AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Présidentielle de 2020 : Guillaume Soro annonce sa candidature


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Guillaume Soro sera candidat à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. L’annonce a été faite par l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, samedi dernier à Valence, en Espagne, lors d’une réunion avec ses sympathisants.

« Il y a des partis pro-Soro qui m'ont choisi comme candidat, alors oui, je serai candidat » a déclaré l’ancien rebelle et ex-premier-ministre. En juillet dernier, l'Assemblée nationale adoptait une nouvelle loi pour la prochaine élection présidentielle, en vue de réformer la Commission électorale indépendante (CEI), l'organe chargé de conduire les élections dans le pays.

Une réforme qui est vivement contestée par la majeure partie de l’opposition l’ivoirienne. « Je ne serai pas content si je ne passe pas le premier tour » de l'élection, a indiqué Guillaume Soro. Et d’ajouter : « Si j'arrive au deuxième tour avec le plus grand nombre de voix, j'aurai l'appui des autres partis d'opposition.

Je suis encore jeune. J'ai 30, 40 ans de vie politique devant moi ». Ancien proche d’Alassane Ouattara, Guillaume Soro avait lancé un mouvement politique plus tôt cette année, après des tensions avec le pouvoir en place, qui l’ont conduit à démissionner de son poste de président du parlement.

Pour l’instant, aucun des autres principaux challengers au poste de président de la République n’a encore officiellement annoncé sa candidature. À un an du scrutin, la tension est plus que palpable en Côte d'Ivoire.

Objet des crispations de ces derniers mois : la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI), organe chargé de l'organisation du scrutin. Sa refonte, opérée cet été, ne satisfait pas tout le monde, et notamment les partis d'opposition à l'instar du PDCI – qui a refusé de rejoindre la coalition présidentielle du RHDP – et du Front populaire ivoirien (FPI) pro-Gbagbo.



Autres titres
Bénin Un nouveau code électoral adopté au parlement 
Togo Qui en veut à Monseigneur Kpodzro ? 
Burkina-Faso Suspenssion d'un parti d’opposition pour avoir demandé la démission du président du Faso 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com