AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Guinée Alpha Condé pas prêt à quitter le pouvoir


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

A la suite d’une semaine de manifestions anti-troisième mandant, le président Alpha Condé, constitutionnellement out pour un troisième mandant, semble être atteint par la boulimie du pouvoir.

Élu président de la République de Guinée en novembre 2010, puis réélu pour un second mandant lors de l’élection présidentielle de 2015, avec 57, 84% des voix au premier tour contre 31,44% pour Cellou Dallein Diallo son principal challenger, Alpha Condé, longtemps resté dans l’opposition, a suggéré en septembre 2019 à New York (États-Unis), l’organisation d’un référendum pour sauter le verrou constitutionnel et briguer un troisième mandant à la tête de la Guinée.

Vraisemblablement, un éventuel troisième mandant du président Alpha Condé ne passe toujours pas en Guinée. La semaine dernière, les manifestants anti troisième mandat ont encore pris d’assaut les rues du pays. Des manifestations qui ont fait au moins neuf (9) morts selon les informations.

En déplacement samedi à Boffa (132 km de Conakry) où il a procédé à une remise de pirogues modernes aux pêcheurs, le co-médiateur dans la crise politique togolaise née le 19 août 2017 à la suite des manifestations du Parti national panafricain (PNP), a, tour à tour, qualifié ses opposants de distraits, d’incapables, etc.

« Ne suivez pas ceux qui parlent, ils ont déjà été aux commandes ici et n’ont rien fait. Le président Lansana Conté leur disait de faire ce qui est bien pour le pays (…), à leur temps, ils n’ont pas réussi à réaliser de grandes choses ici, pas de courant ni de grands hôtels. Est-ce que ces personnes peuvent vous dire qu’elles peuvent changer ce pays et que vous les croyez ? », a-t-il martelé, avant de dire haut et fort à qui veut bien d’ailleurs l’entendre : « Nous dirigerons le pays jusqu’au jour où Dieu le voudra ».

« Au-delà du 3è mandant, la tentation d’une présidence à vie. Tout est dit », a écrit Francis Laloupo, Journaliste, Professeur de Géopolitique à l’Institut Pratique de Journalisme, dans un tweet.

Invité de BBC matin lundi, l’artiste ivoirien de la chanson reggae Tiken Jah Fakoly a appelé le Chef de l’État guinéen à renoncer à toute idée de troisième mandat ou de projet de nouvelle constitution.

En 1998, rappelons-le, Tiken Jah Fakoly avait chanté pour appeler à la libération de Alpha Condé, alors opposant au régime de Lansana Conté, arrêté et emprisonnée à la suite d’une tentative d’évasion, avant l’élection présidentielle de décembre 1998.

Edem A.



Autres titres
Togo Togo - Romaricson Alognon nommé ambassadeur du Togo en Allemagne 
Togo Togo - Jean-Paul Edoh Oumolou, nouvel ambassadeur plénipotentiaire en Suisse 
Afrique Afrique - Les convulsions démocratiques dans l’espace CEDEAO. 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com