AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Algérie Comment Belmadi prépare l’avenir des Fennecs


Sport

iciLome | | Commenter |Imprimer

Djamel Belmadji, le patron de la sélection algérienne avec laquelle il est champion d’Afrique en titre, travaille sur l’intégration de nouveaux binationaux.

Le coach des Fennecs a coché les noms de Maxime Lopez et Yacine Adli, des jeunes talents qu’il veut convaincre afin qu’ils acceptent de porter le maillot de l’équipe nationale de l’Algérie.

C’est la principale raison qui explique sa présence au stade lors du match de Ligue 1 ayant opposé Olympique de Marseille à Girondins de Bordeaux (3-1) le week-end dernier. Il a même eu l’honneur de donner le coup d’envoi fictif de cette rencontre.

Maxime Lopez (22 ans). Il peut donc jouer pour la France ou l’Algérie. Si pour le moment, Djamel Blemadi n’a pas encore eu de discussions avec lui, il travaille tout de même sur les dossiers de « tous ceux qui ont la possibilité de jouer en équipe nationale d’Algérie ». « C’est le cas pour lui. Bien sûr que je le supervise, je le suis », ajoute-t-il.

Régulièrement convoqué en équipe de France Espoirs, Maxime Lopez reste une équation difficile à résoudre. Mais en football, les choses vont vite, très vite. Tout peut arriver à tout moment. Comme le dit le technicien lui-même, « L’Algérie devra se montrer patiente ».

Yacine Adli (19 ans). Auteur d’un but face à l’OM sous les yeux de Belmadi, le jeune milieu offensif girondin « se dit flatté par l’intérêt du coach algérien » tout en remettant au plus tard sa décision finale.

« Pour l'instant, je ne me prends pas du tout la tête avec ça. Je n'ai même pas encore 20 matchs en Ligue 1. Parler d'une sélection nationale A, c'est beaucoup trop tôt. Ce n'est pas le moment d'y penser. Je vais continuer à travailler. Je prendrai les choses quand elles viendront. Je ne suis pas pressé », ajoute le Girondin.

Djamel Belmadi a réussi à donner une âme aux Fennecs, à créer l’osmose entre les locaux, les expatriés et les binationaux. Résultat, ils sont champions d’Afrique. Un titre qui n’empêche pas son premier artisan à continuer à ratisser large dans le but de rendre encore plus solides et compétitives les Algériens.

A.H.



Autres titres
Togo Disparition de Pape Diouf : Les acteurs sportifs lui rendent hommage 
Togo Le Football togolais perd encore un de ses acteurs 
Togo Le stade de Kégué prêt ! 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com