AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Guinée Des milliers de personnes manifestent contre Alpha Condé


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | 2 Commentaires |Imprimer

Des milliers de Guinéens ont commencé à manifester jeudi à Conakry contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé, confronté depuis deux semaines à une contestation qui a fait une dizaine de morts, a constaté un correspondant de l'AFP.

Cette nouvelle mobilisation a commencé dans une ambiance bon enfant, malgré une forte mais discrète présence policière et un contexte de crise après des manifestations meurtrières et la condamnation des principaux instigateurs du mouvement à des peines de prison ferme. Elle a pour origine le projet prêté au président sortant de briguer sa propre succession en 2020 et de changer à cette fin la Constitution, qui l'empêche actuellement de concourir à un troisième mandat. Des milliers de personnes ont répondu jeudi matin à Conakry à l'appel à une "marche contre la présidence à vie" lancé par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), qui mène la contestation.

Le FNDC, une coalition de partis d'opposition, de syndicats et de membres de la société civile, a aussi appelé à manifester ailleurs dans le pays. Il réclame par ailleurs la libération de ses dirigeants, condamnés mardi à des peines allant de six mois à un an de prison ferme. Nombre de manifestants se sont vêtus de rouge, comme l'a demandé le FNDC, symbolisant selon lui le sang des manifestants tués la semaine passée, la colère contre l'arrestation et la condamnation de dizaines d'autres et le refus d'un changement de Constitution.



Autres titres
Togo Aziaka Kokou, ce militant de l’opposition obligé de quitter sa maison 
Bénin Installation des membres du Conseil national de l’Education 
République Centrafricaine Audience: François Bozize était au Palois de La Renaissance 
Plus de nouvelles




 2   Atalolo | Dimanche, 27 Octobre 2019
  Le Togo suivra très bientôt.

 1   yaya | Vendredi, 25 Octobre 2019
  M. Brou !
Vous n'êtes pas sérieux ! Vous êtes à ce poste pour un arrangement avec tout ce syndicat mafieux franco-africain pour remplir une mission bien déterminée, celle d'étouffer les réclamations légitimes des peuples de la Cedeao !
L'irresponsable Lansana CONDÉ a été ton associé sur ordre de la France dans votre macabre mission sanguinaire au Togo en 2018 !
Tu connais bien où le joindre pour lui dire que le Peuple guinéen n'est pas comme celui du Togo où les acteurs politiques ne savent pas ce qu'ils veulent, donc son plan est irréalisable.
Qu'on le veuille ou pas, la religion a une part dans l'éveil des consciences. Je ne parle pas du christianisme importé de l'Europe avec sa mission hypocrite civilisatrice.
L'islam a ce mérite de consolider le courage de ses fidèles contrairement aux chrétiens.
L'exemple du Togo est là , le jour où les musulmans du Togo ont pris leur responsabilité en 2017, le régime en place tremblé.
Ce sont les incapables togolais se disant OPPOSANTS avec la complicité des gens comme Brou qui ont saboté l'initiative.
Alors M. Brou, ta sortie hypocrite n'aura pas d'écho en Guinée car la Guinée n'est pas le Togo, même si les billets sales de CONDÉ tombent dans tes poches.
Tu passeras le message aux autres membres franco-africains de votre syndicat macabres des gens sans foi ni conscience.

CONSEIL: IL FAUT NOMMER FAURE GNASSINGBÉ, VOTRE MÉDIATEUR EN GUINÉE EN RECONNAISSANCE POUR SERVICE RENDU AU TOGO.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com