AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Amélioration du Climat des affaires : Le Togo reste ferme sur ses engagements


Société

AfreePress | | 2 Commentaires |Imprimer

Le Togo poursuit ses efforts dans le cadre de l’amélioration de l'environnement des affaires. En dehors des réformes facilitant les formalités et procédures de création des entreprises, d'importants efforts viennent d’être réalisés en matière de gestion des contentieux commerciaux et de dématérialisation des procédures liées à l'exécution des contrats, a appris l'Agence de presse AfreePress.

Dans le cadre de l’exécution des contrats, deux tribunaux de commerce ont été créés. Leur rôle est d’accélérer le processus qui respecte un délai de rigueur pour le traitement des dossiers de règlement des contentieux commerciaux.

En aucun cas, soutient la Cellule du Climat des Affaires, la procédure devant le tribunal de commerce ne peut dépasser (100) jours à compter de l’évocation de l’affaire.

S’agissant de la dématérialisation des procédures, le gouvernement a mis en place depuis le mois de mars 2019 la « E-justice », qui permet aux avocats de saisir le tribunal via une plateforme dédiée. Ce qui supprime les contacts physiques au cours des dépôts et du suivi des dossiers par les justiciables.

Désormais au Togo, la mise en place des chambres de petites créances (contentieux dont le montant est compris entre 0 et 1.000.000 FCFA) ne nécessitant pas l’intervention d’un avocat à laquelle s’ajoute la réduction sensible des frais à 9000 FCFA (au lieu de 20?000 FCFA) et des délais (ne fait pas l’objet d’appel).

Tous ces efforts ont porté des fruits aussi bien en termes de gain de temps, que dans l'accroissement des investissements, la transparence et le renforcement de confiance des opérateurs économiques nationaux et étrangers dans divers secteurs.

Selon les informations rendues publiques par la Cellule du climat des Affaires au Togo, ces réformes ont contribué à la hausse « continue » du trafic maritime. Ce qui a permis au Togo d’être le premier port à conteneur en 2017 dans la région (1,2 millions de tonnes en 2017) ceci renforcé en 2018 (environ 1,4 million de tonnes) contre 380 mille EVP en 2014 faisant de la capitale togolaise la principale plateforme à conteneurs de la sous-région.

Aussi le taux de croissance du pays, qui est en net amélioration est passé à 5,3% en 2019 selon les dernières estimations du Fonds Mondial International (FMI), malgré les soubresauts économiques au niveau mondial.

Raphaël A.



Autres titres
Maroc Inégalités sociales : Le roi Mohammed VI nomme un comité pour lutter contre la pauvreté 
Kenya Changement climatique : Premier "Atlas du climat" pour lutter contre les pertes alimentaires 
Togo Rapport 2019 sur les PMA : Le Togo à la traîne... 
Plus de nouvelles




 2   EN AUCUN CAS | Dimanche, 20 Octobre 2019
  QUE L'USURPATEUR FRAUDE NE S'AVISE PAS AVEC LE TRIPATOUILLAGE DE LA CONSTITUTION PAR CES DEPUTES MANGEOCRATES
A S'ACCROCHER , 60 ANS DE DICTATURE, DE FOLKLORE DE NULLITE ET D INCOMPETENCE, DE HONTE ET D ILLEGITIMITE, DE DETOURNEMENT GASPILLAGE ET VIOLATION DES POTENTIALITES ECONOMIQUES ET HUMAINES DU
PAYS, CA SUFFIT !!! QUE DE TEMPS PERDU !!!

 1   Kaykay Fire | Dimanche, 20 Octobre 2019
  Qui est déjà cette nana sur la photo et quel rapport sa photo a-t-elle avec l'article?
Icilome doit quand même faire un peu d'effort en donnant une petite légende sous les photos qu'il publie pour soutenir ses articles!
Merci
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com