AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Adjamagbo Johnson : « Montrons que nous sommes intelligents »


Politique

iciLome | | 28 Commentaires |Imprimer

La porte-parole du candidat des « forces démocratiques », Mme Adjamagbo reste droite dans sa logique. Seule la candidature unique de l'opposition pourra provoquer l'alternance cette année. Elle conseille par ailleurs aux candidats de miser sur le 1er tour car selon elle, il n’y aura pas de deuxième tour.

« Les compatriotes qui pensent les deux tours que le régime a fini par intégrer malgré lui dans la constitution dans les conditions que nous savons vont jouer, honnêtement non. Le régime nous a prévenus. Il n’y aura pas de deuxième tour », a-t-elle déclaré.

Et de poursuive : « Ils ne sont pas bêtes. A leur place, si je tiens à me maintenir au pouvoir, je ferai pareil. J’éviterai que toutes les forces se coalisent contre moi au deuxième tour donc prenons la mesure des choses. Jouons les deux tours en un en se mobilisant ».

La Secrétaire générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) dit avoir constaté que « le choix de Mgr Kpodzro a consisté à prendre comme porte-parole quelqu’un qui connaît bien le système et qui a fait le système ». Un choix qui, selon elle, a conduit certains d’entre eux en tant qu’acteurs politiques à épouser la perspective du prélat.

« C’est une candidature éminemment politique et de raison donc nous nous sommes alignés en laissant de côté nos états d’âme parce que ces états d’âme ne font pas la politique », a soutenu Mme Adjamagbo-Johnson.

Dans la quête de l’alternance au sommet de l’Etat, la porte-parole d’Agbéyomé Kodjo invite ses pairs opposants à œuvrer dans un commun accord à travers une stratégie cohérente.

« L’opposition qui recherche l’alternance est traversée par différents courants. Montrons que nous sommes intelligents et construisons ensemble une stratégie cohérente de conquête du pouvoir », a-t-elle lancé, avant d’ajouter : « Si vraiment nous voulons l’alternance, la candidature unique est la voie de la raison. D’autant plus que nous ne serons pas les premiers à utiliser cette stratégie ».

Nicolas K



Autres titres
Togo Covid-19 : La dynamique Mgr Kpodzro scandalisée par la gestion chaotique de la crise sanitaire 
Togo Suspension des journaux : Les décisions de la HAAC "constituent une violation de la liberté d’expression" 
Togo SURSAUT-TOGO/ Communiqué de presse de soutien aux journalistes interdits au Togo 
Plus de nouvelles




 28   abawe | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 26-Vodoua
  Mon frère c'est votre frère AMEDODJI kok...le futur chargé de la communication à la présidence d'agbeyome qui a posté ça dheeee...moi je n'ai fait que l'aidé à publier son porchon.....hihihi!!!!! ??

 27   abawe | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 25-Sentinelle
  Alors c'est toi ce AMEDODJI kok.....ok comment ton agbeyome a quitté de 0,9% en 2010 et 2015 plus 2 députés en 2018 et ces 1 maire en 2019 pour être proche de Fabre maaaàh????? Ce Mr AMEDODJI nous fait dormir...??

 26   Vodoua | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 24-abawe
  Tu appeles qui opposant historique et populaire ? Chuan. C'est ce Fabre qui trompe le peuple depuis des années car il est en catimini avec Faure tout temps. La bonne et unique solution aujourd'hui c'est que ce faux opposant laisse Agbeyomé faire le djobs pour surprendre Faure Gnassingbé point barre. Arrêté de compter sur ce vendu Fabre qui continue de s'enrichir au dos des emîdjanmanes qu'il envoie tout temps se faire massacré

 25   Sentinelle | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 24-abawe
  Mon frere,

Juste pour vous rappeler que la meme entreprise faisait la meme chose au temps de Gbagbo.

