AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Rencontre pouvoir-opposition : Une duperie dénoncée par le CAR, l’ANC et la C14


Politique

iciLome | | 28 Commentaires |Imprimer

On croyait que c’est autour des conditions de transparence et d'équité, notamment la recomposition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Cour constitutionnelle, la HAAC, etc. que le pouvoir a invité l’opposition pour des discussions cet après-midi.

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi, à en croire les responsables du Comité d’action pour le renouveau (CAR), a fait croire à l’opinion que le régime a accédé aux revendications de l’opposition qui appelle à un dialogue autour des conditions de transparence du processus électoral. Mais il en est rien.

« Le Président national du CAR, intervenant au nom de sa délégation, s’est étonné que dans l’ordre du jour d’une réunion d’un tel niveau de composition, il ne soit inscrit l’examen d’aucune des revendications que les partis d’opposition et les organisations de la société civile ont formulées au sujet des conditions de transparence et d’équité du scrutin en question, notamment à propos de la composition de la CENI et de ses démembrements, de la HAAC et de la Cour constitutionnelle », a indiqué Me Yawovi Agboyibo dans un communiqué que son parti vient de rendre public.

Le CAR, l’ANC et la C14 ont été étonnés de l’ordre du jour de la réunion qui avait commencé autour de 15H30, avec la présence des délégations de la CENI et de la HAAC. Les tentatives de ces partis d’opposition pour ramener le ministre Boukpessi à la raison n’ont pas été concluantes.

Ces partis d’opposition ont tout simplement claqué la porte des discussions, tout en demandant au gouvernement de convoquer une autre réunion au cours de laquelle les conditions de transparence et d’équité de la présidentielle seront discutées.



Autres titres
Togo Nicodème Habia : « Le PNP n’a jamais été un parti Djihadiste » 
Togo Présidentielle 2020/Révision des listes électorales : Le RPT/UNIR n’a pas renoncé à la pagaille 
États-Unis Présidentielle 2020 : « Internet haut débit pour tous » Bernie Sanders lance un plan de 150 milliards de dollars 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 28   fantasmagoric | Mercredi, 20 Novembre 2019
  Réponse à 27-Cyrille le Linguiste
  Pendant que vous bêlez, hurlez une petite bise du soir montre votre postérieur!

Que vous reste t-il encore comme dignité pour converser?

Pauvre togolais dans ses errances!!

 27   Cyrille le Linguiste | Mercredi, 20 Novembre 2019
  Réponse à 12-GNAROU
  BOUKPESSI, le maître de cirque est dans son rôle! Il va les tourner en bourique jusqu'aux elections.- Dixit , le scribe, milicien, ignare Gnarou.
Ce macaque de Boukpessi, le plus nul des anciens ministres des finances, de tous les temps au Togo, détourneur impuni d' au moins 50 milliards de nos deniers publics sous la gouvernance chaotique d'Eyadémon, ne peut en aucun cas tourner en bourrique l'incontournable et serein peuple togolais majoritaire, encore moins ces leaders de l'opposition que nous connaissons bien. Il ne le fera qu' au sein de votre satanique secte RPT-URINe, où vous êtes malléables et corvéables à merci par votre champion, j'oubliais, plutôt CHAMPIGNON, sans-BAC Fraudevi, qui vous fait manger des miettes qu'il laisse tomber exprès à terre, vous assimilant aux chiens galeux.
Mon peuple, est résolument décidé en découdre avec cette racaille, avant ou au plus tard 2020.
VAINQUONS OU VIVONS DANS LA DIGNITÉ !

 26   koffi | Mercredi, 20 Novembre 2019
  Réponse à 24-LU POUR VOUS
  Je suppose qu il dit la verite quand il dit qu il va jeter des grenades et tirer sur tout le monde. Pauvre de toi même! Sous au moins un homme. Pourquoi se cacher derrière des pseudo genre Lu pour Vous. Moi c est Koffi et toi?

