AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Sénégal Uriner sur la voie publique désormais puni d’une amende de 10.000 à 30.000 Cfa


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

L’hygiène publique est désormais un « combat national» au Sénégal. A cet effet, uriner dans les rues est passible de peine pécuniaire.

Déposer, jeter ou déverser, abandonner en lieu public ou privé des liquides ou tout autre objet de quelque nature qu’il soit, y compris d’uriner sur la voie publique sont interdits au pays de Macky Sall. Désormais, soulager une envie pressante d’uriner dans la rue coutera au pisseur une sanction pécuniaire. «Il est prévu que toute personne qui urine sur la voie publique, soit punie d’une amende de dix mille (10.000) à trente mille (30.000) Cfa».

Outre le fait d’uriner dans la rue, « tout dépôt d’ordures à l’extérieur des habitations en dehors des espaces dédiés, est puni d’une amende de vingt (20) à cinquante mille (50.000) Cfa, et en cas de récidive, l’amende fixée au contrevenant est doublée».

De même «le lavage de véhicules non autorisée sur la voie publique est aussi passible d’amende» ; «jeter des déchets solides, notamment des sachets ou gobelets plastiques, sur la voie publique, est passible d’une amende de cinq (5) à dix mille (10.000) Cfa.

Le programme « zéro déchet », pour le président de la république, «c’est un impératif et ce n’est pas négociable».



Autres titres
Afrique du Sud Afrique du Sud - 181 soignants parmi les victimes de coronavirus 
Togo Togo - Corruption : L’autre plaie béante qui ronge le pays 
Togo Togo - Me Séna Agbayissah en tête de liste des avocats d’affaires influents de l’année 2019 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com