AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Egypte L’état d’urgence prolongé pour la dixième fois


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a décidé, samedi, de prolonger l’état d’urgence dans toutes les régions du pays pour une période de 3 mois.

D’après des médias publics égyptiens, cette mesure entrera en vigueur à partir de 1 heure du matin de la journée de dimanche. Cette décision a été publiée au Journal officiel égyptien en application des dispositions de la constitution égyptienne et après consultation du Conseil des ministres.Il s’agit de la dixième prolongation de l’état d’urgence en vigueur en Egypte depuis avril 2017 d’après une statistique non officielle.

En application de cette mesure, les autorités égyptiennes disposent du droit de contrôler les médias et d’élargir les prérogatives de l’Armée et des forces de l’ordre. Elles peuvent également recourir aux tribunaux exceptionnels et aux couvre-feux pour limiter les déplacements des citoyens.

En juillet dernier, le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi a publié un décret pour prolonger de trois mois supplémentaires l'état d'urgence déjà en vigueur dans le pays pour des raisons de sécurité. "Les forces armées et la police pourront prendre les mesures nécessaires afin d'affronter les périls du terrorisme et son financement, maintenir la sécurité dans l'ensemble du pays, protéger les propriétés publiques et privées et préserver la vie des citoyens", selon les termes du décret.

En vertu de la Constitution égyptienne, les décisions présidentielles de prolonger l'état d'urgence doivent être approuvées par le Parlement national. Cette décision entrera en vigueur après son approbation par la Chambre des représentants, selon la même source. Le président égyptien a initialement imposé un état d'urgence national de trois mois en avril 2017 à la suite de deux attaques à la bombe dans deux églises des provinces septentrionales de Gharbeya et Alexandrie, qui avaient fait au moins 47 morts et plus de 120 blessés.



Autres titres
Nigéria Nigéria - Violentes manifestations au Nigéria : Buhari regrette les faits 
Mali Mali - Retour d'Ibrahim Boubacar Keïta à Bamako 
Togo Togo - Hodabalo Awaté : « La destitution d’un maire est un acte suffisamment grave et important » 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com