AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Présidentielle 2020 : Thomas N’soukpoé rejoint le staff d’Agbéyomé


Politique

iciLome | | 14 Commentaires |Imprimer

L’équipe de campagne du candidat Agbéyomé Kodjo s’agrandit. Thomas N’soukpoé du Bloc d’Action pour le Changement (BAC) vient de rejoindre le staff du candidat unique de l’opposition. L’homme est nommé « Conseiller Spécial » de l’ancien Premier ministre.

« Il est porté à la connaissance de toutes les militantes et militants des formations politiques membres, membres des associés, des partenaires, des organisations et des associations de la société civile, de toute la population togolaise ainsi que tous les sympathisants de la dynamique entreprise sous l’égide de Monseigneur Kpodzro pour l’alternance politique au Togo en 2020, que sur proposition du Coordinateur de la Campagne du candidat unique de l’opposition, Monsieur Thomas N’soukpoé est nommé Conseil Spécial du candidat unique de l’opposition », peut-on lire dans un communiqué rendu public par Dr Agbéyomé Kodjo.

Par ailleurs, le candidat unique de l’opposition demande à toutes les organisations membres de la dynamique Mgr Kpodzro, de bien vouloir apporter leurs « entières soutiens et leurs pleines contribution à la réussite et à la sérénité de la mission » assignée au président du BAC.

Notons que le staff de Dr Kodjo est composé entre autres de Brigitte Adjamagbo-Johnson de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), de Fulbert Attisso du Togo Autrement, de Gabriel Dosseh-Anyron du parti Le NID.

Et bien sûr de Thomas N’soukpoé du BAC… Plusieurs autres formations politiques et des organisations de la société civile soutiennent ce candidat unique de l’opposition.


Godfrey Akpa



Autres titres
Togo Covid-19 : La dynamique Mgr Kpodzro scandalisée par la gestion chaotique de la crise sanitaire 
Togo Suspension des journaux : Les décisions de la HAAC "constituent une violation de la liberté d’expression" 
Togo SURSAUT-TOGO/ Communiqué de presse de soutien aux journalistes interdits au Togo 
Plus de nouvelles




 14   Etiko | Mercredi, 29 Janvier 2020
  Réponse à 11-abawe
  Hihihi, notre chihuahua tribaliste du Nord aboie pour avoir de l'os.

 13   anani | Mardi, 28 Janvier 2020
  Le Togolais tombe ci-bas. Ce soulard de Thomas N'soukpoé qui se vante que c'est normal de prendre de l'argent de Faure Gnassingbe. Il a dit dans une emission Tele: Nous opposants, nous avons pris de l'argent chez Faure, nous prenons et nous allons encore prendre. Les gris-gris du regime ne cesse de travailler et rendent aveugles et betes les togolais.
c'est degueulasse!

 12   azea | Mardi, 28 Janvier 2020
  Dire a Mgr Kpodjro de nous dire ce que les autres leaders lui a dit quand il est passer les voir ce n est pas bien de dire toujour de mauvais chose sur l ANC comme ce qu il a encore dit dans l emission de Jacob AHAMA Jamais tous c est l'ANC qui fait ceci , cela meme apres avoir quitter la C14 mais rein de Mr Aime Gogue, Wolou, Adjamagbo, (Attiso le vrais Juda du groupe C14 original) et les autres

 11   abawe | Mardi, 28 Janvier 2020
  Réponse à 9-LE GROS
  Personne n'a attaqué ce groupe kpodzro.......mais c'est la vérité on dit ......si par exemple ce Staff était comme ceci ce n'est pas mieux.



Agbeyome candidat
directeur de campagne targone
Porte parole Adjamagbo
Chargé de communication kombate

Là on s'entira un nord sud Unis

 10   Nazareth | Mardi, 28 Janvier 2020
  "leurs entières soutiens" ? et "leurs pleines contribution" J'espère que ce sont là des fautes de .... clavier .....

Leurs ENTIERS soutiens, c'est mieux.

Leurs pleines CONTRIBUTIONS, c'est mieux.


