AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Présidentielle 2020 : Le parti Les Démocrates ne soutient aucun candidat de l’opposition


Politique

iciLome | | 6 Commentaires |Imprimer

Il circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, un communiqué en date du 15 janvier 2020, portant signature de Joseph Folly, Secrétaire Général du parti Les Démocrates. Le communiqué indique que le parti Les Démocrates salue le choix de Gabriel Agbéyomé Kodjo comme candidat unique de l’opposition. Cette formation politique a même soutenu la candidature de l’ancien Premier ministre.

« Le parti politique Les Démocrates a pris acte de la désignation de M. Agbéyomé Kodjo comme candidat unique de l’opposition des forces démocratiques pour les élections présidentielles de 2020. Le parti Les Démocrates (…) se félicite de l’initiative de Mgr Kpodzro, puisqu’ensemble on est fort. Le parti politique Les Démocrates adhère à la dynamique unitaire du prélat, apporte officiellement son soutien sans faille au candidat M. Agbéyomé Kodjo et appelle par ce présent communiqué tous ses militants, sympathisants, ainsi que toutes les forces vives de la nation à se mobiliser derrière M. Agbéyomé pour la réalisation de la première alternance pacifique au Togo en 2020 », peut-on lire dans ledit communiqué.

Mais sur son compte Tweeter, le président national du parti, Nicodème Habia, parle d’un « fake ». Selon lui, ce communiqué dans lequel son parti politique apporte son soutien au candidat Agbéyomé n’est pas authentique. A en croire l’ex-député, au parti Les Démocrates, la consigne est claire : pas d’élection sans les réformes. Donc par ricochet, pas question de soutenir un quelconque candidat (de l’opposition) en lice pour la présidentielle en vue.

« Au parti Les Démocrates, notre position est claire! Nous disons non aux élections sans les réformes. Mais, nous allons nous battre par tous les moyens pour que le Togo puisse connaitre la démocratie », a posté Nicodème Habia.

Notons qu'en conférence de presse marquant les 4 ans d'existence de son parti, le 3 janvier dernier à Lomé, Nicodème Habia a appelé les Togolais à la résistance pour que l’alternance soit une réalité au Togo cette année 2020. Il a bien précisé que sa formation politique ne s'inscrit pas dans la logique de l'élection présidentielle de 2020.



Autres titres
Niger 9 années de mise en œuvre du Programme de Renaissance: le message à la Nation du Président de la République, Issoufou Mahamadou 
Togo Covid-19/Me Tchassona : « Nous ne devons pas nous contenter uniquement du couvre-feu… » 
Togo Agbéyomé Kodjo de nouveau convoqué 
Plus de nouvelles




 6   SIOUCOPE | Mardi, 21 Janvier 2020
  En voilà 1 pauvre con

 5   KONAKRY Fiasco | Lundi, 20 Janvier 2020
  " pas d'élection sans les réformes"


_______
il est en retard sur les événement! Il faisait sa grève illimitée de la faim au moment les Réformes passaient à l' Assemblée Nationale

 4   Fernando garcia | Lundi, 20 Janvier 2020
  Encore un parti OUBLIE veut aussi se faire entendre. Qui a besoin du soutien de ce parti.

 3   mamamia | Lundi, 20 Janvier 2020
  Réponse à 1-Diaz Tokoin
  Aux Democrates , vous etes tous des mouchards tromperuss, c'est vraiment ridicule, vous militez mon ventre d'abord". Hummm. Au debut, vous souteniez initiave de Kpodzro pour la candidature unique l'opposition . Quand le Prelat a choisi Mr Agbeyome, vous vous reculez comme des aveugles ne voient plus rien. Honvioooo

 2   Toi-aussi | Lundi, 20 Janvier 2020
  Si par les cinq candidats de l'opposition ne se rallient pas le plus tôt que possible, donc la mésaventure du Togo et du peuple reste dans leurs mains et ils doivent prendre leur disposition pour rendre compte au peuple de leur indiscipline et hypocrisie.
Nous avions eu le Père (Eyadema) et le fils (Faure) et nous avons besoin du Saint Esprit (Agbéyomé, candidature unique) pour sauver le peuple Togolais. Il n'y aura plus aucune raison de denier la réalité politique Togolaise ! Assez, c'est assez. Trop, c'est trop ! Jean Pierre Fabre n'avait pas réussi, deux fois de suite ; alors Togolais reveuillez-vous ! Au nom du père, du fils et du Saint Esprit, nous vaincrons. Le peuple Togolais doit réalimenter son option de réalité politique et comprendre les faits bien accomplis de la politique Togolaise. La charité bien ordonnée commence par soi-même.

 1   Diaz Tokoin | Lundi, 20 Janvier 2020
  On entend tout et son contraire...pire on demande aux 6 de se retirer en bloque mais on oubli que le RPT/NUIR à plusieurs cordes à son arc, ne croyez pas que cela va pousser Faure dans un vide juridique...décembre 2018 peut édifier plus d'un, dans un pays démocratique OUI on a annulé les élections dont le taux de participation n'atteind pas 40% mais jamais au togo où les lois sont faites sur mesure que pour une seule famille...

Au mieux le RPT/NUIR va reporter l'élection à une date ultérieur et peuvent étonner plus d'un en demandant une nouvelle reconstitution avec de nouveau filtre et nouvelles règles, qui sait que ceux qui ont vu leur dossier invalidé ne pourront plus faire un dépôt ains que ceux qui se sont d'eux même rétirer ne pourront plus faire de dépôt non plus ce qui serait logique...il va falloir avoir de l'avance et surtout de la suite dans l'idée sur le RPT/NUIR...

Pour l'instant la position des 6 six ne doit pas bouger d'un iota, s'il y a une action à faire de la part de l'authentique opposition la vrai c'est dans les dernières heures de la date fatidique du 22 février 2020 ce qui pourrait étrier le RPT/NUIR et les faire paniquer car pour l'instant leur think tank est à l'oeuvre et mise sur le désistement des autres en maintenant ces conditions cinique d'abattoire comme seule condition à prendre ou à laisser...

Pourvu que ce ne soit pas un marché de dupe pour les togolais épris de liberté qui sont prêt à s'accrocher au serpent du moment qu'ils aient l'alternance, et qu'on utilise toutes les énergies des populations à évincer un grand opposant pour faire passer de 0 à 1000 un autre en manque de visibilité...à l'allure où vont les choses, la multiplicité de candidature n'est vraiment pas le problème mais c'est plutôt la transparence qui en est un.

Par contre si au soir du 22 février 2020 il n'y a pas alternance et qu'Agbéyomé remercie et surtout reconnait la victoire volée de Faure que fait-on???? Loin d'être un partisan d'ANC mais il faudra beaucoup dans un pays analphabète pour faire avaler le bien fondé de cette candidature à ceux qui ont beaucoup souffert de l'ère Gnassingbé-Agbéyomé.

Le togo c'est le togo et ça ne sera jamais le Burkina encore moins la Gambi ou le Niger...tous ces pays n'ont pas une armée clanique formée dans un seul but de la conservation du pouvoir

Faites passer le message, Diaz Tokoin
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com