AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Présidentielle 2020 : 46 juges nommés pour régler le contentieux préélectoral


Politique

iciLome | | 6 Commentaires |Imprimer

Le processus électoral pour le compte de la présidentielle de 2020 se poursuit, et ce, malgré les vives contestations de la classe politique de l’opposition. Cette dernière appelle à l'arrêt du processus et un dialogue avec le pouvoir en vue d'un préparatif consensuel de cette élection présidentielle.

Ce week-end, le Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a rendu public la liste des juges en charge du contentieux préélectoral auprès des Commissions Électorales Locales Indépendantes (CELI). Ils étaient au total 46.

Selon la CENI, ces 46 juges nommés auront pour mission de régler dans les CELI, les contestations relatives à l'élection, sur la période comprise entre la publication de la liste des candidatures et le jour du scrutin.

Dans cette perspective, la constitution prévoit que les citoyens formulent des recours à toutes les phases de la confection des listes électorales.

Pour rappel, le premier tour de la prochaine présidentielle aura lieu le 22 février 2020.



Autres titres
Sénégal MAEP: lancement officiel du rapport d’évaluation de la Gouvernance le 30 janvier prochain 
Togo Présidentielle 2020/Ferdinand Ayité : « Faure de toute façon sera premier, on cherchera le deuxième des cancres » 
Togo Un candidat président dans la confusion de rôle 
Plus de nouvelles




 6   Sentinelle | Lundi, 9 Décembre 2019
  Réponse à 4-Liberté
  Je pense que la CENI a nomme 39 juges pour 46 CELIs.

Le critere de selection est simple c'est le travail rendu par le passe.

Sinon comment imaginer un juge a qui on amene des urnes bourrees avant l'ouverture des bureaux de vote dire qu'il faut continuer a voter dans ces urnes parce qu' il n y a pas d'autres pour les remplacer.

Et dire qu'on utilise l'argent des togolais pour former ca.


 5   JugesIniques | Lundi, 9 Décembre 2019
  Nous voyons ce qui a cours dans ce pays. Nous le voyons. Mais qui sommes-nous ? Dieu voit ce qui se passe dans ce pays. Cette situation tournera tôt ou tard irrémédiablement au désanvatage des bourreaux.
Ils ont peur que cela se termine. Ils ont vraiment peur ! Et ils ne veulent rien lâcher. Par contre, ils ne peuvent pas eux seuls malmener tout le reste à l'infini, c'est cela la vérité fondamentale. Leur règne arrivera à terme. Leur règne arrivera à TERME. Sous les cieux, il n'y a pas de règne sans fin. Avez-vous compris ??
Qu'arrivera-t-il 10 ans, 20 ans, ou 50 ans après que leur règne se soit arrivé à terme ? That is the question. Que Dieu ait pitié pour leurs descendants. Que le tout-puissant ne leur impute pas cela.
Une fois encore, le règne de ceux qui blessent, tuent, arrachent des terres, le règne de ceux qui appellent la vérité mensonge et qui s'estiment forts et puissants finira.
Que voulez-vous ? Dieu n'est pas un homme, n'est-ce pas.
Rentrez dans vos maisons, bourreaux ! Assemblez-vous, buvez et dansez au son de la musique. Car après cela la fin arrivera pour vous et vos descendants.

 4   Liberté | Lundi, 9 Décembre 2019
  46 juges nommés. Au Togo quand on nomme quelqu'un il ne peut que donne le résultat que ce qu'on lui donnera de dire.
46 juges et il y a des noms qui se répètent, on ne sait plus compter ou comment? Y'a plus de juges pour prendre d'autres localités, et il y aura cumule de localite pour un seul juge.
Hummm Le Togo comme il va.

 3   Emmanuel | Lundi, 9 Décembre 2019
  Sur quels critères retenus sont nommés ces juges ? Le Togo appartient à la famille Gnassingné

 2   Tanga | Lundi, 9 Décembre 2019
  Sur quelle base ces juges sont nommes? par plaisanterie?

 1   Clement GAVI | Lundi, 9 Décembre 2019
  'Présidentielle 2020 : 46 juges nommés pour régler le contentieux préélectoral'

Arrêtez de parler d'élection au Togo. Une chose est la fraude et une chose est l'élection. Au Togo, c'est la fraude.

Au moins 53 ans de dictature, aucune élection ne peut permettre cela. Le Togo est la manifestation du cynisme d'un monde entre les mains du diable.

Le régime au Togo est l'émanation d'un terrorisme institutionnel. Nous sommes venus au monde au Togo comme si nous avions été condamnés.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com