AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Un homme tué à la frontière Togo-Bénin par un militaire togolais : Le ministre Yark Damehane s'explique et s'excuse


Faits divers

AfreePress | | 28 Commentaires |Imprimer

C’est à travers un communiqué rendu public mardi 24 mars 2020, que le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehane a donné des précisions sur un drame survenu lundi à Agoègan à la frontière entre le Togo et le Bénin. Un incident qui a entraîné la mort par balles, d’un citoyen béninois.

Selon le communiqué, il s’agit d’un passeur clandestin qui contre les décisions et mesures prises par le gouvernement, notamment la fermeture des frontières terrestres du pays, a tenté de braver le dispositif sécuritaire.

« En dépit de cette décision et du dispositif sécuritaire mis en place pour veiller à la stricte application de la fermeture des frontières, il est regrettable de constater que certains individus continuent de vouloir traverser clandestinement les frontières par des sentiers ou par la voie fluviale. C’est dans ce contexte que lundi, un passeur clandestin de nationalité béninoise a été intercepté par les militaires déployés pour surveiller les berges du fleuve Mono et du lac, après avoir fait traverser le lac à bord d’une pirogue à onze (11) passagers à hauteur d’Agoègan. Ils ont été tous conduits au poste pour interrogatoire. Mécontent de l’action des militaires et contre toute entente, ce passeur contourne un des militaires au moment de leur interrogatoire et lui prend son sac contenant trois chargeurs garnis avant de se jeter dans la lagune », informe le ministre de la Sécurité.

« Sommé en vain de revenir remettre le sac, ce dernier a refusé d’obtempérer en tentant de rejoindre l’autre rive du côté du Bénin. C’est alors qu’un des militaires ouvre le feu et l’atteint mortellement », poursuit le communiqué. Le corps sans vie de ce passeur du nom de Bousse Émile, un repris de justice, précise le ministre a été confié à sa famille pour inhumation après un constat fait par la Brigade territoriale de la gendarmerie d’Aklakou du côté du Togo et le commissariat d’Agoè-Djigo, côté Bénin.

D’après le ministre, le militaire concerné a été mis aux arrêts. Un procès-verbal sera adressé au Procureur de la République près le Tribunal d’Aného qui fera la lumière sur les circonstances de ce drame.

Tout en déplorant cet incident « malheureux », le ministre Yark Damehane présente au nom du gouvernement, ses « sincères » condoléances à la famille éplorée et au peuple béninois. Il exhorte la population au respect « strict » des mesures prises par le gouvernement dans ces périodes de crise sanitaire dans le but d’éviter la propagation du CIOVID-19.

Raphaël A.



Autres titres
Togo Saison pluvieuse : Les riverains de Bè-Gakpoto craignent le pire 
Togo Confinement partiel/Covid-19: « Réduisez les frais de connexion » 
Togo Scènes de violence à la prison civile de Lomé 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 28   fantasmagoric | Mercredi, 25 Mars 2020
  Réponse à 25-Togotogo
  Au lieu de polémiquer, traitez le fond du dossier.

Le gendarme récemment abattu à Mango par le banditisme, des gens comme on ne les a pas trop entendus pour des raisons inavouable.

Peut- être que le Ministre est approximatif entre lagune et lac mais les faits sont là. Pendant que toute la région ouest africaine est déstabilisée à cause du jihadisme, le confinement des populations pour des raisons sanitaires; des individus traversent les frontières en transhumance pouvant infecter d'autres personnes.


Un repris de justice dans ses oeuvres, puisque souvent au Togo vous êtes plus royalistes que le roi; que le gouvernement Beninois le défende. Par ailleurs retenez que dans les années 70/80 c'est notre pays qui était la terre d'accueil des Dahomeyeens qui prenaient la Nationalité togolaise.

Posez vous la question pourquoi ce basculement. (Années 90).


 27   Tanga | Mercredi, 25 Mars 2020
  La persone tuee est armee? si oui quelle arme s' agit il? Du fusil, du couteau ou de gourdin?
Le soldat togolais est il seule? Est il an danger?
L' etat de ce soldat doit etre bien analyser, je ne pense pas que ce soldat avant les faits
accomplies se porte psychologiquement bien.
Le ministre Yark commante toujour les faits en place de l' auteur.
Les armes payes par l' argent du pays ne doivent pas service a terroriser qui que ce sois.

