AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Nigéria Lutte contre contrebande : Mise en place de patrouilles frontalières communes entre les trois pays


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Patrouilles frontalières communes entre L’une des solutions à la crise née de la fermeture des frontières terrestres entre le Nigéria et ses voisins notamment le Bénin et Niger est la mise en place de patrouilles frontalières communes entre ces trois pays pour lutter contre le commerce de contrebande.

Le Nigeria, le Bénin et le Niger font front commun contre la contrebande. À l’issue du comité tripartite tenu jeudi 14 novembre 2019 au siège de la CEDEAO à Abuja afin d’aborder les points de tension créés par la fermeture partielle des frontières terrestres du Nigeria, la première puissance économique ouest-africaine, le Bénin et le Niger ont annoncé la formation de patrouilles frontalières communes anti-contrebande.

Composée des services de police, douane, immigration, marine et sécurité étatique de chacun des trois pays, cette force d’intervention, qui doit se réunir les 25 et 26 novembre prochain à Abuja pour faire part de ses recommandations concernant la réouverture des frontières, aura pouvoir d’arrêter toute personne en infraction et de la transférer aux autorités compétentes de l’un des trois pays aux fins d’enquête et de poursuites judiciaires. Au-delà de la lutte contre la contrebande – particulièrement du riz et du pétrole, sa mission s’étendra également aux autres articles et produits illicites, ainsi qu’au trafic d’êtres humains.

Elle inclura en outre le partage d’informations et de renseignements sur la circulation des biens, des services et des personnes entre les trois pays. Les délégués présents à la rencontre du 14 novembre ont par ailleurs convenu que les ministres des Finances et du Commerce des pays concernés mettraient en place un comité chargé de promouvoir le commerce intrarégional, et déclaré qu’ils veilleraient à ce que les personnes franchissant leurs frontières arborent les documents de voyage reconnus par le bloc régional de la CEDEAO.

Le comité sera dirigé par Marcellin Laourou, inspecteur des Douanes béninoises.



Autres titres
Togo Nicodème Habia : « Le PNP n’a jamais été un parti Djihadiste » 
Togo Présidentielle 2020/Révision des listes électorales : Le RPT/UNIR n’a pas renoncé à la pagaille 
États-Unis Présidentielle 2020 : « Internet haut débit pour tous » Bernie Sanders lance un plan de 150 milliards de dollars 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com