AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Lancement du projet d’appui à la lutte contre la traite des personnes


Société

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

Dans le cadre du démarrage effectif des activités du projet d’appui à la lutte contre la traite des personnes au Togo, un atelier de lancement et de planification des activités a été organisé au Togo du 23 au 24 janvier 2020 à Hôtel Onomo.

Lancé en janvier 2019, ce projet régional est financé par l’Union européenne et par la France pour un montant total de 18 millions d’euros.

Le projet a pour objet d’appuyer six pays partenaires (Togo, Bénin, Côte d’Ivoire, Guinée, Ghana et Nigeria) pour une durée de quatre ans (2019-2022) dans le renforcement de leurs actions et de leurs capacités pour une lutte ciblée et effective contre la traite des êtres humains, en fonction des priorités émises par les acteurs et des partenaires.

Ce projet privilégie une approche multidisciplinaire visant à la prévention et à la répression de ce phénomène criminel, tout en mettant au cœur des actions la protection des victimes et la coopération régionale.

L’objectif de l’atelier est de lancer officiellement le projet et d’élaborer le plan de travail inclusif de mise en œuvre des activités du projet d’Expertise France d’appui à la lutte contre la traite des personnes au Togo, sur un mode collaboratif, en impliquant les parties prenantes.



Autres titres
Togo Covid-19 : Un parti appelle à un moratoire sur les coupures d’eau et d’électricité aux Togolais 
Bénin Interdiction de la publicité sur les professions médicales, les produits médicaux: le dernier ultimatum du gouvernement aux organes de presse 
Niger Couvre-feu: 43 interpellations à Niamey 
Plus de nouvelles




 2   Clement GAVI | Mercredi, 29 Janvier 2020
  Lancement du projet d'appui à la lutte contre la traite des personnes

Nul ne peut condamner l'idée de la lutte contre la traite des personnes. Mais en toute certitude si Expertise France, avait une réelle expertise de la situation de l'Afrique, elle n'appuierait pas le lancement depuis Lomé, au Togo, du projet d'appui à la lutte contre la traite des personnes. Car, toute personne de bonne foi, sait que le Togo est une sanglante dictature dynastique depuis presque soixante ans. Et que la dictature est en quelques manières constitutive de la traite des personnes. Car, dans la traite de personnes il y a le mépris de l'humain, la négation même de l'être humain qui est perçu comme un simple bien. C'est exactement le principe qui est à la racine de la sanglante dictature dynastique qui tue nos parents à Lomé et terrorise, persécute et saccage nos vies en Europe et en particulier en France, par le biais de citoyens Français qui sont comme les co-propriétaires de ce régime mortifère. Dans une Afrique où les voix se lèvent contre la politique Africaine de la France, on voit que la France ne fait aucun effort. Elle excelle dans la bêtise en considérant toujours les Africains comme des cons. La sanglante dictature au Togo est si influente en France que même être naturalisé ne vaut absolument rien lorsqu'il s'agit de cette sanglante dictature. Alors Expertise France en l'espèce devrait retourner en France pour changer les comportements qui ont trait à la traite des personnes avant de venir nous donner des leçons. Le drame en Afrique, c'est aussi les régimes tels que celui du Togo. Nos parents sont tués en Afrique au Togo et nos vies sont saccagées en en Europe par les faits de ce régimes et des ses co-propriétaire. N'est-ce pas cela la traite des personnes?

 1   Pyatetou | Mardi, 28 Janvier 2020
  Est-ce que le commun des Togolais subi un traitement humain de la part de ce régime sanguinaire au Togo? Organisateurs de programme d'appui, Faure Gnassingbé et sa bande sont mieux placés à être vos participant.

Pyatetou, Terre de Pya.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com