 24   abawe | Lundi, 27 Janvier 2020
  Togo: Avec 40% pour Gnassingbé, le sondage qui fait trembler Lomé

Par Diedhiou |27.01.2020

Commandité par la présidence de la République, un sondage qui donne Faure en tête du premier tour attribue 27% à Agbéyomé Kodjo. Si Fabre est 2e dans les intentions de vote avec 29%, le score reste très serré d'autant que chaque jour, l'ancien Premier ministre monte dans les intentions de vote. Faure reste tout de même en tête avec plus de 40%. Mais il y a eu de quoi effrayer le président sortant.

Nous étions sous presse quand l'information est parvenue à notre rédaction. Depuis quelques semaines, un institut français de sondage appartenant à une géante entreprise présente au port de Lomé réalise des sondages chaque vendredi pour Faure Gnassingbé. Objectif, suivre sa progression dans les intentions de vote. Mais le dernier en date de vendredi dernier a donné de la sueur froide à Lomé II. Ses deux principaux challengers totalisent 56% et Fabre est pour l'instant le mieux placé pour le battre.

Six sondages déjà

En six semaines, la présidence a déjà reçu six sondages en tout. Si l'avant dernier ne donnait que 20,9% à Agbéyomé Kodjo et 26% à Jean Pierre Fabre, le dernier fait peur à son principal adversaire, Faure Gnassingbé. Pour la première fois, le président sortant fait face, selon les chiffres, à un second tour. De 20,9%, la semaine dernière, Kodjo passe à 27% alors que l'opposant historique n'a gagné qu'un seul point. Mais Fabre est aussi en progression nette. Cela s'explique sans doute par le fait que le discours de Kodjo attire de plus en plus des militants de Unir, majorité au pouvoir. Et que les sorties de Fabre rassurent le socle de son électorat. Mais Fabre reste le mieux placé pour un second tour. Son handicap serait, dans ce cas, de ne pas suffisamment rassurer les populations d'autant qu'il avait déjà gagné en 2010 sans jouir de sa victoire. En tout, six sondages ont déjà été réalisés depuis début décembre. De 7%, Agbéyomé Kodjo est monté à 27%, il a notamment grimpé avec le choix de sa candidature par l'évêque. De 31%, Fabre est arrivé à 26% avant de remonter lentement pour être, cette semaine à 29%. Issue ? Il faut sans doute que les deux hommes se mettent ensemble.

Fabre et Kodjo

Il avait décollé dans l'opinion dès que sa candidature a été annoncée comme unique de l'opposition par Mgr Philippe Kpozdro. Mais personne ne s'attendait à un tel élan en quelques semaines. Il reste tout de même devancé par Fabre et il est plus que jamais urgent que les deux hommes se mettent ensemble. Des canaux de discussions existent entre les deux. S'ils arrivent à juguler la fraude, ils peuvent aller tous et le moins bien placé soutien celui qui arrivera en tête au second tour. Mais pour être sûr de s'en sortir, le désistement de l'un d'entre eux s'impose. En attendant, chacun s'accroche, mais nous sommes encore à plus de trois semaines du premier tour prévu le 22 février prochain.

Les Togolais sont nombreux à penser que grâce à son réseau et à sa force de frappe, Agbéyomé pourrait facilement être l'oiseau rare mais l'opposant historique, le plus populaire de l'opposition en ce moment, ne baisse pas les bras. En attendant, Faure Gnassingbé reste en avance, sauf qu'un président sortant fait son maximum dès le premier tour. Mauvaise nouvelle pour ce président au pouvoir depuis 15 ans et qui, certain de l'emporter par la fraude au premier tour, n'a pas fait programmer un second tour par la Commission électorale.

Actu-Express (Bénin)

AMEDODJI kok.......tu rêve dheeee!!!!


????????????????????

 23   Kombaté | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 20-Etiko
  Mon frère Eyadema nous a enseigné le vivre ensemble,la Concorde et la paix ,sans oublier le partage.Et parmi tous les fils du sud qui ont travaillé sous son ordre personne n était au deuxième rang ,personne,revoit ta liste et regarde le rang qu occupe les toqués de nordistes comme ce villageois de Torgone.Soyons sérieux .si Agbeyomé gagnait ce mr torgane n aura que le directeur de la voirie

 22   Sentinelle | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 21-abawe
  Si la famille Gnassingbe au pouvoir depuis plus de 50 ans dirige bien ce pays, vous ne parlerez pas de vos "sous hommes du Nord".