 25   Malin et Malin | Mercredi, 20 Novembre 2019
  Si l'opposition n avait pas repondu a la convocation de ce ministre, l'ordre du jour devait etre base sur les aveux de l'opposition.

 24   LU POUR VOUS | Mercredi, 20 Novembre 2019
  Réponse à 23-Koffi
  C'est gnarou seul qui vous dit la verité sur ce site.
Pauvre koffi.

 23   Koffi | Mercredi, 20 Novembre 2019
  Réponse à 12-GNAROU
  Les petits cadeaux empoisones que tes amis donnent a l'opposition, nous les connaissons.
Recomposition de la CENI avec un president rpt, c' est une plaisanterie!!! Nous ne sommes
pas des plaisantins et puis s'il y a bien des peres de familles ecerveles, c est bien dans ton camp.
Tu as oublie les Bawara, Trimoua, Boukpessi etc. qui viennent deverser sur la place publique
les aneries que tu relais a longeur de journee ici.

De toute facon nous avons deja claque la porte a vos conneries. Mettez les regles du jeu de facon tres claire
et que le meilleur gagne et dirige le Togo. C est si complique que ca!!!!

Mais passons, nous n'avons pas le temps pour ces balivernes. Les choses serieuses vont pouvoir commencer
maintenant. Tang, prepare ta porte de sortie parce que ca va chauffer bientot!!!

 22   Fernando garcia | Mercredi, 20 Novembre 2019
  Réponse à 21-MAX DJITRI
  Si tu as des armes, tu attends qui pour commencer ta guerre.
Rien de nouveau, meme comedie a chaque elections.
Le gouvernement a bien fait d'inviter ce CARTEL DE DROGUES pour les informer de l'avancement des preparatifs des prochaines elections.
Ils savent bien que leur chance de battre Faure est nulle car comme on dit dans notre village: SEUL LE PERDANT CONNAIT D'AVANCE SON RESULT ou SEUL LE NULLARD CONNAIT D'AVANCE SON RANG.
Ils avaient preparer leur defaite depuis annee passee en refusant de se faire recenser et de participer aux elections legislatives.
On a deja des candidats declares plus importants que ces comediens politiciens.

 21   MAX DJITRI | Mercredi, 20 Novembre 2019
  Seules les armes libereront le Togo des mains des sauvages montagnards et pilleurs de le republique.
Une ethnie qui n'a jamais imaginer arriver au pouvoir au Togo et qui s'y accroche contre vents et marees comme les stupides Hutus Rwandais.
Seuls les nigauds et les apprentis politiciens traitress comme Fabre et consorts croient encore dans cette farce de democratie togolaise.
Quand a nous, il y a longtemps que notre resolution a ete prise et murie: LA LIBERATION DE NOTRE PATRIE PAR LES ARMES OU LA MORT.
VIE LE TOGO, LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS!!!!!
A bas les Forces Armees Tribales du Togo
A bas la famille Gnassingbe
A bas les traitress
A bas les politiciens vereux et corrompus

 20   President Encombrant | Mardi, 19 Novembre 2019
  Réponse à 3-Lucrece
  Un autre malade mental.

 19   Sosso | Mardi, 19 Novembre 2019
  Je vais faire une proposition à l'opposition de large ouverture : à la prochaine réunion avec Boukpessi, entendez-vous avec lui pour surseoir à l'élection présidentielle de 2020 et trouvez les voies et moyens de proclamer FEG vainqueur. De ce fait, on économise le coût de ce scrutin; l'argent ainsi économisé sera réparti entre les 117 communes récemment créées.
J'explique pourquoi ma proposition : d'abord tout le monde connaît le résultat de l'élection à venir et fait semblant de ne rien savoir et puis les maires ont besoin de ressources pour commencer des activités beaucoup plus bénéfiques dans leur arrondissement.
Chers frères africains, ne copiez pas bêtement les incongrutés des blancs. Ce sont des dictateurs qui ont développé leurs pays avant qu'ils ne jouent aujourd'hui à ce jeu hypocrite de la démocratie.

