AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Téléphonie mobile : Les régulateur met en garde les opérateurs GSM


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep-Bénin) a convoqué, mardi 26 novembre 2019 son siège à Cotonou, les responsables des réseaux GSM pour une séance de mise en garde de ces derniers au sujets des prestations de mauvaise qualité offertes aux consommateurs.

Suite à plusieurs non-conformités persistantes au niveau de cinq indicateurs de performance, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep Bénin) a mis en garde les opérateurs Gsm Spacetel Bénin et Etisalat Bénin. Cet avertissement leur a été notifié à l’occasion de la rencontre d’échanges.

Sans langue de bois, Flavien Bachabi, le président du conseil d’administration de la structure de régulation a indiqué que chez ces opérateurs, « certaines non conformités persistent au niveau des indicateurs tels que le taux de succès des appels voix, le taux de coupure des appels voix, le taux de blocage des appels voix, le taux de coupure de connexion internet 3G surtout chez Moov et le Debit Down link 3G chez l’opérateur Moov ».

Le président de l’association des consommateurs également présent, a fait savoir qu’il y avait plusieurs autres non-conformités en dehors de celles soulignées par M Bachabi. Ernest Gbaguidi a souhaité qu’on lui fasse part des réelles causes de ces non-conformités persistantes. « C’est le moment de crever l’abcès » a-t-il lancé. Le General Manager à Mtn Serge Soglo n’a pas nié les faits qui sont reprochés au réseau Gsm.
Mais la problématique est liée à la section du câble-marin, au type de téléphones des abonnés, aux résistances dans les installations des antennes, l’obsolescence programmée des équipements et la maintenance, a t-il expliqué.

« Cette séance est une mise en garde pour dire qu’il y a des anomalies dans leurs réseaux. C’est persistant, il faut qu’ils trouvent des solutions à cela…», martèle Flavien Bachabi, président du Conseil de régulation, organe de délibérations et de décisions de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep Bénin).

Grâce son nouveau système de suivi de la qualité de service et malgré le délai de trois mois (échu en mai dernier) accordé aux opérateurs Gsm pour se conformer aux nouveaux indicateurs,l’Arcep Bénin a malheureusement constaté que ces entreprises ne satisfont toujours pas à cinq indicateurs de performance pourtant mentionnés dans leurs cahiers des charges. Il s’agit, selon le président du Conseil de régulation, « du taux de succès des appels voix, du taux de coupure des appels voix, du taux de blocage des appels voix, du taux de coupure de la connexion internet 3Gsurtout chez l’opérateur Moov, et enfin du débit down link 3G,encore chez Moov ».



Autres titres
Togo Kozah : Les Comité locaux citoyens déjà à l’œuvre 
Togo Un nouveau syndicat dans la filière café-cacao 
Bénin Essence de contrebande : Un commissariat de police attaqué par des populations 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com