AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les femmes de la dynamique Kpodzro saisissent Faure Gnassingbé


Politique

iciLome | | 19 Commentaires |Imprimer

A la place d'une manifestation publique qu'elles avaient prévu, les femmes de la dynamique ont plutôt opté pour une saisine de Faure Gnassingbé à travers une lettre ouverte. Ce dimanche entre midi et 13 heures, elles vont se faire entendre à travers des bruits des casseroles. Voici la lettre envoyée au chef de l'Etat.

Lettre ouverte des femmes de la dynamique monseigneur Kpodzro,
à monsieur Faure Essozimna Gnassingbé

Lomé, le 22 mars 2020



Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE,

Nous, femmes togolaises qui croyons en la dynamique unitaire initiée par Monseigneur Philippe Fanoko Kossi KPODRZO pour obtenir l’alternance au Togo, voulons saisir l’opportunité de la journée internationale consacrée à la lutte des femmes, pour vous signifier notre immense déception et notre révolte de citoyennes, suite au énième holdup électoral au Togo, une violation grave de notre droit à choisir nos dirigeants en l’occurrence notre Président de la République.

Vous vous demanderez qui nous sommes et quelle légitimité avons-nous à vous interpeller ?

Nous sommes cette majorité silencieuse de femmes qui en dernier ressort, au sein de nos foyers, portons le poids des quotidiens difficiles de nos familles et nous battons pour : préserver la vie de nos enfants et de nos époux quand ils sont malades ; assurer le repas minimum pour la survie quotidienne de nos enfants et de nos maris ; assurer également coûte que coûte l’éducation de nos enfants. C’est nous, ouvrières infatigables aux mille bras qui subissons en dernier ressort les conséquences de votre gouvernance, source de grande pauvreté et de désolation ; une gouvernance caractérisée par l’accaparement des biens de toute une nation par une minorité pilleuse et le recours à la violence d’Etat pour brimer les citoyens. C’est également nous qui souffrons en silence, parce que naufragées économiques, notamment à cause des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé. Enfin, et vous devez le savoir Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE pour avoir sillonné les villages lors de votre pré campagne électorale, c’est nous qui ployons encore sous le poids des travaux agricoles rendus pénibles par le soleil brûlant et les outils rudimentaires, alors que nous ne sommes pas toujours propriétaires de nos terres et que nous ne pouvons tirer de nos activités que de très faibles revenus qui ne nous permettent même pas d’assumer nos responsabilités de mères, encore moins notre épanouissement personnel. Vous comprenez donc, Monsieur Faure GNASSINGBE, que parmi nous il y a même certaines qui vous ont voté par le passé en espérant un allègement de leurs souffrances, mais sont désormais fatiguées de vos promesses sans cesse renouvelées pendant les campagnes précédentes, mais toujours illusoires.

Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, nous avons le droit de choisir nos dirigeants et dans le contexte particulier du Togo, le droit à l’alternance et au bien-être que nous voudrions revendiquer à travers cette lettre ouverte qui vous est adressée dans le cadre de la journée du 8 mars consacrée aux droits des femmes.

Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, notre désir profond et celui de l’immense majorité des togolais est que cette année notre pays connaisse l’alternance. C’est pourquoi avant les élections, nous nous sommes organisées pour défendre l’idée de présenter, un seul candidat de l’opposition au système que vous incarnez et avons massivement voté le 22 février 2020, Docteur Gabriel Messan Agbéyomé KODJO, le candidat choisi par l’archevêque émérite, à qui nous tenons à rendre un hommage mérité pour nous avoir montré le chemin du courage et de la dignité. Malgré la proclamation de faux résultats par des institutions illégitimes à votre service, nous croyons toujours à l’alternance en 2020 et continuerons à nous battre pour que cet objectif se réalise. Voilà pourquoi en lieu et place de la marche des femmes suivie de meeting prévue ce 22 mars 2020, nous vous adressons la présente lettre ouverte et appelons les femmes et les populations à faire du bruit à partir de leurs domiciles. Nous avons voulu ainsi, en citoyennes responsables, éviter d’exposer nos compatriotes au covid-19 qui s’est malencontreusement invité dans notre pays.

Faut-il vous le rappeler, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE ?