 18   Loum | Mardi, 19 Novembre 2019
  Réponse à 17-Togotogo
  DEJA VÉCU ABRUTI

 17   Togotogo | Mardi, 19 Novembre 2019
  Au Togo, c'est toujours le parti unique...aux frais des masses laborieuses. Comment est financé ce parti UNIR? Mystère ... Comment dégager ces voleurs qui pillent nos maigres ressources depuis plus de cinquante ans ? Selon moi, le PNP détient une partie de la solution parce ce peuple frère Kotokoli constitue le seul groupe ethnique du Togo capable de suivre un leader sans le trahir. Ah, si Monsieur Atchadam pouvait me lire... Voici ce que je lui propose :
-penser à une grève générale illimitée...
-taper dans des casseroles pendant une heure tous les jours chez soi à partir d'un moment précis.

 16   Democratie | Mardi, 19 Novembre 2019
  Lilie je crois que vous vous trompez d'analyse, comptons combien de fois on a boycotté et combien de fois on n' a pas boycotter, votre lucidité dont vous parlez vous donne la réponse. Mais ce qui est grave, c'est qu'en participant à ce dîner de con vous aidez ces voyous et la communauté internationale à s'en sortir gagnant, et en étant à l'aise en faisant croire que le régime est démocratique. La seule leçon à retenir c'est que une dictature ne fait jamais des élections pour les perdre.

 15   El Niño | Mardi, 19 Novembre 2019
  Payadowa Boukpessi pense qu'il est le plus malin et le plus intelligent de tous les togolais??

 14   Ignar'ou | Mardi, 19 Novembre 2019
  Réponse à 12-GNAROU
  Arrêtez de nous servir vos balivernes.

 13   des comediens | Mardi, 19 Novembre 2019
  Ils pouvaient réussir facilement á leur revendications avec le facilitateur, le president du Ghana et la mediation de la CEDEAO. Malheureusement, ils se sont fait pieger par les billers de Banques comme d'habitude. Des comédiens

 12   GNAROU | Mardi, 19 Novembre 2019
  Ils ont rejeté tout en bloc devant les chefs d'Etats de la CEDEAO pour aller negocier avec BOUKPESSI ??
C'est pour obtenir quoi au finish ?

N'ont-ils pas eu la parité dans la composition de la CENI ? Ont-ils preté sermont pour y aller ??

Comment recomposer la cour constitutionnelle si le Senat n'existe pas encore au Togo ??
Puisque le senat doit choisir aussi deux membres de cette cour !

Des pères de familles qui se couvrent de ridicule comme de vrais écervelés!!

Ils preparent les bases de leurs futures revendications.
Ils diront : nous avons perdu parce la cour constitutionnelle actuelle n'est pas recomposée !
Parce que nous ne sommes pas à la CENI etc..etc..
Tout cela pour embobiner leur maigre electorat !

BOUKPESSI, le maître de cirque est dans son rôle! Il va les tourner en bourique jusqu'aux elections.
Ils n'auront même pas le temps de battre campagne. ...


La HONTE !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 11   Sylvain | Mardi, 19 Novembre 2019
  On dirait que c'est aujourd'hui qu'ils ont commence a faire la politique. Depuis 1990, ils n'ont rien trouve a faire que de se faire rouler dans la farine.

Merde!!!

 10   Clement GAVI | Mardi, 19 Novembre 2019
  'Rencontre pouvoir-opposition : Une duperie dénoncée par le CAR, l'ANC et la C14'

C'était déjà le cas sous la sanglante tyrannie du père Eyadéma Gnassingbé, et c'était déjà des coalitions de l'opposition nommées alors CODI puis CODII. Et c'était aux débuts des années 90. Nous sommes presque en 2020 avec les problèmes. Et à l'époque, c'était déjà le CAR avec Agboyibo, l'ANC était une partie de l'UFC.












