AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Sénégal Faits de société, économie et politique se partagent la Une des quotidiens sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA traitent de divers sujets dont la saisie, hier au Port autonome de Dakar, de 43 plaquettes de cocaïnes d’une valeur de 03 milliards de FCFA.

« Saisie d’une valeur de 03 milliards de FCFA au Port de Dakar », affiche le quotidien national Le Soleil soulignant dans ses colonnes qu’« après diverses saisies récentes de près d’une tonne de cocaïne, la Douane sénégalaise a encore intercepté, hier, au port de Dakar, 43 plaquettes de cette drogue, à bord d’un véhicule en transit en provenance de la Belgique et à destination de la Gambie ».

« C’est aux environs de 19 heures que les hommes du Colonel Abibou Diallo, Commandant de l’Unité mixte de Contrôle des conteneurs (UMCC), rattachée à la Subdivision des Douanes de Dakar Port, sont tombés sur un véhicule de marque KIA SORENTO, dans le parc de Dakar Terminal appelé +Parc Maguèye. Sur place, ils découvrent 43 plaquettes de cocaïne d’un kilogramme chacune (…) + », précise le quotidien L’AS.

Les quotidiens sénégalais sont par ailleurs revenus sur les sanctions nées du débat sur le 3ème mandat. A ce propos, Le Quotidien fait remarquer que « Macky se heurte aux élus ». « Le président Sall a limogé jusqu’ici un directeur et un ministre-conseiller qu’il a nommés. Le député Seydina Fall Bougazelli a déclaré hier que le chef de l’Etat peut et va faire un troisième mandat. Là, il s’agit d’un député, une fonction élective. Et c’est plus compliqué. A moins de recourir à des sanctions dans le parti », écrivent nos confrères.

Sous le titre « Ce que cachent les purges de Macky Sall », La Tribune soutient que « c’est par la terreur du limogeage systématique que le président de la République tient en laisse son camp et ses alliés (…) sur la question d’un 3ème mandat en sa faveur. Mais un jour ou l’autre, d’une manière ou d’une autre, Macky Sall devra regarder les Sénégalais les yeux dans les yeux pour leur dire ce qu’il entend faire en 2024… ».

Qualifiant l’« interdiction (par Macky Sall) d’un débat sur le troisième mandat au sein de l’APR (parti au pouvoir) de jeu +trouble+ », Sud Quotidien donne la parole au professeur en Science politique de l’Université Gaston Berger (nord), Ibou Sané, qui justifiant l’attitude de Macky Sall, déclare que ce dernier « ne voulait pas qu’on pollue l’atmosphère du Sénégal par un troisième mandat ».

L’infertilité au sein des couples est le sujet mis en exergue par Walf Quotidien avec un dossier qui relate « Le supplice des femmes sans enfant ».

L’Observateur quant à lui consacre sa parution du jour à une « enquête sur un +autre+ drame social » en racontant « l’insoutenable calvaire des 127 employés de la SIGELEC », Société industrielle de générateurs électriques créée en 1971 et qui a fini par mettre la clé sous le paillasson depuis septembre 2017.



Autres titres
Maroc Temps froid: plusieurs provinces en alerte orange 
Nigéria L’ONU se félicite de la libération de plusieurs civils enlevés, dont trois humanitaires 
Togo RGPH-5 : Le Togo lance un appel pour mobiliser les ressources financières 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com