AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Extension du port de Cotonou : Le chinois CHEC va réaliser l'étude géotechnique


Economie et Finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Dans l’optique de la modernisation de l’infrastructure portuaire au Bénin, l’entreprise chinoise, China Harbour Engineering Company (CHEC) est retenue pour mener des travaux d'investigation géotechnique au port de Cotonou.

Le contrat de réalisation de l’étude géotechnique du nouveau terminal N°5 qui sera construit au Port de Cotonou a été signé ce vendredi 15 novembre 2019 à la Direction Générale du Port Autonome. En prélude à l’exécution des grands travaux prévus au plan d’investissements, le Port Autonome de Cotonou a retenu au terme d’un appel d’offre international, le Groupe China Harbour Engineering Company LTD (CHEC) pour l’exécution de l’étude géotechnique du Port de Cotonou. Une fois les études achevées, la phase d’opérationnalisation des grands travaux sera enclenchée pour transformer le visage du port et assurer sa modernisation. Le Groupe CHEC jouit d’une grande expérience dans le domaine et est déjà présent au Nigéria, au Ghana et en Côte d’Ivoire.

D’après le directeur du port de Cotonou, la modernisation de la plateforme devra intégrer la création d’un nouveau terminal pour marchandise, mais également le déplacement de la traverse actuelle vers l’Est. Joris Thys estime que ces efforts d’agrandissement du port de Cotonou permettront de passer de 526 000 à 800 000 conteneurs équivalents vingt pieds (EVP) d’ici à 2025. Les activités du port participent à 90 % des échanges commerciaux et jusqu'à 60 % du PIB du Benin. Le port de Cotonou contribue également de manière importante à la mobilisation des recettes douanières (entre 80 % et 85 %), et aux recettes fiscales (entre 45 % et 50 %).

Depuis le mois d’août, le Port Autonome de Cotonou (PAC) a entamé des travaux, visant à agrandir sa capacité d’accueil. Dans le cadre des récentes opérations de dragage d’entretien du chenal d’accès et du bassin portuaire, la Société de Dragage International (SDI) a excavé environ 2 millions m³ de sédiments des eaux.



Autres titres
Bénin Réformes communautaires : 77,28 % de taux de mise en œuvre 
Afrique La fondation Entreprenarium au sommet mondial sur le genre Kigali 2019 
Côte D'Ivoire Tribunal de Commerce d’Abidjan: 100 % des litiges résolus en 2018 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com