 9   Bon Sens | Mardi, 19 Novembre 2019
  Quoi de plus normale ! L"opposition est dans son rôle de loosers. Alors au Pouvoir :
- de ne pa se laisser distraire par ces élucubrations ;
- de ne pas tomber dans ce piège à Cons ; et
- de passer à la vitesse supérieure : continuer l'organisation des présidentielles.

 8   Lilie | Mardi, 19 Novembre 2019
  Réponse à 4-democratie
  Mes chers compatriotes soyons un peu lucides pour ne plus parler de boycott. En entendant ce mot boycott ce régime sanguinaire ne fait que frotter les mains. Combien de fois voulez vous que cette stratégie se répète avant qu'on en tire des leçons. Cela ne donne aucun résultat escompté. Mobilisons nos énergies dans le but d' obtenir des élections transparentes. Le régime fait tout pour obtenir de l'opposition ce beau cadeau qu' est le boycott. Essayons d'oublier ce scénario qui paraît de nos jours un peu stupide. Les gens boycottent mais si une personne s'en va voter pour ces fainéants ils se proclament gagnants et l' opinion internationale constate des irrégularités et prend quand même acte. Et on recommence encore pour cinq ans. Soyons un peu malins. Dans le passé cela a été toujours ainsi. Mais je ne veux pas parler d'une erreur commise mais cela doit nous servir d'expérience. Luttons pour la transparence des élections et non pour le boycott.

 7   Diable | Mardi, 19 Novembre 2019
  Des imbeciles fossoyeurs au sommet de l ' État. Chuannnn!!!!

 6   Julsto | Mardi, 19 Novembre 2019
  Dans la composition de la CENI il y a un nombre pour les partis extraparlementaires. Qu'ils s'entendent bien pour le partage.

 5   Fernando garcia | Mardi, 19 Novembre 2019
  Payadowa Boukpessi ne pas venus pour discuter avec ces INCOMPETENTS mais il est venu les informer de l'avancement du processus electoral.
Pourquoi perdre son temps a discuter avec une opposition composee seulement des individus qui ne representent que eux meme et leur famille.
Une opposition qui se cache derriere sa misere financiere pour retarder toute election au Togo.
Comment s'integrer a la CENI alors que vous n'avez aucun depute a l'assemblee nationale? Quelle regle veulent ils imposer au gouvernement?
Ils ont deux choix:
- BOYCOTTER ou
- PARTICIPER aux elections de 2020.




 4   democratie | Mardi, 19 Novembre 2019
  Lu pour vous !

RASSEMBLEMENT NATIONALE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PANAFRICANISME
-R N D P-
Liberté - Justice - Solidarité
___________________________________________________________________________