 9   LE GROS | Mardi, 28 Janvier 2020
  Avant de s'attaquer a l'équipe de campagne de Gabriel avec cet accent tribaliste, dites-nous d'abord les grands partis d'oppositions du nord qui soutienne le candidat désigné par le prélat.
exemple: Aimé Gogué, tsassona traoré. Ils maintiennent leur candidature. Le PNP boycotte et il a même exclut un membre parce qu'il serait favorable a une participation a l'élection etc.
deuxièmement, la majorité de tous ces partis n'ont pas de reprensatations en tant que tel dans le nord- vous n'allez même pas sentir leur odeur a l'eception de l'ANC qui est dans quelques grandes villes et cantons.
considérant ces deux situation de ces partis qui se limiten seulement dans la région maritime, comment pourraient-ils mettre des opposants du nord dans l'equipe et qui seraient proche du candidat?
je ne crois pas que l'absence des nordiste fruit de tribalisme.
les tenants de ce discour doivent fair attention, car ce n'est a l'avantage de personne. Je vous remercie.

 8   Tanga | Mardi, 28 Janvier 2020
  Lorsque les observations des pays democratiques (EU, Etats unis et autres) sont refusees et seul l' observation de l' afrique
corrompues est permie .........
L' etau de "HOLD UP" electoral semble etre visible mais les canditats de l' oppositions sont endormis et ne voient pas le
danger.

 7   abawe | Mardi, 28 Janvier 2020
  Réponse à 5-Akuffo
  On parle des nordistes proche à 2 ou 10m du futur président de YOTO II ......pas des targone ou kombate qui sont en année lumière de ce Gabriel ( porc fumeur).

 6   Akuffo | Mardi, 28 Janvier 2020
  J'ai bien parcouru le staff... Ne soyez pas trop pessimistes. J'ai bien lu des noms KOMBATE Fidèle , l'imam de Bafilo et bien d'autres. Ne divisez pas trop le pays ! Bon sang !

 5   Akuffo | Mardi, 28 Janvier 2020
  J'ai bien parcouru le staff... Ne soyez pas trop pessimistes. J'ai bien lu des noms KOMBATE Fidèle , l'imam de Bafilo et bien d'autres. Ne divisez pas trop le pays ! Bon sang !

 4   ? Kim Jong Un ? | Mardi, 28 Janvier 2020
  Des tribalistes du sud

Équipe de campagne de la dynamique kpodzro:

Président d'honneur kpodzro Sudiste

Président candidat Agbeyome Sudiste

Directeur de campagne Attisso Sudiste

Porte parole Adjamagbo Sudiste

Chargé de la communication Max savi Sudiste

1e conseiller Kpodar Sudiste

2em conseiller Gabriel Dosseh Sudiste

3em conseiller Thomas N'soukpoe Sudiste

 3   abawe | Mardi, 28 Janvier 2020
  Président candidat Agbeyome Sudiste ( MPDD) 18000 électeurs sur 2 millions d'électeurs 0,9%

Directeur de campagne Attisso Sudiste ( Togo autrement) 13 électeurs sur 2 millions 0,01%

Porte parole Adjamagbo Sudiste ( cdpa). 5600 électeurs sur 2 millions 0.2 %

Chargé de communication max savi Sudiste ( ancien séminariste )

1er conseiller Kpodar Sudiste ( Gamessou) 109 électeurs sur 2 millions 0,01 %

2em conseiller Gabriel Dosseh Sudiste ( le Nid) 89 électeurs sur 2 millions 0,01%

3em conseiller Thomas N'soukpoe Sudiste ( Bac) 24 électeurs sur 2 millions 0,01%

...............x. .......0,01%

103em conseiller chargé du grand nord Targone nordiste 2324 électeurs sur 2 millions 0,1%


0+0+0+0+0+0+0+0=0.....donc Agbeyome aura au plus 2% avec ces nuls.

2%+ électeurs qui sont fatigués de Fabre = 9% ou 11%

Potentiel électeurs fatigués de Fabre 7 à 9% de son électorat.

Fabre 25 à 26%

Agbeyome 9 à 11%

 2   abawe | Mardi, 28 Janvier 2020
  Togo: Avec 40% pour Gnassingbé, le sondage qui fait trembler Lomé

Par Diedhiou |27.01.2020

Commandité par la présidence de la République, un sondage qui donne Faure en tête du premier tour attribue 27% à Agbéyomé Kodjo. Si Fabre est 2e dans les intentions de vote avec 29%, le score reste très serré d'autant que chaque jour, l'ancien Premier ministre monte dans les intentions de vote. Faure reste tout de même en tête avec plus de 40%. Mais il y a eu de quoi effrayer le président sortant.

