AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Jean Kissi : « Si on va à l’élection dans cette condition, on continuera à la contester »


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le Secrétaire national du Comité d'action pour le renouveau (CAR) pense qu’il n'est pas encore tard pour que l’opposition togolaise obtienne l’amélioration du cadre électoral dans le cadre du scrutin présidentiel du 22 février prochain. L’acteur politique estime qu'une stratégie commune et une série de contestations sauveront la situation.

Intervenant sur la question d’organisation des élections au Togo, surtout celle de la présidentielle dont le processus est en cours, Jean Kissi a exhorté les partis politiques de l’opposition, en l’occurrence ceux en lice pour le scrutin présidentiel d’œuvrer dans un commun accord pour, dit-il, parvenir d’ici le début de la campagne à une stratégie commune et une série de contestations.

Car pour le Secrétaire national du Comité d’action pour le renouveau (CAR), « Il faut changer les choses pendant qu’il est encore temps ».

Il a poursuivi : « Si on va à l’élection dans cette condition, on continuera à la contester avant, le jour du scrutin et après si Faure s’autoproclame Président, on continuera par protester ».

Toujours dans la même perspective, le collaborateur de Me Yawovi Agboyibo a exhorté Mgr Kpodzro à trouver une stratégie commune de contestation avant le début de la campagne qui s’annonce dans quelques jours.

Mgr Kpodzro, « doit trouver des créneaux pour aller vers le PNP, le CAR, etc. pour que finalement, on puisse parvenir d’ici le début de la campagne à une stratégie commune et une série de contestations », a-t-il lancé à l’endroit du prélat.

M. Kissi affirme qu’il ne demande pas aux candidats de renoncer au scrutin présidentiel, mais d’aller à cette élection accompagnés d’une stratégie de contestation et de volonté de changer la manière d’organiser les conditions d’élection.

Bientôt l’épreuve des opérations de charme des 7 candidats en lice, va s’ouvrir. Ces candidats ou leurs représentants sont attendus aujourd’hui à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour le tirage au sort de l’ordre de positionnement des candidats sur le bulletin de vote.



Autres titres
États-Unis États-Unis - Lincoln Projet : Ces républicains qui ne soutiennent pas leur propre Trump. 
Togo Togo - CODITOGO : Quand le Juge devient l’ennemi de la démocratie, le droit d’être libre n'existe plus 
Burkina-Faso Economie agricole: le Projet d’appui aux filières agricoles lancé dans plusieurs régions 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com