Vous avez succédé à votre feu père en 2005 dans le sang et depuis, vous avez fait trois mandats présidentiels et maintenant vous cherchez à rempiler pour un quatrième mandat. Pour parvenir à vos fins, nous observons que vous comptez comme d’habitude sur une hiérarchie militaire qui vous est dévouée ; sur une constitution modifiée en votre faveur ; sur des institutions et une administration de la République à votre botte. Grâce à un recours massif à la fraude électorale, à un matraquage médiatique, à l’achat de consciences à une échelle industrielle, vous avez confisqué le pouvoir d’Etat. Comme l’a fait remarquer un compatriote dans une lettre ouverte, finalement « les différentes élections tronquées au Togo ont fini par édifier un poids moral qui pèse aujourd’hui sur les togolais de bonne volonté et qui sûrement pèsera plus lourd sur les générations à venir ». Au cours de cette dernière élection présidentielle, nous notons que quasiment tous ceux à qui vous avez délégué une parcelle de pouvoir, se sont transformés en sbires pour votre réélection afin de continuer à bénéficier des avantages liés à leurs fonctions et de vos prébendes. Mais dans leur zèle sans borne, vos redevables ont outrepassé les limites et les normes élémentaires de l’éthique politique : le vol de voix sans retenue de pères et mères de familles était à découvert. Des autorités administratives censées représenter l’Etat et garantir le respect de la loi sont devenues des hors la loi ; même les autorités coutumières garants d’une certaine éthique tirée des valeurs traditionnelles qu’ils sont censées promouvoir, étaient de la partie. Les enseignants chargés de l’éducation formelle de nos enfants, sans scrupule, ont fait usage du faux devant leurs apprenants. « Le poids moral qui pèse sur la conscience des togolais en ce moment est trop lourd ; le peuple se sent trahi. » Pour vous maintenir au pouvoir, vous avez réussi à inverser les valeurs en faisant passer pour la norme le vol et le mensonge à l’occasion des élections et dans votre gouvernance politique et économique ; vous avez associé à ces vices le culte de l’argent, la débauche sexuelle, la désacralisation de la vie humaine. Ce faisant vous avez contribué à saper les fondements de notre société et mis en péril sa pérennité.

Oui Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, quelle société peut se targuer d’assurer sa pérennité si les membres ne mettent pas en pratique un minimum de vertus morales ?

Si nous vous écrivons cette lettre, c’est aussi parce que nous ressentons que notre intervention est déterminante pour éviter la décadence dans laquelle vous engagez notre pays afin de vous maintenir au pouvoir. Le souci de stopper l’hémorragie morale et de redéfinir des bases solides pour le vivre ensemble a également motivé notre choix de voter pour le candidat de la dynamique KPODZRO. Nous le devons dans l’intérêt de nos enfants et des générations à venir.

Oui, nous sommes convaincues que le Docteur Gabriel Messan Agbéyomé KODJO a gagné les élections présidentielles du 22 février 2020 et trouvons normal qu’il défende les suffrages que nous avons portés sur lui. C’est pourquoi, nous ne comprenons pas l’acharnement dont il fait l’objet de la part d’institutions de la République que vous instrumentalisez. En touchant au Docteur Gabriel Messan Agbéyomé KODJO, vous touchez également à l’immense majorité des femmes togolaises et à coup sûr, des togolais aussi. Rien, pas même la plus féroce des répressions n’a réussi à venir définitivement à bout d’un peuple décidé à prendre son destin en main. Nous finirons par nous soulever pour réaliser notre désir profond d’alternance. Si cette alternance se réalisait sans vous, vous entreriez forcément dans l’histoire par la petite porte et finiriez par rendre compte devant les tribunaux de Dieu et des hommes.

Voilà pourquoi Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, nous voulons en appeler à votre conscience, vous qui êtes personnellement et en dernier ressort seul responsable de ce qui pourrait arriver à notre pays, afin que vous preniez la décision qui s’impose pour éviter au Togo et à vos compatriotes les affres d’un conflit post électoral dévastateur.

Quelle décision attendons-nous de vous, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE ?