Nous étions sous presse quand l'information est parvenue à notre rédaction. Depuis quelques semaines, un institut français de sondage appartenant à une géante entreprise présente au port de Lomé réalise des sondages chaque vendredi pour Faure Gnassingbé. Objectif, suivre sa progression dans les intentions de vote. Mais le dernier en date de vendredi dernier a donné de la sueur froide à Lomé II. Ses deux principaux challengers totalisent 56% et Fabre est pour l'instant le mieux placé pour le battre.

Six sondages déjà

En six semaines, la présidence a déjà reçu six sondages en tout. Si l'avant dernier ne donnait que 20,9% à Agbéyomé Kodjo et 26% à Jean Pierre Fabre, le dernier fait peur à son principal adversaire, Faure Gnassingbé. Pour la première fois, le président sortant fait face, selon les chiffres, à un second tour. De 20,9%, la semaine dernière, Kodjo passe à 27% alors que l'opposant historique n'a gagné qu'un seul point. Mais Fabre est aussi en progression nette. Cela s'explique sans doute par le fait que le discours de Kodjo attire de plus en plus des militants de Unir, majorité au pouvoir. Et que les sorties de Fabre rassurent le socle de son électorat. Mais Fabre reste le mieux placé pour un second tour. Son handicap serait, dans ce cas, de ne pas suffisamment rassurer les populations d'autant qu'il avait déjà gagné en 2010 sans jouir de sa victoire. En tout, six sondages ont déjà été réalisés depuis début décembre. De 7%, Agbéyomé Kodjo est monté à 27%, il a notamment grimpé avec le choix de sa candidature par l'évêque. De 31%, Fabre est arrivé à 26% avant de remonter lentement pour être, cette semaine à 29%. Issue ? Il faut sans doute que les deux hommes se mettent ensemble.

Fabre et Kodjo

Il avait décollé dans l'opinion dès que sa candidature a été annoncée comme unique de l'opposition par Mgr Philippe Kpozdro. Mais personne ne s'attendait à un tel élan en quelques semaines. Il reste tout de même devancé par Fabre et il est plus que jamais urgent que les deux hommes se mettent ensemble. Des canaux de discussions existent entre les deux. S'ils arrivent à juguler la fraude, ils peuvent aller tous et le moins bien placé soutien celui qui arrivera en tête au second tour. Mais pour être sûr de s'en sortir, le désistement de l'un d'entre eux s'impose. En attendant, chacun s'accroche, mais nous sommes encore à plus de trois semaines du premier tour prévu le 22 février prochain.

Les Togolais sont nombreux à penser que grâce à son réseau et à sa force de frappe, Agbéyomé pourrait facilement être l'oiseau rare mais l'opposant historique, le plus populaire de l'opposition en ce moment, ne baisse pas les bras. En attendant, Faure Gnassingbé reste en avance, sauf qu'un président sortant fait son maximum dès le premier tour. Mauvaise nouvelle pour ce président au pouvoir depuis 15 ans et qui, certain de l'emporter par la fraude au premier tour, n'a pas fait programmer un second tour par la Commission électorale.

Actu-Express (Bénin)

??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Attention déhhhh!!

AMEDODJI kok futur attaché de presse à la présidence de YOTO II....... hihihihi !!!! Tu as trop regardé les films chinois dans ton enfance quoi!!!

Thomas N'soukpoe bon arrivé dans le futur gouvernement Attisso après le 22 février..... hihihi !!!!
Équipe de campagne d'un candidat= futur gouvernement de ce candidat président.........

Équipe de campagne du groupe kpodzro
Président d'honneur kpodzro Sudiste

Président candidat Agbeyome Sudiste

Directeur de campagne Attisso Sudiste

Porte parole Adjamagbo Sudiste

Chargé de la communication Max savi Sudiste

1e conseiller Kpodar Sudiste

2em conseiller Gabriel Dosseh Sudiste

3em conseiller Thomas N'soukpoe Sudiste

...............pardon donné un peu un rôle à un frère mouton qui vous suit bêtement làaaaaaa!!!!!

.........
103em conseil chargé pour le grand nord Targone et son adjoint Tindjo....... Pouahhhhhh !!!!!!!!!

 1   abawe | Mardi, 28 Janvier 2020
  Togo: Avec 40% pour Gnassingbé, le sondage qui fait trembler Lomé

Par Diedhiou |27.01.2020

Commandité par la présidence de la République, un sondage qui donne Faure en tête du premier tour attribue 27% à Agbéyomé Kodjo. Si Fabre est 2e dans les intentions de vote avec 29%, le score reste très serré d'autant que chaque jour, l'ancien Premier ministre monte dans les intentions de vote. Faure reste tout de même en tête avec plus de 40%. Mais il y a eu de quoi effrayer le président sortant.

