AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Présidentielle de 2020 : Pouvoir et opposition se rencontrent ce mardi


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

L’opposition togolaise et le pouvoir se retrouvent ce mardi 19 novembre 2019 pour échanger sur les enjeux liés à la présidentielle de 2020. Surtout l’amélioration du cadre électoral, un sujet pour lequel des opposants ont interpellé le gouvernement togolais.

Certains acteurs politiques de l’opposition sont fermes sur la question. Une élection transparente et crédible en 2020 ne serait possible que si l’on améliore le cadre électorale à travers notamment un nouveau recensement électoral pour un fichier fiable, la participation équitable de l’opposition représentative à la CENI et ses démembrements, la recomposition de la Cour Constitutionnelle, l’authentification du bulletin de vote, la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote, et enfin l’observation internationale des élections.

Il convient donc de dire que le gouvernement a répondu à l’appel des opposants togolais et des organisations de la société civile, en ce qui concerne les dispositions ou recommandations à prendre en compte pour une élection libre et apaisée. Pour cette rencontre d’échange, le ministre en charge de l’Administration territoriale Payadowa Boukpéssi représentera le pouvoir face à l’opposition qui préfère jouer carte sur table.

L’opposition sortira de sa rencontre avec le pouvoir satisfaite ? Trop tôt pour le dire.

Déjà, des voix s’élèvent pour réclamer un nouveau dialogue à quelques pas de la présidentielle de 2020, car, pensent-elles, le processus électoral comptant pour la présidentielle n’inspire pas la quiétude. Certains vont jusqu’à dire que l’horizon 2020 est à craindre.

Des zones d’ombres que le Parti national panafricain (PNP) dénonce et à plusieurs reprises. Ce parti qui ne compte pas se présenter à la présidentielle a appelé le peuple togolais à faire obstruction à un 4ème mandat de Faure Gnassingbé.

D’ailleurs le parti de Tikpi Atchadam a récemment alerté l’opinion qu’il va renouer avec les manifestations de rue si jamais le chef de l’Etat togolais annonçait sa candidature pour 2020.



Autres titres
États-Unis États-Unis - Lincoln Projet : Ces républicains qui ne soutiennent pas leur propre Trump. 
Togo Togo - CODITOGO : Quand le Juge devient l’ennemi de la démocratie, le droit d’être libre n'existe plus 
Burkina-Faso Economie agricole: le Projet d’appui aux filières agricoles lancé dans plusieurs régions 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com