AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Tentative d’arrestation de Guillaume Soro en Espagne Le démenti formal du gouvernement ivoirien


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le gouvernement ivoirien n’est pas impliqué dans la tentative d’arrestation manquée jeudi dernier de l’opposant ivoirien Guillaume Soro, par des éléments supposés appartenir à Interpol, a indiqué le ministère des affaires étrangères dans un communiqué mardi soir.

Le samedi 12 octobre dernier, Guillaume Soro qui rencontrait ses partisans à Valence, en Espagne, a affirmé qu’une escouade de policiers agissant pour le compte de la section ivoirienne d’interpol, est descendue dans sa chambre d’hôtel et lui a intimé l’ordre de les suivre. Ce qu’il n’a pas fait, exigeant en retour des explications, et accusant Abidjan d’avoir tenté de l’humilier en Espagne.

Accusé de vouloir faire arrêter l’ancien premier ministre, le gouvernement ivoirien a fait une sortie par le biais du ministre des Affaires Etrangères pour apporter des éclaircissements sur la rumeur de la tentative d’arrestation en Espagne de Guillaume Soro. « Le ministère des Affaires Etrangères dément formellement les allégations de M. Guillaume Kigbafori Soro, tendant à incriminer les autorités ivoiriennes », a communiqué le ministère dans une déclaration.

Selon le gouvernement ivoirien, si tentative d’interpellation il y a, il n’a donc rien à voir dedans. Il précise que l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en Espagne, Jean Roger Kouadio Bouaffo n’a nullement été informé de la présence de M. Soro, sur le territoire espagnol et il ne l’a appris qu’à travers ses déclarations sur les réseaux sociaux. Tout en rejetant toute implication, le ministère des affaires étrangères réaffirme “son engagement à assurer la défense et la protection des ivoiriens, partout où ils se trouvent, en cas de besoin, dans le strict respect des lois des pays respectifs”, a conclu le texte



Autres titres
Bénin Un nouveau code électoral adopté au parlement 
Togo Qui en veut à Monseigneur Kpodzro ? 
Burkina-Faso Suspenssion d'un parti d’opposition pour avoir demandé la démission du président du Faso 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com