AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Afrique du Sud Xénophobie : La police arrête 100 personnes


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Une centaine de personnes ont été arrêtées mercredi dans le cadre d'une opération visant à disperser un groupe de réfugiés et de demandeurs d'asile qui avaient organisé un sit-in prolongé près de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés au Cap, a annoncé la police sud-africaine.

Les réfugiés et les demandeurs d'asile campent devant les bureaux du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés depuis des semaines et demandent à quitter l'Afrique du Sud, où ils affirment ne pas se sentir en sécurité après une vague de violences xénophobes. Les médias locaux ont diffusé des images de policiers tirant des canons à eau sur la foule de manifestants, dont certains étaient visiblement en détresse ou dont de jeunes enfants étaient attachés au dos, et enlevaient de la rue des objets personnels tels que des vêtements, des sacs de couchage et du matériel de cuisine.

Le service de police sud-africain (SAPS) a annoncé dans un communiqué qu'il avait expulsé environ 300 personnes de la région, conformément à une ordonnance du tribunal. "Une centaine de personnes ont été arrêtées après avoir manqué à l'appel de se disperser", indique le communiqué, ajoutant que le HCR avait tenté de résoudre l'impasse sans succès.

Les réfugiés veulent être rapatriés dans leur pays d'origine ou transférés ailleurs après une série d'émeutes et d'attaques meurtrières en septembre, qui ont tué au moins 10 personnes et laissé de nombreux étrangers craindre de vivre dans le pays. La violence visait les populations immigrées africaines, a déclenché des attaques de représailles, a éclipsé une conférence économique panafricaine au Cap et a creusé un fossé entre l'Afrique du Sud et d'autres pays du continent, y compris le Nigeria, sa principale économie.

Des centaines de personnes ont été arrêtées lors des violences qui ont éclaté périodiquement en Afrique du Sud.



Autres titres
Togo Covid-19 : 3 nouveaux cas confirmés ce samedi 
Sénégal Couvre-feu: la Cjrs dénonce la violence policière sur des journalistes de Touba Tv 
Gabon Tentative d'évasion à la prison centrale de Libreville: la liste des prisonniers 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com