AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Crise politique au Bénin : Talon et Yayi ne se sont plus rencontrés comme convenu


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

L’ancien chef de l’Etat béninois et opposant, Thomas Boni Yayi, est arrivé mercredi à Cotonou, où il devait être reçu par le président Patrice Talon pour résoudre la crise qui secoue le pays, selon le gouvernement et certains membres de son entourage, mais cette rencontre n’a finalement pas eu lieu.

La journée du mercredi 20 novembre 2019 s’est déroulée dans la confusion à Cotonou après une succession d’annonces et de démentis. L’opposant et ancien président de la république du Bénin, Boni Yayi, était accompagné d’une importante délégation de la Cédéao impliquée dans la résolution de la crise béninoise. Mais celle-ci s’est finalement rendue sans lui à la présidence pour échanger avec Patrice Talon. De son côté Boni Yayi, arrivé à l’aéroport dans l’après-midi et accueilli chaleureusement par une centaine de partisans, a finalement rendu visite à un autre leader de l’opposition et ex-président, Nicéphore Soglo.

“Boni Yayi n’est pas allé à la rencontre du président parce qu’il est convaincu que sa principale doléance, qui est la reprise des élections législatives, ne sera pas prise en compte”, a expliqué sous couvert d’anonymat à l’AFP un proche de Thomas Boni Yayi. “Il a estimé avec les autres leaders de l’opposition que Patrice Talon prendra des engagements qu’il ne respectera pas, comme à ses habitudes”, a-t-il ajouté. Un responsable de son parti, les Forces Cauris pour un Bénin émergent (FCBE), a lui affirmé à l’AFP que l’opposition – et pas seulement Boni Yayi – souhaitait rencontrer la délégation de la Cédéao pour présenter ses doléances, laissant entendre que ces échanges pourraient avoir lieu dans les jours suivants.

“A l’heure actuelle, ce n’est pas un problème entre les présidents Patrice Talon et Boni Yayi. C’est un problème du Bénin, un problème de démocratie dans le pays”, a ainsi expliqué Nouréini Atchadé, responsable politique des FCBE.



Autres titres
Togo Nicodème Habia : « Le PNP n’a jamais été un parti Djihadiste » 
Togo Présidentielle 2020/Révision des listes électorales : Le RPT/UNIR n’a pas renoncé à la pagaille 
États-Unis Présidentielle 2020 : « Internet haut débit pour tous » Bernie Sanders lance un plan de 150 milliards de dollars 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com