberté de manifestation"

A toutes fins utiles, le Togo compte 7 millions d'âmes. Ce qui donne un ratio de 0,1% Donc, si cette démarche de pétition aboutit au changement de la loi, 0,1% aurait droit de dicter leurs volontés aux 99,9% restants.

Ni-importe-quoi!!! On marche vraiment sur la tête au sein de l'opposition.

 1   Diaz Tokoin | Mercredi, 16 Octobre 2019
  Achawolawson, mon poto Gnarou je t'ai déjà dit qu'Anne Hidalgo a les coudées franches et décide librement de ce qu'elle veut construire ou renover, de la rue qu'elle veut piétonner, transformer, changer de sens ou interdire de circulation etc...ne nous prends pas pour des limaces rampantes de votre association RPT/NUIR...

Tout acte posé par le RPT/NUIR est un acte de provocation sciemment pensée avant, ils savent qu'ils ont en face de vrais démocrates et ils font tout pour les détourner de leurs démarches démocratiques en les forçant à épouser leurs méthodes de voyou, de dictateur et usurpateur en manque de légitimité et le RPT/NUIR se donne les moyens de les éclabousser, les dérouter, les décourager, les disperser par tous les moyens...

Ainsi on nommera à la place des vrais députés à la chambre d'enregistrement, des béni OUI OUI qui savent se coucher pour leur servir de marche pied, des larbins qui sauront leur faire la courte échelle le moment venu pour toiletter la C92...

Le RPT/NUIR ira jusqu'à restreindre les libertés individuelles des citoyens sur le regroupement, l'association, la liberté d'entreprendre, des meetings des partis réguliers comme le PNP et autres...

le pompom c'est la nomination de cette think thank toujours aussi nul, médiocre et fainéant comme Faure ( la délégation spéciale) pour toujours garder la main sur la gachette et chapeauter les communes...

Opposer une démission à tout ça suppose à proposer une alternative, autre chose à la place afin d'occuper le terrain et avoir comme le veut le peuple les yeux, les oreilles sur les dépenses de nos deniers et faire selon la volonté des citoyens...c'est à dire une bonne gestion de la chose publique...se maintenir en place de Maire c'est non seulement rendre compte de combien les réalisations ont coûté à la population etc...un vrai contre pouvoir qui controlera l'état à la place de la cours des CON-tes, que ce soit l'équipe de JPF qui entreprend ou pas on saura tout dorénavant...

C'est très togolais, souhaiter l'échec aux plus courageux qui ont eux au moins essayé et après être les donneurs de leçons et demander d'éviter ci et ça...en narguant(on vous l'avait dit etc...) sans rien PROPOSER de probant à la place mais reste tapis dans l'ombre à guêter la moindre erreur des plus courageux qui s'essayent chaque jour sur le terrain...tous ces LOOSERS donneurs de leçon on n'en peut plus, ils ont la science infuse et savent lire l'avenir dans leur marre à café tous les matins...la politique c'est une vision, une stratégie, une ambition et non ce K.O que propose le RPT/NUIR et force tout le monde à s'adapter...le pire c'est que des pseudos journaleux s'alignent pour hurler avec les loups du RPT/NUIR en salissant, en dénigrant, en moquant et en humiliant les braves citoyens qui essayent sur le terrain...

Faites passer le message, Diaz Tokoin
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com