Ne laissez pas vos ecrits trahir vos pensees et vos comportements. Nous sommes en 2020.

Faure degage.

 21   abawe | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 16-Etiko
  Je vous parle de vos soi disant militants qui sont très proche de Gabriel ( porc) Agbeyome.
....les No 2 ou Non 10 ......pas de vos " sous hommes du nord " que vous faites semblant de prendre pour conseillers No 101 à.... Pouahhhh!!!!

 20   Etiko | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 18-Kombaté
  Hihihi un autre chihuahua ?? obligé des Gnassingbé aboie pour avoir de l'??. Et pourtant son village n'a ni école ni école ni dispensaire et électricité pffffff ???? obligé

 19   Diable | Lundi, 27 Janvier 2020
  Ce singe Abawe ne faire peur à personne. Il représente l' ombre de sa propre personne au sein même de son Unir. Alors, oublier le et la résistance continue.
En plus, Abawe est l' ombre de Gnarou de sotouboua. Who cares?

 18   Kombaté | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 1-abawe
  Tu as vu ça ? Vraiment?!!!!!! Cette occasion pour dire Attention à tous les filles et fils du nord

 17   IMPARTIAL | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 4-El fouego
  " N'oubliez surtout pas que 0+0 donne 0. ou bien deux aveugles qui se mettent ensemble ne deviennent pas borgnes"


______
je comprends maintenant pourquoi rien ne marche et rien ne marchera pour l' ANC, merci compatriote pour ton explication on ne peut plus claire ! Merci car par crainte des milices du parti de Codjindji nul n' a jusque-là osé faire une telle description de cette formation politique.
Seul JO avait expliqué que l' imposant nombre des membres analphabètes était le principal handicap pour la bonne marche du parti . Mais il n' avait pas osé précisér que cette un parti de 0 + 0 = 0
Encore une fois merci, compatriote

 16   Etiko | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 1-abawe
 
Le problème c'est que vous les Nordistes vous êtes embrigardés par le régime dictatorial des Gnassingbé. Dis-moi combien de fois Kara a-t-il manifesté contre le régime? les Naboudja et Richard Agouzou qui sont des jeunes très courageux sont-ils du Sud? N'est-ce pas ces deux jeunes lucides qui sont les responsables de la campagne de Dr. Agbéyomé dans la région de Kara? Quand on ne connaît pas on se "caze pov con".
Voci les dernières nomminations dans l'équipe de la campagne électorale de Dr. Agbéyomé:

1- TARGONE Sambiri N'wakin : Vice-coordinateur de la campagne électora le
2- KPODAR Ekué Pierre Gamessou : Conseiller spécial du candidat chargé de la diplomatie et de la diaspora
3- Dovi Cauïs Soter : Conseiller spécial du candidat chargé de la stratégie
4- Bedy Kokou Tsanlévo : Conseiller du Coordinateur Général
5- Mme Alaou Rahanatou : Conseillère du Coordinateur Général
6- El-Hadji Babayi Wahid, Imam de Bafilo : Conseiller spécial du candidat
7- Dosseh Anyron Gabriel : Conseiller spécial du candidat
8- Djossou Dodji Gérard : Directeur des relations publiques
9- Egbohou Poro : Directeur-Adjoint des relations publiques
10- Bouraïma Naboudja : Coordinateur de la région de la Kara
11- Alassani Abudoulaye : Coordinateur de la région Centrale
12- Kombate Fidel : Coordinateur de la région de la Savane
13- Agouzou Ricardo : Coordinateur de la région de la Kozah
14- Sakibou Issaou : Conseiller du Coodinateur.

Dis-nous chihuahua obligé des Gnassingbé en quoi cette liste n'est composée que des gens du SUD? Quand le RPT-UNIR-FAT est acculé il recourt soit à la force brute dont les Tems continuent d'être victimes à ce jour, soit à la fraude, soit à des calomnies de tribalisme alors que c'est un régime fondé sur le tribalisme (FAT, administration publique etc...)

