AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Afrique du Sud Gouvernance publique : Un député de l'ANC arrêté pour corruption


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Un haut législateur du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), accusé de corruption et a été libéré sous caution après la comparution devant le tribunal, a annoncé la police.

Bongani Bongo, ancien ministre de la Sécurité publique sous l'ancien président Jacob Zuma, est accusé d'avoir interféré dans une enquête sur la corruption chez le fournisseur d'électricité Eskom, a déclaré à Reuters le porte-parole de la police Hangwani Mulaudzi. Bongo aurait demandé au responsable des preuves de l’enquête de partir en congé de maladie en 2017 pour faire échec à ses progrès et a offert «un pot-de-vin ouvert», a déclaré Mulaudzi.

M. Bongo, qui n’était pas immédiatement disponible pour commenter, préside la commission des affaires intérieures du Parlement. Le bureau du whip en chef de l'ANC a déclaré dans une déclaration qu'il ne ferait pas de commentaire en détail car il voulait laisser la loi suivre son cours.

Bongo a comparu devant le tribunal de première instance du Cap et a été libéré sous caution de 5 000 rands (338,70 USD). Il doit comparaître devant le tribunal le 31 janvier. Dans le cadre des conditions de sa libération sous caution, Bongo ne doit pas se rendre à l’étranger sans en informer les enquêteurs et ne doit pas s’immiscer dans les témoins, a déclaré la police et le communiqué de l'ANC.



Autres titres
Togo Togo - La solution de Mme Adjamagbo-Johnson à la crise post-électorale 
Togo Togo - Le palais de justice et ses environs militarisés 
Malawi Malawi - Les Malawiens en désaccord avec le nouveau président Chakwera qui nomme des membres de famille au Cabinet 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com