Nous étions sous presse quand l'information est parvenue à notre rédaction. Depuis quelques semaines, un institut français de sondage appartenant à une géante entreprise présente au port de Lomé réalise des sondages chaque vendredi pour Faure Gnassingbé. Objectif, suivre sa progression dans les intentions de vote. Mais le dernier en date de vendredi dernier a donné de la sueur froide à Lomé II. Ses deux principaux challengers totalisent 56% et Fabre est pour l'instant le mieux placé pour le battre.

Six sondages déjà

En six semaines, la présidence a déjà reçu six sondages en tout. Si l'avant dernier ne donnait que 20,9% à Agbéyomé Kodjo et 26% à Jean Pierre Fabre, le dernier fait peur à son principal adversaire, Faure Gnassingbé. Pour la première fois, le président sortant fait face, selon les chiffres, à un second tour. De 20,9%, la semaine dernière, Kodjo passe à 27% alors que l'opposant historique n'a gagné qu'un seul point. Mais Fabre est aussi en progression nette. Cela s'explique sans doute par le fait que le discours de Kodjo attire de plus en plus des militants de Unir, majorité au pouvoir. Et que les sorties de Fabre rassurent le socle de son électorat. Mais Fabre reste le mieux placé pour un second tour. Son handicap serait, dans ce cas, de ne pas suffisamment rassurer les populations d'autant qu'il avait déjà gagné en 2010 sans jouir de sa victoire. En tout, six sondages ont déjà été réalisés depuis début décembre. De 7%, Agbéyomé Kodjo est monté à 27%, il a notamment grimpé avec le choix de sa candidature par l'évêque. De 31%, Fabre est arrivé à 26% avant de remonter lentement pour être, cette semaine à 29%. Issue ? Il faut sans doute que les deux hommes se mettent ensemble.

Fabre et Kodjo

Il avait décollé dans l'opinion dès que sa candidature a été annoncée comme unique de l'opposition par Mgr Philippe Kpozdro. Mais personne ne s'attendait à un tel élan en quelques semaines. Il reste tout de même devancé par Fabre et il est plus que jamais urgent que les deux hommes se mettent ensemble. Des canaux de discussions existent entre les deux. S'ils arrivent à juguler la fraude, ils peuvent aller tous et le moins bien placé soutien celui qui arrivera en tête au second tour. Mais pour être sûr de s'en sortir, le désistement de l'un d'entre eux s'impose. En attendant, chacun s'accroche, mais nous sommes encore à plus de trois semaines du premier tour prévu le 22 février prochain.

Les Togolais sont nombreux à penser que grâce à son réseau et à sa force de frappe, Agbéyomé pourrait facilement être l'oiseau rare mais l'opposant historique, le plus populaire de l'opposition en ce moment, ne baisse pas les bras. En attendant, Faure Gnassingbé reste en avance, sauf qu'un président sortant fait son maximum dès le premier tour. Mauvaise nouvelle pour ce président au pouvoir depuis 15 ans et qui, certain de l'emporter par la fraude au premier tour, n'a pas fait programmer un second tour par la Commission électorale.

Actu-Express (Bénin)

AMEDODJI kok futur attaché de presse à la présidence de YOTO II....... hihihihi !!!! Tu as trop regardé les films chinois dans ton enfance quoi!!!

Thomas N'soukpoe bon arrivé dans le futur gouvernement Attisso après le 22 février..... hihihi !!!!
Équipe de campagne d'un candidat= futur gouvernement de ce candidat président.........

Équipe de campagne du groupe kpodzro
Président d'honneur kpodzro Sudiste

Président candidat Agbeyome Sudiste

Directeur de campagne Attisso Sudiste

Porte parole Adjamagbo Sudiste

Chargé de la communication Max savi Sudiste

1e conseiller Kpodar Sudiste

2em conseiller Gabriel Dosseh Sudiste

3em conseiller Thomas N'soukpoe Sudiste

...............pardon donné un peu un rôle à un frère mouton qui vous suit bêtement làaaaaaa!!!!!

.........
103em conseil chargé pour le grand nord Targone et son adjoint Tindjo....... Pouahhhhhh !!!!!!!!!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com