 15   Etiko | Lundi, 27 Janvier 2020
  Je VOTE Dr. Kodjo Agbéyomé. Contribuons au fonds Mgr KPODZRO.

 14   Sentinelle | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 1-abawe
  Ne laissez pas votre ventre parler a votre place. Pendant ce temps votre village est elctricite, ni eau potable ni hopitaux. Continuez a vivre dans ce monde obscur. Vous ne rendez pas service a vos enfants et petits enfants. Donc on vous paye pour devenir "ivoirien". Jusqu ou irez-vous avec votre memoire selective?

Targone, Naboudja, Agouzou, Babayi, Kombate, Issaou, Alaou, Alassani Aboulaye ou sont passes ses noms dans votre liste. Comme c'est facile pour vous de travestir les choses. Vous avez fait la meme chose pour vos diplomes pour occupier ce poste?

Ayez un peu honte de jouer le mauvais role. Vous etes plus intelligent que ca.

 13   tedlesaint1 | Lundi, 27 Janvier 2020
  De quelle intelligence parle Brigitte Adjamagbo-Jonhson parle-elle? Le porte-parole de la dynamique de Mgr Kpodzro défend les convictions de sa chapelle, une candidature unique pour une élection à deux tours, une incongruité dans un pays de droit, certains responsables de partis politiques de l'opposition, qui étaient mêmes des amis de la secrétaire générale de la CDPA entre autre un certain Jean-Pierre Fabre, de L'ANC, Tchassona Traoré et l'autre fois le Prof Wolou komi qui dit sans hésiter qu'une telle candidature est un "obstacle à la transparence des élections". La coordinatrice de la C14 qui a conduit cette coalition dans le gouffre et aujourd'hui elle parle d'intelligence. A d'autres elle peut raconter des histoires à dormir debout. Les observateurs avisés de la scène politique togolaise savent bien que le candidat de Mgr Kpodzro n'a pas l'unanimité au sein même de l'opposition togolaise. Pour quelle raison les autres candidats devraient t-ils laisser tomber leur candidature et s'aligner derrière celle qu'un autre?

 12   Mo | Lundi, 27 Janvier 2020
  Agbeyome a commis des crimes de sang. N'oublions pas que c est lui qui a organize les tueries de Fleau-Jardin. C est Lui Qui a assassin le Depute du CAR, EDEH Gaston en Fevrier 2014

 11   Lucrece | Lundi, 27 Janvier 2020
  <<Les 7 candidats à l'élection présidentielle recevront chacun de l'Etat 43 millions de Fcfa pour leur campagne. Les représentants de ces derniers dans les bureaux de vote seront également pris en charge...>>selon le site du gouvernement.
Voyez-vous pourquoi je disais que Ferdinand Ayite racontait du n'importe quoi?
Gnarou a toujours raison, Fabrec est un commerçant libanais.

 10   Tanga | Lundi, 27 Janvier 2020
  Nous sommes bien en dictature!!!
La transparence des elections ne se fera jamais et jamais. Reflechissez vous encore une fois.......

 9   Kassanda | Lundi, 27 Janvier 2020
  Les auteurs de fraudes aussi seront sévèrement punis cette fois ci. Bawara tes rodomontandes vont toutes dans le même sens, dans le sens de la réécriture de l'histoire. L'histoire malheureusement aura raison de toi.

 8   Bayi | Lundi, 27 Janvier 2020
  Bandes d idiots, au lieu de reprendre la lutte à travers les marchés pacifiques, vous voulez aller à des élections perdues d avance. Qu est que vous voulez pour ce peuple ? Vous n avez pas de représentants au moins dans les bureaux de vote et comment allez vous surveiller votre vote. Vraiment le peuple ne peut compter que sur elle même. Ces élections ne sont qu une simple formalités pour le parti au pouvoir. Vous allez à cette élection pour vos propre intérêtsite et non celui du peuple. Si c'est pour les togolais, alors reprenons la lutte.