A l’instar de Monsieur Alassane OUATTARA, préservez vos concitoyens d’atroces souffrances en reconnaissant la réalité de la victoire du Docteur Gabriel Messan Agbéyomé KODJO et en organisant une passation de pouvoir pour répondre enfin à la soif d’alternance de pouvoir des togolais après cinquante-trois ans de règne de votre famille. Si vous avez encore besoin de vous convaincre de cette victoire, accédez à la demande de proclamation des résultats bureaux de votes par bureaux de votes : d’abord souhaitée par les partis politiques de l’opposition au rang desquels celui du Docteur Gabriel Messan Agbéyomé KODJO ; ensuite promise avant le scrutin au groupe des ambassadeurs d’Allemagne, des Etats-Unis, de la France, des Nations-Unis et de l’Union Européenne ; et enfin réitérée au lendemain des élections par l’Ambassadeur des Etats -Unis.

En prenant une décision allant dans le sens de l’alternance, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, vous aurez montré que vous êtes de la trempe des grands hommes que les peuples savent immortaliser.

Veuillez agréer, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, l’expression de nos sentiments distingués.

Pour le comité d’organisation

K. B. ADJAMAGBO JOHNSON



Autres titres
Burkina-Faso Lutte contre le Covid-19: deuxième message du président du Faso à la Nation 
Guinée Législatives : Le parti d’Alpha Condé remporte les 2/3 des sièges 
Togo Le discours de Faure Gnassingbé vu par Dr Gnagnon 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 19   propre | Lundi, 23 Mars 2020
  celui qui a les oreilles entendent

sinon toute chose a une fin toujours il ya une chance de grande sortie pour ce monsieur

qu on nous rende notre liberté en tant que Citoyens trop cest trop dans ce pays

 18   montogo | Lundi, 23 Mars 2020
  Si ces femmes n'ont rien à faire qu'elles protègent leurs petits fils de coronavirus ; en tout cas lettre non "lue", "fermée" et classée sans suite.
Nous avons autres choses faire.

 17   LAHONTE | Lundi, 23 Mars 2020
  Merci chères sœurs, chères mères, chères compatriotes. En même temps que nous continuerons tous de sensibiliser nos compatriotes sur les mesures de précaution à observer pour le COVID-19, nous devons
redoubler de vigilance pour revendiquer et obtenir la victoire du candidat de la dynamique MGR KPODZRO, Docteur Gabriel Messan AGBEYOME Kodjo. Faure a achevé son dernier mandat et doit, qu'il le veuille ou pas remettre le pouvoir au nouveau président élu. Toutes les attendues actuelles de la majorité du peuple sont précisées dans votre lettre ouverte.

" LORSQUE L'INJUSTICE DEVIENT LA LOI, LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SOUVERAIN EST UN DEVOIR "

Dès lors, qu'une fois encore, à l'issu de l'élection présidentielle, les usurpateurs du pouvoir non contents de se ridiculiser aux yeux du monde en proclamant des résultats d'une falsification médiocre et grotesque, ont opté pour des des méthodes abjectes à jamais révolues plutôt que de révéler la vérité des urnes, ils ne laissent au peuple que le choix de la résistance.
C'est dans un calme légendaire mais avec une résistance farouche sans nulle autre pareille que le peuple souverain dans presque toute son intégralité, du nord au sud, de l'est à l'ouest, au sein de la diaspora, vous ramènera bientôt à la raison en vous signifiant que cette fois-ci, ça suffit, trop, c'est trop.
Vous descendrez sur terre quand vous vous rendrez compte que cette fois-ci l'armée ne vous suivra plus dans votre aventure funeste et tyrannique d'un autre temps.

VAILLANT PEUPLE TOGOLAIS, PRÉPARES-TOI A RAMENER TES FILS ÉGARÉS A LA RAISON.
ILS N'ONT PAS D'AUTRES CHOIX QUE D'ACCEPTER LE VERDICT DES URNES. ILS SAVENT AU FOND D'EUX QUE LEUR DEPART EST IMMINENT, TOUT LE RESTE N'EST QUE DIVERSION ILLUSOIRE.

