AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Algérie Un ancien ministre Algérien accusé de corruption


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

La Cour suprême algérienne a placé lundi en garde à vue un ancien ministre de la Culture, accusé de corruption sous l'ancien président Abdelaziz Bouteflika, a annoncé la télévision d'Etat.

Khalid Toumi est devenu le 12e ex-ministre à être détenu depuis la démission de Bouteflika en avril, sous la pression des manifestants réclamant le retrait de l'élite dirigeante et la poursuite des personnes soupçonnées de corruption.

Toumi, ministre de la Culture depuis 12 ans, est accusée de dilapider les fonds publics et d'accorder des privilèges illégaux, a annoncé la télévision publique. Son avocat n'était pas disponible pour commenter.
Deux anciens premiers ministres sont également en détention pour corruption présumée depuis le début des manifestations le 22 février. Les manifestants demandent maintenant l’annulation de l’élection présidentielle du 12 décembre, estimant que ce ne serait pas juste, certains alliés de Bouteflika, dont le président par intérim Abdelkader Bensalah et le Premier ministre Noureddine Bedui, sont toujours au pouvoir.

L’armée est à présent le principal acteur de la politique algérienne et son chef d’état-major, le lieutenant-général Ahmed Gaed Salah, a à plusieurs reprises voué l’équité et la transparence du vote. Les autorités électorales ont annoncé samedi que cinq candidats, dont deux anciens premiers ministres, se présenteraient aux élections.



Autres titres
Bénin Il tue sa sœur en voulant protéger sa femme 
États-Unis Un détenu exécuté au Texas 
États-Unis Transparence des prix : Des groupes hospitaliers intentent une action en justice 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com