AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Economie et sécurité au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à l’adhésion de l’OCP au Conseil mondial des entreprises pour le développement durable, à la campagne agricole et aux opérations sécuritaires menées au niveau de Casablanca.

+Aujourd’hui le Maroc + Le Groupe OCP a annoncé avoir rejoint le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD), une association internationale regroupant plus de 200 multinationales avant-gardistes agissant en faveur du développement durable.

L’intégration de ce réseau mondial permettra au Groupe OCP de poursuivre la réalisation de ses ambitions de développement durable en collaboration avec de grands groupes internationaux partageant les mêmes objectifs et les mêmes valeurs, a indiqué le Groupe OCP dans un communiqué.

« Nous sommes heureux de rejoindre le WBCSD et de faire partie des entreprises membres de cette organisation. Nous participons tous à cet engagement vital visant à accélérer la transition vers un avenir durable», a indiqué, à cette occasion, le PDG du Groupe OCP, Mostafa Terrab.

« Notre vision en la matière est profondément ancrée dans notre ADN car nous gérons consciencieusement les plus grandes réserves mondiales de phosphate, un nutriment essentiel pour nourrir de manière durable une population mondiale croissante », a ajouté M. Terrab, cité par le communiqué.

Pour sa part, le PDG du WBCSD, Peter Bakker, affirme que «le WBCSD est heureux d’accueillir OCP en tant que nouveau membre. Garantir que 9 milliards de personnes puissent bien vivre dans les limites de ce que peut offrir la planète d’ici 2050 est au cœur de notre vision pour un monde durable. Cela fait de l’OCP un atout précieux pour nos membres et pour plusieurs de nos projets dans un contexte de transformation du système alimentaire mondial».

+L’Economiste+ estime que l’optimisme est de mise à la campagne. La publication rapporte que cela tient «à la précocité de ces premières précipitations, après les tempêtes orageuses enregistrées ces derniers jours, qui ont permis de renflouer les retenues des barrages».

Le journal va même plus loin en assurant que «l’irrigation sera mise à contribution pour sécuriser les 70 millions de quintaux retenus comme hypothèse du projet de loi de Finances 2020, dans l’objectif d’atteindre un taux de croissance économique de 3,7%». Cela semble bien parti puisqu’au 22 octobre, le taux de remplissage des barrages à usage agricole s’établit à 45,3% sachant que, cette année, près de 500.000 ha de superficies irriguées seront dédiées à la céréaliculture, soit 24% de l’ensemble des périmètres. De quoi sécuriser la moitié de l’hypothèse du projet du budget.

+L’Opinion+ cité une déclaration de la Directrice du Trésor et des finances extérieures au ministère de l’Economie, des finances Mme Fouzia Zaaboul qui a indiqué que « la sortie du Maroc à l’international est toujours d’actualité. Elle devrait se faire en mois de novembre ».

« Il y a énormément de procédures à faire et nous restons à l’écoute des conditions favorables offertes par le marché », a-t-elle expliqué, sans pour autant préciser ni le montant, ni la devise de cet emprunt. « Le montant et la devise dépendront également des conditions du marché », a-t-elle fait savoir, notant que « ces éléments seront arrêtés à deux ou trois jours avant l’échéance ».

+Bayane Al Yaoum+ fait savoir que les opérations sécuritaires menées dans les différents districts de la préfecture de police de Casablanca du 10 au 21 octobre ont permis l’arrestation d’un total de 8.225 personnes, dont 6.094 en flagrant délit et 2.131 faisant l’objet de mandats de recherche nationaux pour leur implication dans divers crimes et délits.

Selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), cité par le journal, ces opérations ont également permis la saisie de produits et d’outils portant atteinte à la sécurité des biens et des citoyens, notamment 305 armes blanches, 200 Kg de haschich et ses dérivés, 192 kg de cocaïne, 8.615 comprimés psychotropes, 5.075 bouteilles d’alcool de contrebande, 210 substances anesthésiantes, 201 téléphones portables et 56 véhicules volés ou utilisés pour commettre des actes criminels.



Autres titres
Mauritanie L’OIM et le HCR déplorent la mort de 27 personnes lors du naufrage d’un bateau de migrants 
Togo Togo - Le Lycée de Gbodjomé veuf de son proviseur 
Afrique Un réfugié du Soudan du Sud, athlète et olympien, nommé Ambassadeur de bonne volonté du HCR 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com