 16   LAHONTE | Lundi, 23 Mars 2020
 
Merci chères sœurs, chères mères, chères compatriotes. En même temps que nous continuerons tous de sensibiliser nos compatriotes sur les mesures de précaution à observer pour le COVID-19, nous ne devons
redoubler de vigilance pour revendiquer et obtenir la victoire du candidat de la dynamique MGR KPODZRO, Docteur Gabriel Messan AGBEYOME Kodjo. Faure a achevé son dernier mandat et doit, qu'il le veuille ou pas remettre le pouvoir au nouveau président élu. Toutes les attendues actuelles de la majorité du peuple sont précisées dans votre lettre ouverte.

" LORSQUE L'INJUSTICE DEVIENT LA LOI, LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SOUVERAIN EST UN DEVOIR "

Dès lors, qu'une fois encore, à l'issu de l'élection présidentielle, les usurpateurs du pouvoir non contents de se ridiculiser aux yeux du monde en proclamant des résultats d'une falsification médiocre et grotesque, ont opté pour des des méthodes abjectes à jamais révolues plutôt que de révéler la vérité des urnes, ils ne laissent au peuple que le choix de la résistance.
C'est dans un calme légendaire mais avec une résistance farouche sans nulle autre pareille que le peuple souverain dans presque toute son intégralité, du nord au sud, de l'est à l'ouest, au sein de la diaspora, vous ramènera bientôt à la raison en vous signifiant que cette fois-ci, ça suffit, trop, c'est trop.
Vous descendrez sur terre quand vous vous rendrez compte que cette fois-ci l'armée ne vous suivra plus dans votre aventure funeste et tyrannique d'un autre temps.

VAILLANT PEUPLE TOGOLAIS, PRÉPARES-TOI A RAMENER TES FILS ÉGARÉS A LA RAISON.
ILS N'ONT PAS D'AUTRES CHOIX QUE D'ACCEPTER LE VERDICT DES URNES. ILS SAVENT AU FOND D'EUX QUE LEUR DEPART EST IMMINENT, TOUT LE RESTE N'EST QUE DIVERSION ILLUSOIRE.


 15   Beret Rouge | Dimanche, 22 Mars 2020
  Femmes UNIR au travail repondez a cette va t en guerre

 14   Le Vrai Jay Bon Jeu | Dimanche, 22 Mars 2020
  Piam Piam .. Icilome.com a efface' mon posting repondant a' Lucrece au posting #9

j'y reviendrai
c'est promi

 13   Anonyma | Dimanche, 22 Mars 2020
  Réponse à 12-L'Espérance
  Tais toi là bas Mr ou Mme L'Esperance. Si tu n'es pas togolais alors vas t'occuper de ton pays.
Nous nous sommes du pays et nous Savons qui est qui et qui fait quoi.
Ne t'en mele pas OK?

 12   L'Espérance | Dimanche, 22 Mars 2020
  Le Togo fait pitié. Je ne suis pas togolais mais je suis un humain à la différence de Bawara, Yark et autres qui ont vendu leur âme à "leur père...le père du mensonge "
Comment a-t-on réussi à corrompre et compromettre des générations entières... des soldats qui quémandent un peu d'argent sur les routes pour nourrir leur famille bien qu'ayant rejeté un régime à plus de 79% dans les urnes se voient obliger de continuer à obéir à des supérieurs en qui l'humanité a disparu...pauvre Togo...n y a-t-il pas un capitaine courageux ou un autre officier à qui obéiront plus 79% de soldats pour mettre aux arrêts cet homme et sa bande de famille cinquantenaire et amis ? Cher officier courageux...un seul ordre et vous verrez les ralliements des hommes (soldats) épuisés par ce régime.
Mais attendez la fin du coronavirus pour préserver la population. Une fois cette sale maladie dehors, vous n'aurez qu'à donner un seul ordre et vous verrez. Même l'ambassadeur malhonnête de la France se ralliera avant de se sauver comme un lapin maudit. Les Américains n'hésiteront pas à soutenir votre juste révolte contre vos collègues barbus de Kpalimè qui ont juré n'obéir qu'à la famille Gnassimgbe. Ne comptez pas sur eux. Les Americains régleront leur compte avec des drones. Les Rwandais comme des lapins disparaîtront dans des pirogues. Mais vous serez un héros pour la nation. Vous serez l'homme du plus jamais ça au Togo. Cette année ça passera sans casser. Ils partiront.