Soyons un peu sérieux !!!
Depuis un mois, nous assistons tristement à un foisonnement de candidatures pour les élections présidentielles de 2020, comme si toutes les conditions d'une élection transparente étaient réunies, comme si la dictature cinquantenaire des Gnassingbé avait pris fin par miracle, et que tout était rentré dans l'ordre, comme si le peuple pouvait aujourd'hui choisir librement ses dirigeants. Chacun va à sa façon : on prépare des congrès, par-ci par-là, pour désigner son champion. On en rirait si cela n'engendrait pas tristesse et désolation pour le peuple, qui lui, croyait en sa lutte en fondant ses espoirs sur ceux qui par une ruse sordide et machiavélique se sont proclamés responsables de l'opposition pour conduire cette lutte à sa fin, malgré les lourds sacrifices consentis par de nombreux morts, des déplacés, des veuves et veufs, des orphelins, sans oublier les prisonniers. En réalité, ceux là n'étaient que des alliés objectifs du pouvoir. Sinon comment ces «pseudo-opposants» ne pourraient-ils pas tirer les leçons des cinquante années du régime des Gnassingbé père et fils ?
Comment peut-on ne pas comprendre que l'on ne scie pas l'arbre sur lequel on est suspendu. Pensent-t-ils que par une opération du Saint-esprit, Faure Gnassingbé va organiser des élections transparentes pour les perdre ? Nous n'avons pas le droit de jouer à ce jeu sordide au détriment du peuple en lutte pour sa liberté, sous prétexte que l'on veut être coûte que coûte président de la République. C'est pourquoi, nous ne pouvons que qualifier un tel comportement de complicité avec le régime. Ces candidats ne sont là que pour légitimer le petit dictateur. Un tel comportement ne peut que saper l'effort du peuple togolais pour sortir de l'esclavage imposé par le système des Gnassingbé avec ses complices internes et externes. Mais n'oublions jamais que le peuple est invincible; ceux qui ont oublié cette leçon, doivent savoir que l'histoire est là pour nous la rappeler.
Si le combat pour le changement et l'alternance était seulement une question d'élection, Faure Gnassingbé et ses acolytes ne seraient plus là depuis longtemps pour détruire notre pays. C'est pourquoi, il nous est difficile d'accepter dans nos rangs, ceux qui par ruse, se préparent d'aller aux prochaines simulacres d'élections présidentielles pour légitimer le pouvoir en place.
Aujourd'hui, estimons-nous que les exigences du soulèvement du 19 Août 2017 sont satisfaites ? À savoir : les réformes électorales, le retour à la constitution de 1992, le départ de Faure Gnassingbé etc... pour lesquelles, tant de nos compatriotes sont tombés sous les balles des soldatesques du régime des Gnassingbé ? Bien sûr que c'est non. A ce jour rien n'a bougé en ce qui concerne nos revendications légitimes.
Le R-N-D-P condamne avec force et détermination ceux qui par appétit personnel prennent le risque de participer à cette mascarade d'élections de 2020.
Le R-N-D-P invite le peuple togolais à se soulever massivement contre ce quatrième mandat de Faure, et par la même occasion à condamner tous ces pseudo-candidats de l'opposition, en refusant d'être complice de cette mascarade d'élections en les boycottant largement.
Pour le R-N-D-P nous arrivons à la clarification de ce jeu politique qui se joue depuis un certain temps sur le dos du peuple.
Le R-N-D-P ne ménagerait aucun effort pour dénoncer ces faux opposants du régime, qui nous ont fait perdre trop de temps, c'est le moment d'être clair dans la lutte que nous menons.
Pour le R-N-D-P, il n'est pas question de compter sur qui que ce soit, ni Macron et ses ministres, ni les chefs d'Etats de la CEDEAO, y compris l'ONU et la communauté internationale. Ce ne sont pas ceux-là qui nous diront ce qui est bien pour nous. D'ailleurs, c'est normal qu'il en soit ainsi. Chacun défend ses intérêts, tant que nous ne comprendrons pas cette leçon, nous ne réussirons jamais notre libération.
Pour le R-N-D-P, la détermination du peuple dans une organisation globale et solide suffit pour conduire notre lutte à sa réussite. Pour ce faire, la mobilisation de la population s'impose sans attendre que d'autres le fassent à notre place. C'est pourquoi nous devons tout faire pour créer un rapport de force nécessaire qui seul peut nous amener à bon port.

A Paris le 28 octobre 2019
Pour le RNDP

Le bureau

 3   Lucrece | Mardi, 19 Novembre 2019
  Des rêveurs prétentieux dont la couardise est sans pareille!
Sous quelle pression UNIR va-t-il accepter ces revendications?
Voilà des gibiers qui veulent effrayer un lion!! Hahahaha.
Vous pouvez claquer les portes mille fois, les élections présidentielles auront lieu sans vous ou avec vous!
Vous n'êtes pas à la hauteur de votre adversaire politique; DÉGAGER!

Du n'importe quoi.

 2   abawe | Mardi, 19 Novembre 2019
  Qui va dialoguer avec vous ???? Et de quoi???.....vraiment ces podozants ne changerons jamais

 1   AnCon | Mardi, 19 Novembre 2019
  Ils avaient demandé le << dialogues>> ou des << discussions>>?????
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com