AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Crime économique : La Criet va juger des cadres de la Direction générale des impôts


Justice

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

A partir du lundi 16 décembre 2019, 19 cadres de la Direction générale des impôts (DGI) seront à la barre de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Des soupçons de crime économique pèsent sur ces cadres.

Dans une déclaration jeudi 12 décembre dernier au siège de la Criet, le procureur spécial près la juridiction, Gilbert Togbonon, a annoncé l’ouverture, lundi prochain, de la deuxième session criminelle au titre de l’année judiciaire 2019-2020. La Cour connaîtra de deux dossiers, tous de crime économique, à en croire Gilbert Togbonon.

En dehors du dossier dans lequel sont cités des cadres de la direction générale des impôts (DGI), le second inscrit au rôle concerne la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee). Selon le correspondant régional Ouémé du quotidien national d’information, le procureur spécial n’a donné aucun autre détail sur le contenu de chacun de ces dossiers dans sa déclaration de presse. Il est plutôt revenu sur le nombre de dossier traité par la juridiction au cours de sa première année d’existence.



Autres titres
Libye L'attaque meurtrière à Tajoura en juillet dernier pourrait constituer un crime de guerre (ONU) 
Congo RDC En Ituri, Michelle Bachelet souligne que la tragédie a trop duré et doit cesser 
Ghana Affaire Coup d’État : L’officier Benjamin Agordzo libre 
Plus de nouvelles




 1   Clement GAVI | Dimanche, 15 Décembre 2019
  Les hommes ne peuvent vivre dans une atmosphère sans en être revêtu. La réalité structurelle dans laquelle les Togolais sont depuis au moins 54 ans, et telle, qu'elle a façonné une culture de crime et de terreur. Car, cette sanglante dictature dynastique, c'est le crime, cette tyrannie dynastique vieille d'au moins 54 ans, c'est le terrorisme. Un terrorisme institutionnel.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com