AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Deux présumés profanateurs de tombes dans les mailles de la police de Tado


Faits divers

iciLome | | Commenter |Imprimer

Les populations du village d’AOUTELE (canton de Tado), dans la préfecture de Moyen-Mono, sont depuis un certain temps victimes d’un fléau qui bat son plein. Des individus mal intentionnés se permettent de profaner les tombes dans le cimetière du village à la recherche d’organes humains.

Les deux malfrats appréhendés, selon les informations, travaillent de concert avec un réseau de trafiquants d’organes humains au Bénin voisin où des pièces détachées humaines leur sont livrées à des fins rituelles et autres pratiques.

La récurrence du phénomène de profanation de tombes dans le village D’AOUTELE scandalise les habitants de cette localité au point où nombre d’entre eux décident d’inhumer leurs morts, dans leurs domiciles.

A en croire les sources, les deux présumés profanateurs font partie de ceux-là même qui préfèrent enterrer leurs morts dans leurs maisons.

Les deux individus mis aux arrêts sont remis à la Police de Tado où ils seront par après transférés autorités judiciaires de Tohoun pour qu’ils répondent de leurs actes.

Les habitants d’AOUTELE entendent suivre le dossier de près en aidant les autorités locales à rendre justice comme il se doit afin d’éviter à l’avenir, de pareilles situations.

Il faut noter que plusieurs localités du pays sont victimes de ce phénomène. Face à une telle situation, il urge que les autorités prennent des dispositions, afin de garantir aux populations la sérénité de leurs morts.



Autres titres
Togo Confinement partiel/Covid-19: « Réduisez les frais de connexion » 
Togo Scènes de violence à la prison civile de Lomé 
Togo Un ex-joueur du Real raconte comme il a sombré dans l’alcoolisme 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com