AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Jean Kissi : « Si on va à l’élection dans cette condition, on continuera à la contester »


Politique

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer

Le Secrétaire national du Comité d'action pour le renouveau (CAR) pense qu’il n'est pas encore tard pour que l’opposition togolaise obtienne l’amélioration du cadre électoral dans le cadre du scrutin présidentiel du 22 février prochain. L’acteur politique estime qu'une stratégie commune et une série de contestations sauveront la situation.

Intervenant sur la question d’organisation des élections au Togo, surtout celle de la présidentielle dont le processus est en cours, Jean Kissi a exhorté les partis politiques de l’opposition, en l’occurrence ceux en lice pour le scrutin présidentiel d’œuvrer dans un commun accord pour, dit-il, parvenir d’ici le début de la campagne à une stratégie commune et une série de contestations.

Car pour le Secrétaire national du Comité d’action pour le renouveau (CAR), « Il faut changer les choses pendant qu’il est encore temps ».

Il a poursuivi : « Si on va à l’élection dans cette condition, on continuera à la contester avant, le jour du scrutin et après si Faure s’autoproclame Président, on continuera par protester ».

Toujours dans la même perspective, le collaborateur de Me Yawovi Agboyibo a exhorté Mgr Kpodzro à trouver une stratégie commune de contestation avant le début de la campagne qui s’annonce dans quelques jours.

Mgr Kpodzro, « doit trouver des créneaux pour aller vers le PNP, le CAR, etc. pour que finalement, on puisse parvenir d’ici le début de la campagne à une stratégie commune et une série de contestations », a-t-il lancé à l’endroit du prélat.

M. Kissi affirme qu’il ne demande pas aux candidats de renoncer au scrutin présidentiel, mais d’aller à cette élection accompagnés d’une stratégie de contestation et de volonté de changer la manière d’organiser les conditions d’élection.

Bientôt l’épreuve des opérations de charme des 7 candidats en lice, va s’ouvrir. Ces candidats ou leurs représentants sont attendus aujourd’hui à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour le tirage au sort de l’ordre de positionnement des candidats sur le bulletin de vote.



Autres titres
Sénégal 60 ans d'indépendance: juste une prise d’armes suivie de l’hymne national pour célébration 
Burkina-Faso Lutte contre le Covid-19: deuxième message du président du Faso à la Nation 
Guinée Législatives : Le parti d’Alpha Condé remporte les 2/3 des sièges 
Plus de nouvelles




 7   azea | Jeudi, 23 Janvier 2020
  Réponse à 6-Vodoua
  Et Mme Adjamagbo qui etait la coordinatrice de la C14 etait presente pour les 30.million pourquoi elle n avait pas intervenu quand Atisso acusait JPF qu il a pris l'argent
Mr Agbeyome a appeler a voter Faure contre JPF en 2015 mais JPF a gagner mais les autres ne l'on pas aider a avoir le pouvoir ils l'on laisse reclamer seule sa victoire La haine rien que la haine voila ou nous somme
,Adjamogbo Atisso,Antoine Folly,tous veux que l'ANC disparait avec la complicitee de Mgr Kpodjro

 6   Vodoua | Mercredi, 22 Janvier 2020
  Réponse à 3-azea
  Jean pierre Fabre n'a qu'à aller se pendre s'il veut pas travailler avec les autres car son slogan moi ou rien est fini. Lui qui prend largent chez Faure tout temps et trompe ses collègues opposants. C'est un corrompu car tout ce que lui veut c'est que la situation perdure et lui gagne secrètement l'argent. Vous savez pas qu'il avavait réussi à détruire Gilchrist et ensuite il a réussi à enterré le mouvement de TIKPI et l'envoi en exil ? Ah ce monsieur a double visage

 5   tedlesaint1 | Mercredi, 22 Janvier 2020
  De quoi Jean Kissi se mêlé ? oiseau de mauvais augure, Le Car, le parti de Yaovi Agboyibor a décidé de ne pas présenter de candidat à cette présidentielle et dans la même foulée, a suspendu sa participation à la Ceni (Awuidi Kodjo refuse de suivre la consigne de son parti, qui est fou!) et aussi dans ses démembrements à savoir dans les CELI. Le Car est donc hors course, alors de quoi se mêle Jean Kissi à donner des conseils à la con à ceux qui sont dans la course. Le processus électoral est rondement mené par la Ceni avec la collaboration de la Cedeao et de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Encore une fois l'alternance ne se décrète pas, elle viendra lorsque toutes les conditions seront réunies, mais malheureusement ce n'est pas demain la veille.

