AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Mondial Qatar 2022 : 2700 décès sur les chantiers


Sport

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

Les travaux sur les chantiers de la prochaine Coupe du monde, selon le journal anglais Guardian, ont occasionné la mort de 2700 ouvriers entre 2012 et 2018.

Ce chiffre fait froid dans le dos. Mais c’est la conclusion à laquelle ont abouti les investigations de ce titre réputé pour son sérieux dans le landerneau médiatique. La construction des stades du mondial qui aura lieu au Qatar a entraîné le décès d’environ 2700 ouvriers, la plupart sont des travailleurs immigrés.

Une grande partie d’entre eux, les trois quart donc, serait décédée de « mort naturelle », avance l’agence népalaise qui s’occupe du bien-être de ces ouvriers. Ceux-ci seraient morts de crises cardiaques, d’insuffisances respiratoires ou simplement de maladies.

L’organisation du mondial dans ce pays asiatique continue de susciter des controverses. Les dernières révélations du journal anglais tombent quelques semaines après la polémique liée aux championnats du monde d’athlétisme au Qatar dans des conditions déplorables.

A.H.



Autres titres
France Guingamp blinde le contrat de Youssouf M’Changama 
Afrique Le CHAN sera reprogrammé en 2020 si… 
Togo Disparition de Pape Diouf : Les acteurs sportifs lui rendent hommage 
Plus de nouvelles




 1   Clement GAVI | Mardi, 21 Janvier 2020
  J'aurais souhaité que le journal anglais Guardian fasse une enquête sur les morts occasionné par la sanglante dictature dynastique de presque soixante ans au Togo. Un régime terroriste soutenu par l'ancien Premier Ministre Britannique Tony Blair et le Français Jean-Yves Olivier, fondateur de la fondation Brazzaville basée à Londres qui lui organise un forum en expliquant aux Africains que le fléau ce sont les faux médicaments. Or, le fléau, c'est eux et le fléau c'est ce qu'ils font. Nos parents en ont payé le prix et nous en payons le prix.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com