AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Guinée Crise politique : L’ONU appelle à la libération des détenus


Politique

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer

Au moins une dizaine de personnes ont perdu la vie lors des manifestations des 14 et 15 octobre 2019, contre une éventuelle modification de la Constitution qui ouvrirait la voie à un possible 3è mandant du président Alpha Condé en Guinée. Le commissariat des Droits de l’Homme des Nations Unies se dit préoccupé par la situation.

« Nous sommes encouragés par l’annonce du gouvernement d’une enquête sur les meurtres et les allégations de recours excessif à la force. Nous les appelons à veiller à ce que les enquêtes soient rapides, approfondies, impartiales et menées de manière à rendre justice aux victimes de violations des droits de l’homme et d’abus », a indiqué le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme dans un communiqué portant sur les manifestations et troubles dans le monde.

Face à la situation, l’ONU exprime sa préoccupation et appelle à l’élargissement de toutes les personnes arrêtées puis emprisonnées dans le cadre de ces manifestations.

« Nous sommes également préoccupés par le grand nombre de détentions et appelons à la libération immédiate de toutes les personnes détenues pour avoir exercé leur droit à la liberté de réunion et d’expression pacifiques. Nous rappelons aux autorités que personne ne devrait être condamné pour avoir exercé son droit de promouvoir une participation inclusive aux affaires publiques et à la liberté d’expression », précise la note en date du 26 octobre 2019.

Enfin, les Nations Unies appellent les autorités de la Guinée à instaurer un climat favorable à « un dialogue inclusif et constructif, afin de garantir que le droit de participation politique, la liberté de réunion pacifique et la liberté d’expression soient pleinement respectés et protégés » et invitent les Guinéens « à revendiquer leurs droits sans recourir à la violence ».

Edem A.



Autres titres
Afrique de l'Ouest Nombre de mandats présidentiels : La CEDEAO réagit sur un message sur les réseaux sociaux 
Togo La terreur d´Etat contre le PNP continue: Enlèvements crapuleux d´un responsable et d´un militant à Kpalimé et à Lomé 
Togo R N D P : Des élections présidentielles viciées ! 
Plus de nouvelles




 7   Clement GAVI | Jeudi, 31 Octobre 2019
  Crise politique : L'ONU appelle à la libération des détenus
« Nous sommes également préoccupés par le grand nombre de détentions et appelons à la libération immédiate de toutes les personnes détenues pour avoir exercé leur droit à la liberté de réunion et d'expression pacifiques.'

Quel monde suscite l'ONU lorsque en 2005 après avoir condamné dans un rapport l'assassinat de plus de 500 Togolais, lorsque Faure Gnassingbé, en violation complète de la constitution prenait la place de son père après 38 ans d'un règne sanglant de ce dernier, et que, quelques mois après, le régime issue de ces assassinat, devenait le président du Conseil de Sécurité de l'ONU?

En toute certitude, les constatations de l'ONU ne sont que descriptives. Elles ne déterminent pas ses décisions. Autrement, la sanglante dictature dynastique vieille de plus de cinquante ans en Afrique ne serait pas autorisé à présider le Conseil de Sécurité de l'ONU. Ces contradictions expliquent en quelques manières, le drame qui se déroule en Guinée.



 6   Kozah Nostra | Mercredi, 30 Octobre 2019
  Réponse à 4-MAx
  Ah le 27 avril 2020, la date fatidique pour la Kozah Nostra, la mafia togolaise diabolique, satanique, maléfique et sadique des man.geurs de chi.en dirigée par les analphabètes GNASSINGBE depuis 1967 (GNASSINGBE n'est-che pas Eyadéma, 38 ans, et le mon.gole fainéant Faure Avéléléléble GNASSINGBE, 15 ans)!!! Fin de l'imposture.
WAIT AND SEE.

 5   Atalolo | Mercredi, 30 Octobre 2019
  Ou était les Nations Unies quand le Togo subissait les mêmes répressions de la part de nos voyous de Lomé2?

En tout cas il n' est pas tard pour se corriger.

 4   MAx | Mercredi, 30 Octobre 2019
  Réponse à 3-El Niño
  Continuez de rêver mon frère en couleur. Quand vous vous réveillerez le 27 Avril 2020, ne rien changera.

 3   El Niño | Mercredi, 30 Octobre 2019
  L'annonce de la candidature d'un 4eme mandat sera le coup d'envoi du réveil des militaires togolais. Le peuple et son armée vont se mettre ensemble pour se débarasser de ces groupes de ganssters qui dirigent présentement le togo. Patience!

 2   Kozah Nostra | Mercredi, 30 Octobre 2019
  Réponse à 1-mikop
  Après le sénil;e Alpha Condé qui sera bientôt dégagé, le Fainéant Faure Gnassingbé!!!

 1   mikop | Mercredi, 30 Octobre 2019
  la guinnee a une armee responsable raison pour la quelle je ne me fais pas trop de soucis d ici peu alpha sera degage du pouvoir. c est seulement au togo que nous n avont pas de courageux dans l armee. nous ne disposons que des dit oui au sein de notre sois disante armee.
je ne m inquiete pas trop pour les guinneens alpha va partir.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com