AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo 181 morts sur nos routes en 2019


Société

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

Jeudi, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile a présenté à la presse le bilan des accidents de circulation couvrant la période du 1er août au 30 novembre de l’année 2019.

Le gouvernement togolais a pris l’habitude de présenter, depuis quelques années, son rapport sur la sécurité routière et la criminalité dans le pays. Hier jeudi, la tradition a été encore respectée, c’était pour le compte du second semestre de cette année 2019.

Selon le ministère de la Sécurité et de la Protection civile, du 1er août au 30 novembre de cette année, les axes routiers ont enregistré 1?757 cas d'accidents de circulation avec 181 morts et 2420 blessés.

Ces chiffres font passer l’affiche générale des accidents sur l’ensemble des routes togolaises à 4 935 cas d’accidents ayant entraîné 535 morts avec 628 blessés pour le compte de l’année 2019 contre un total de 5814 cas d’accidents ayant entraîné 592 morts avec 7951 blessés en 2018.

A en croire le Commissaire divisionnaire Dédji Mensah, chargé de la statistique au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, les principales causes sont notamment l’excès de vitesse, la conduite en état d’ébriété ou sous l’influence de substances psychotropes, le dépassement défectueux, le non-respect ou l’absence de disposition de sécurité (casque, ceinture de sécurité, siège auto pour enfant), l’usage du téléphone au volant et le non-respect du code de la route.

En dehors de ces cas d’accidents, les braquages et les vols à main armée, les cambriolages… ont également été mis en relief dans ledit rapport. Sur la situation sécuritaire dans le pays courant le second semestre de l’année, le bilan relève 15 braquages avec plus de 7.181.500 FCFA emportés et 16 vols à main armée avec 6.502.000 FCFA emportés. 28 cambriolages ont été également signalés sur l’ensemble du territoire.

S’agissant des assassinats, 18 cas ont été signalés au cours des six derniers mois. Sur la même période, les autorités ont annoncé avoir saisi 4 406,925 kg de drogue et 171?366 litres de carburant frelaté.

« Nous avons constaté une baisse sensible au niveau des accidents de la circulation, des braquages et de la saisie de carburant. Cela est dû à la prise de conscience collective et individuelle des Togolais », s’est félicité le ministre Yark Damehame.



Autres titres
États-Unis Basketball: Kobe Bryant décédé dans un écrasement d'hélicoptère 
Gabon Réforme du code du travail: les organisations syndicales à la primature ce lundi 
Turquie L'ONU offre son soutien suite au tremblement de terre meurtrier 
Plus de nouvelles




 1   tedlesaint1 | Samedi, 14 Décembre 2019
  Il faut saluer le travail que les services de la sécurité routière togolaise ainsi que celui des forces de l'ordre et de la sécurité ont mené afin de faire régresser les accidents sur nos routes ainsi que les actes de banditisme en général. Ceci grâce à une prise de conscience générale de la population comme là si bien les autorités en charge de la sécurité et de la protection civile mais aussi à une meilleure collaboration entre les populations et les forces de l'ordre. Très prochainement, il sera mis à la disposition des agents de la sécurité routière des alcootests, ceci pour permettre de démasquer les usagers qui prennent la route en état d'ébriété. Aussi, il faille que l'on pense au surcharge que l'on constate au niveau des transports en commun, une voiture prévu pour prendre au maximum cinq personnes, se retrouve avec sept personnes en plus du conducteur, ce n'est pas vraiment normal, ce phénomène est aussi cause d'accident, il faille ouvrir les yeux là-dessus très rapidement.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com