AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Attaque terroriste: la mort du député-maire Oumarou Dicko attriste la classe politique


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | 2 Commentaires |Imprimer

La classe politique burkinabè s'est dite attristée par la mort dimanche d'Oumarou Dicko, le député-maire de Djibo (nord), dans une attaque terroriste au Sahel.

M. Dicko et trois de ses compagnons ont péri lors d'une "attaque combinée", alors qu'ils partaient assister à une réunion à Ouagadougou, la capitale, a précisé dans un communiqué le colonel-major Salfo Kaboré, gouverneur de la région du Sahel. Il avait été élu à Djibo, chef-lieu de la province du Soum, sous les couleurs du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le parti de l'ancien président Blaise Compaoré.

"Je présente mes sincères condoléances aux familles éplorées, au CDP et à la population du Soum. En tant que maire, l'honorable Dicko a été très courageux et a vécu les peines de ses administrés jusqu'au sacrifice suprême. Que la terre libre du Burkina lui soit légère", a écrit Zéphirin Diabré, chef de file de l'opposition.

Simon Compaoré, président par intérim du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), a fait part de sa "grande consternation" à l'annonce de ces décès. "Je m'incline très respectueusement devant leur mémoire et présente mes condoléances les plus attristées à leurs familles et à la population de Djibo", a-t-il souligné. Depuis le début des attaques terroristes au Burkina Faso en 2015, plusieurs élus locaux, des leaders religieux et des agents de l'Etat ont été tués.



Autres titres
Tchad Médias: l'Union des journalistes tchadiens a un nouveau bureau 
Gabon Vague de disparitions d’enfants: les femmes dans les rues ce lundi 
Togo Non-respect du protocole d'accord entre gouvernement et CSET : Les enseignants menacent... 
Plus de nouvelles




 2   Lucrece | Lundi, 4 Novembre 2019
  Réponse à 1-Kozah Nostra
  Tu parles seulement, crois-tu que nous avons des États?
Cherchez d'abord à avoir des États indépendants au lieu de vouloir une alternance qui nous sera chaotique!


Du n'importe quoi.

 1   Kozah Nostra | Lundi, 4 Novembre 2019
  Pu.tain!!! L'heure est très grave au Faso!!! La France veut nous recoloniser, mais comme elle sait qu'elle ne peut pas, elle est en train de nous ni.quer en désordre et foutre le bor.del en Afrique de l'Ouest!!! Dehors les forces Barkhane, complices des terroristes!!!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com