AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République du Congo Le coronavirus emporte Aurlus Mabélé


Société

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le roi du soukous a rejoint ses ancêtres. La maladie virale qu’il a chopée a eu raison de lui finalement. C’est sa fille qui a annoncé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux, plongeant le monde de la musique dans la douleur.

La star congolaise est décédée dans la capitale française, Paris, en fin de journée de ce jeudi 19 mars des suites du Covid-19.

L’horrible nouvelle a été annoncée par sa fille sur facebook et Instagram. « Mon papa est mort ce matin du coronavirus ... Merci d’honoré sa mémoire. C’est une grande légende du Soukouss que le peuple congolais perd aujourd’hui. Je suis inconsolable et effondrée. Mon papa que j’aime tant ... Aurlus Mabele ... », écrit notamment Liza Monet.

Le monde du Soukous est de nouveau orphelin avec la perte de cet artiste qui s’est fait une réputation dans son domaine. Il est très populaire aux Antilles et en Guyane.

Aurlus Mabélé, à l’état-civil Aurélien Miatsonama, était considéré comme une légende vivante. Il a donné une touche particulière à la musique Soukous dans les années 80 et 90 à travers son groupe Loteko. Il a vendu 10 millions de disques en 25 ans de carrière. Ses admirateurs se souviennent encore comme si s’était hier de ces titres phares « Loketo », « Femme ivoirienne », « Vacances aux Antilles ».

Déjà très affaibli à la suite d’un AVC, Aurlus Mabélé garde encore des séquelles avant de mourir à 67 ans à cause du fameux coronavirus.

A.H.



Autres titres
Togo Togo - Adjamafo prend la défense de Doc Farel 
Togo Togo - Agoè-Nyivé 1 : Akoété Adanbounou en guerre contre la drogue 
Afrique Crise du Tigré en Éthiopie: le HCR lance un premier pont aérien vers le Soudan 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com