 11   Fernando garcia | Dimanche, 22 Mars 2020
  Une femme aux levres rouges oubliee dans la POUBELLE. C'est une sortie juste pour les ARCHIVES.

 10   Anonyma | Dimanche, 22 Mars 2020
  Adjamagbo est une opposante payée par UNIR pour jouer le role qu'elle est en train de jour: double jeu.
C'est elle qui a torpillé JPF aupres de Kpodzro. Comment, ils(C14), manipulait le peuple et prenaient de l'argent pour service rendu au pouvoir. Cette femme est dangereuse.

 9   Lucrece | Dimanche, 22 Mars 2020
  Quand quelqu'un a les maux de tête, il les sent, mais si ce dernier est taré il faut absolument qu'un autre le lui dise!
Madame Adjamagbo, obnubilée par ses désirs aigus du pouvoir est par voie de conséquence devenue tarée.

Que veut-elle nous accroire à travers cette tartine?
Que Faure Gnassingbe enjoigne la cour constitutionnelle d'annuler les résultats définitifs qui sont en sa faveur?
Vraiment, Adjamagbo est pathétique, c'est le moins que je puisse dire.

 8   Général Oko | Dimanche, 22 Mars 2020
  Au moment où tout le monde essaie de donner quelques conseils pour éviter la maladie, ce qui préoccupe madame c'est la présidence. C'est vraiment dommage. Pour rédiger cette lettre, elles se sont réunies où ? Elles étaient combien ? Ont elles respecté les consignes ? Cette dame fait pitié.

 7   Chinalawson | Dimanche, 22 Mars 2020
  Comme les gens ont refusé de faire du bruit avec les casseroles, elle se decide d'ecrire une lettre à FAURE.

Pourquoi à faure quand elle sert deja un autre president ?

Un aveu d'echec ?

 6   Îssifou | Dimanche, 22 Mars 2020
  Il n'y a aucune autre femme au sein de leur comité d'organisation pour signer la lettre ouverte avec madame Adjamagbo? C'est certainement une action personnelle de celle que nous connaissons comme spécialiste de faux et usage de faux.

 5   Amegan | Dimanche, 22 Mars 2020
  Ahh la femme ci devrait signer sa reverence. Elle n'a jamais réussit á obtenir quelque chose en politique ni pour elle meme ni pour ses partenaires politique. C'Est le probleme au tigi , on cherche toujours á s'agriffer sur ce qu'on voit qu'on arrive pas á faire ou á faire avancer.
de la c14 á la soit disant dynamique Kpodro elle passe tojours á coté de la Plaque. Alors á quoi bon de continuer á diriger.
Ma Dame pardon, rconnait quand meme les limite de tes competences. Vous pourriez peut etre etre bon ailleurs.

 4   Koffi2 | Dimanche, 22 Mars 2020
  Ce courrier est un aveu d'impuissance totale de la part de Mme Adjamagbo.

A bien la décrypter, elle espère un poste dans l'entourage de Faure. Elle semble épuisée par tant d'années d'opposition et d'échec.

 3   Chinalawson | Dimanche, 22 Mars 2020
  Elle fait pitié.

Pffff......

 2   N'importe koi | Dimanche, 22 Mars 2020
  Pffff pfffff pffffffff....

La pleurnicharde menteuse qui pèse 0,0xx% qui a reçu une raclée de la part de Mme Kouigan dans son Ogou natal lors des municipales.

Elle pense que le Saint-Esprit de Mgr Kpodzro peut faire miracles dans sa 'dynamique '' de poids plumes : Agbeyomé et Attisso.


Mme Adjamagbo, va te mesurer à Mme Tségan qui a serré les couilles de l'autre pleurnichard Agbeyomé.

 1   Victor | Dimanche, 22 Mars 2020
  Hahahaha cette dame la encore!!!! Apres une deroute lamentable dans la C14, elle continue de prendre ses reves pour de realite, Madame toi et ton Kpodzro avez sacrefier le reste de la C14 et continuent de tromper le monde qui ne vous croit plus. Cest fini ton avenir politique, va te reposer
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com