 4   ananisso | Mercredi, 22 Janvier 2020
  Oh le CAR, quel Parti politique! Les participationniste d'hier, les anti-manifestations publiques d'hier. Oh CAR, quel Parti politique!

 3   azea | Mercredi, 22 Janvier 2020
  Mes chers
Mr Agbe ne devait pas nommer Mr Attisso et Adjamagbo autour de lui
1) C est Attiso qui a sorti l affaire des 30.millions et nous connaissons la suite
2) C est Adjamagbo qui a traiter Fabre au cour d une conversation telephonique avec le premier ministre
3) C est Mgr Kpodjo qui a traiter Fabre de Juda, et de tout les noms au cour de son aumelie sous la demande de Mme Adjamagbo
et vous vouler que Fabre travaille avec tous ces personnes non et non

 2   Avouantheboss | Mercredi, 22 Janvier 2020
 
Hummm! Regardez comment Jean KISSI s'embourgeoise à vue d'œil!!! Jean, ce clodo en Allemagne, est devenu propre, bien coiffé, barbes rasée! Jean est même devenu joufflu, passant d'un seul coup, de ses rations Biafraises sans sauce ni viande, aux rations de pacha!!! L'argent du Togo coulant à flot dans les veines de Jean, son teint est plus étincelant qu'un métis. Et que dire de la montures de ses verres!!! Même Al Capone n'avait pas poussé le vice du luxe dû à l'argent facile à ce point. Et pourtant, Al Capone avait une Banque Centrale personnelle, alimentée par l'argent de la drogue. Al Capone a été raisonnable. Quant à KISSI-Capone, il dilapide l'argent du peuple. Rappelez que, en plus de ce qu'on lui donne par dessous de table, pour que sa formation ne se présente pas aux élections du 22/02/2020, Jean-Capone jouit d'un emploi fictif généreusement donné par Gilbert!!! Jean, profites bien!!! C'est bientôt fin!!!

Revenons au fond.

"... le collaborateur (Jean KISSI Le BOURGEOIS) de Me Yawovi Agboyibo a exhorté Mgr Kpodzro à trouver une stratégie commune de contestation avant le début de la campagne qui s'annonce dans quelques jours".

Je veux comprendre aujourd'hui, le rôle exact de Philippe KPODZRO dans la vie de la République Togolaise. Dites-moi, Philippe est-il devenu le Chef de File de l'Opposition???!!! On ne parle que de Philippe. Philippe par ici!!! Philippe par là!!! Qui il est, ce mécréant de Philippe!!! Philippe semble régenter tout au Togo. Bon Dieu!!! On est quand même dans une République laïque!!! Arrêtez moi ce culte de la personnalité. Philippe n'est rien!!! Pour vous en rendre compte, imaginez-le sur la chaise anglaise en train de chier!!!

"M. Kissi affirme qu'il ne demande pas aux candidats de renoncer au scrutin présidentiel"

Malade mental, ce type!!! Jean, ta propre formation a renoncé au scrutin présidentiel. Et tu viens nous dire que tu encourages les autres à y aller???!!! Idiot!!! Abruti!!! Bouffon!!!

Le Togo est vraiment tombé très bas. Si non, comment cet enfoiré de Jean KISSI pourrait être "Pourvoyeur d'idée", avec son crâne désespérément creux!!!!


 1   Lu pour vous | Mercredi, 22 Janvier 2020
  Le système partisan contre la dictature est un échec total. Il faut en tirer les leçons et reprendre la lutte loin des chapelles politiques, des PDG politiques, des gourous et des guides suprêmes. Il faut reconstruire un projet politique dont l unique objectif serait de mettre fin au système anachronique actuel. Les togolais ont perdu 30 ans dans des querelles de chapelles politiques. Il faut rendre maintenant la lutte acephale.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com