AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Présidentielle 2020 : Une équipe de la CEDEAO visite la CENI


Politique

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

Une délégation de la Commission Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) conduite par le général Français Béhanzin a eu une séance de travail à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ce mardi à Lomé. Objectif, s’informer du processus électoral qui débouchera sur la tenue de la présidentielle en début de l’année prochaine.

Cette rencontre a permis au Béninois Francis Behanzin d’échanger avec les membres de la CENI sur le niveau actuel des préparatifs du scrutin présidentiel du 22 février, les difficultés qui risquent de déteindre sur l’organisation, entre autres.

Les émissaires de l’institution communautaire ont pu donc écouter des explications sur la révision des listes électorales, l’affichage de ces listes, la gestion du contentieux, etc. Selon des informations rapportées, l’équipe de la CEDEAO a pu avoir une idée sur « le mécanisme de remontée des résultats des bureaux de vote vers la CENI, la méthode de proclamation des résultats que la CENI entend adopter, la question du vote par anticipation des corps habillés et la présence des observateurs des partis politiques non représentés à la CENI dans les bureaux de vote ».

La Commission électorale nationale indépendante, a précisé son président Tchambakou Ayassor, travaille pour une élection transparente, crédible, inclusive et surtout dans une atmosphère de sérénité. En ce qui concerne les problèmes qui ne trouvent pas de solution conformément au code électoral, cette institution promet « en étudier la faisabilité afin que tous les citoyens puissent participer à l’organisation d’une élection apaisée en 2020 ».

M. Béhanzin et sa suite, après les explications et les informations obtenues, assurent la CENI de son accompagnement dans la réalisation de sa mission « dans la mesure du possible » afin que le scrutin de 2020 réussisse.

La présidentielle est programmée au 22 février. Une quinzaine de candidatures sont annoncées. Le chef de l’Etat sortant qui briguera un quatrième mandat n’a pas été officiellement investi par son parti, Union pour la République (UNIR). C’est une question de temps.


A.H.



Autres titres
Côte D'Ivoire Moussa Sanogo décline ses priorités 2020 pour la bonne tenue des finances publiques 
Togo Présidentielle 2020 : Deux dossiers jugés irrecevables 
Togo Chronique de Kodjo Epou : Y a-t-il à bord un CHEF pour faire cesser la chasse aux Kotokoli? 
Plus de nouvelles




 2   malheureux | Vendredi, 13 Décembre 2019
  Ils sont tout juste venu pour duper l'opinion internationale. Il faut oublier ces malheureux fonctionaires. Ils vont encore piéger Avec des valiser d'argents ou semer la confusion parmi ces opposants qui n'apprennent rien de leur experience et du passé.....

 1   Yovédévi | Jeudi, 12 Décembre 2019
  Stratégie pour que FAURE GNASSINGBÉ EYADEMA KODJO le vaut rien international gagne!!
Hoooooooooo M. Béhenzin! Prenez vos valises et repartez.
Cette fois ci, personne ne va tolérer vos magouilles, vos triches.
Le peuple Togolais est prêt à tout.
A bon entendeur!!!!!!!!!!!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com