 7   JOHN | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 3-El Niño
  El-NINO,
Dans les pays africains, les votes sont basés plus ou moins sur les fibres tribales et ethniques. Ce n'est pas forcement du tribalisme mais l'ignorance et l'analphabetisme qui créé et entretien ça.
Si un paysan au fond de CINKASSE arrive a comprendre que FABRE a un bon programme et qu'il a un représentant sur le terrain qui écouter ses doléances, il votera pour FABRE.
Les sociétés africaines sont encore tribalisées et ça on ne peut rien, les gens préfèrent faire confiance en leur frère avec qui ils partagent la même culture. Au Togo, pour y arrivé, il faut un programme de développement assez clair dans lequel les opposants mettent la population au centre.
Les opposants, dans le cadre de ces élections auraient pu élaborer un manifeste qui diagnostic les problèmes économiques et sociales, ceci, en partant de chaque village, chaque canton et chaque préfecture. Et ça, UNIR a de l'avance sur eux car UNIR dans chaque petit village à un représentant qui vent des rêves aux villageois avec de temps en temps, un peu de réalités.

 6   Du forcing | Lundi, 27 Janvier 2020
 
Il faut que cette dame comprenne une fois pour de bon que nul ne conteste le fait d'un candidat unique de l'opposition mais ce qui est déplorable c'est le contexte et les critères qui ont guidé le choix du dit candidat qui posent problème. On ne peut pas comme cela vouloir imposer un quelconque candidat à tous les autres.

Si l'on veut comparer à ce qui c'était passé en RDC, lors de la dernière élection présidentielle, le clergé s'était fortement impliqué dans la chose politique mais le moment venu du choix du candidat unique, il a laissé faire SEULS LES PARTIS POLITIQUES qui se sont réunis, d'ailleurs en conclave, à Genève en Suisse.
Au Togo, nous voulons faire du forcing partout, comme ceux qui sont au pouvoir le font depuis plus de 50 ans parce qu'ils ont derrière eux toute l'armée togolaise. C'est cela le problème.

Soyons honnêtes pour le reconnaître et les choses iront mieux.


 5   abawe | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 3-El Niño
  Mon frère..... c'était pour dire qu'elle n'aura que - 0 % au Nord ......le groupe kpodzro aura les 9,3% grâce aux électeurs du sud qui sont fatigués de Fabre .....point barre.

 4   El fouego | Lundi, 27 Janvier 2020
  C'est au togo seul que des opposants peuvent penser que plusieurs personnes impopulaires en se mettant ensemble deviennent populaires.
N'oubliez surtout pas que 0+0 donne 0. ou bien deux aveugles qui se mettent ensemble ne deviennent pas borgnes.

 3   El Niño | Lundi, 27 Janvier 2020
  Réponse à 1-abawe
  Que ferez vous au Nord a Brigitte Johnson? Rien.

Abawe calmes-toi et prends le temps de réfléchir avant d'écrire des conneries tribalistes sur le site.
Merci

 2   Mordo | Lundi, 27 Janvier 2020
  Madame.....Madame..... il ne suffit pas de mettre en place des stratégies de conquête du pouvoir mais avant tout et surtout des stratégies de gestion du pouvoir pouvant faire adhérer le maximum de togolais. Cest cela votre problème depuis 1990... vous ne pense qu'à prendre le pouvoir sans avoir exactement ce que vous allez en faire après. La preuve pendant la transition a vu ce qui sest passé. Aller faire vos devoirs et ensuite venez parler. Entre temps liberez le plancher.

 1   abawe | Lundi, 27 Janvier 2020
  Toi Adjamagbo...on t'entend au Nord avec votre groupe kpodzro tribaliste.

Président d'honneur kpodzro Sudiste

Président candidat Agbeyome Sudiste

Directeur de campagne Attisso Sudiste

Porte parole Adjamagbo Sudiste

Chargé de la communication max savi Sudiste

1er conseil kpodar Sudiste

2em conseil Gabriel Dosseh Sudiste

..........hummm!!!! Vraiment vous marchez par vos têtes.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com