 26   le fou | Mercredi, 25 Mars 2020
  Le general Zidobo dit quoi encore maa!!!!!!!!!!!

 25   Togotogo | Mercredi, 25 Mars 2020
  Mon Général, Où donc voyez-vous un lac "à hauteur d'Agoègan" ? Connaissez-vous vraiment le Togo ? Il n'y a aucun lac à Agoègan. Le cours d'eau qui longe cette localité est la lagune qui vient d'Aného et qui sert de frontière sud-est entre le Togo et le Bénin. Sur la rive Ouest vous avez Agoègan, c'est à dire Grand-Agoè et sur la rive Est, vous avez Agoè. Il n'y a aucun lac dans les parages et on ne peut aller en pirogue du lac de Togoville ni à Agoè, ni à Agoègan. Revoyez votre Géographie du Togo, niveau CM2, sinon, feu Professeur Atignon ne dormira pas en paix dans sa tombe. Je souhaite vous informer que Agoègan et Agoè sont deux localités très liées par l'histoire; elles sont habitées par le même peuple Guin, venu du Ghana et installé sur les lieux depuis le quinzième siècle. Agoègan, c'est le grand marché de lundi qui nourrit toute la région en produits vivriers et Agoè vit du commerce et de la pèche, bordée qu'elle est par l'Océan Atlantique. Je vous informe aussi que nombreux sont les jeunes Togolais d'Agoègan qui ont traversé et qui traversent la lagune tous les matins pour se rendre à l'école gratuitement à Agoè, faute d'école primaire digne de ce nom, côté Togolais. Je vous informe enfin que de nombreuses femmes d'Agoégan vont accoucher à Agoè, l'accueil étant meilleur, côté Béninois. Enfin, dernière information,et celà vous le savez déjà, puisque vous êtes un politicien, le premier Président Togolais Sylvanus Olympio ainsi qu'un certain Bertin Folly sont enterrés à Aooè. Faites donc attention aux décisions que vous prenez.

 24   PASSA | Mercredi, 25 Mars 2020
  Le reflexe ne ment pas

surement cest un militaire qui a été affecté à la frontriere pour le remercier pour le boulot accompli lors des MANIFS
DONC VOUS COMPRENEZ QUE LE REFLEXE NE TROMPE JAMAIS

car labas a la frontiere il aura des perdiems autre que son salaire

 23   Odilon Ex ANC Member | Mercredi, 25 Mars 2020
  Du n'importe quoi. La vie humaine n'est rien pour les militaires togolais sur ler ordres de YARK l'imbecile.
Pourquoi les militaires et a quoi servent les tirs de sommation? Quel role jouent la police et la gendarmeries togolaises?
En tout cas Paix a l'ame du disparu et condoleance as sa famille.

 22   Denosjoursàquifair | Mercredi, 25 Mars 2020
  ??????une nouvelle série entre les beninois et les Togolais, ??????

 21   Solo | Mercredi, 25 Mars 2020
  Le militaire n'a fait que suivre les ordres qui viennent d'en haut.
Ils ont l'habitudes de tuer les togolais sans être inquieté, voila mainant les conséquences.

 20   toniodelalune | Mercredi, 25 Mars 2020
  Mr "rentrez lui correctement dedans" vous cherchiez une ocaz pour vous faire voir apres la victoire brillante de votre demi-dieu, le messi togolais et vous en avez trouve. Mais comme toujours vous passez brillamment a cote du sujet et vous donnez de l'insomnie a vos formatteurs. Peut etre regrettent-ils de vous avoir eu comme eleve. SACRE YARKOOOOO!
D'abord,
1-Comment le passeur a t-il pu contourner un des militaires pour lui prendre son sac? Comment etaient assis les passagers et le passeur? Comment etaient disposes les militaires?
2-Le sac en question etait ou?
3- Comment saviez vous que c'est un repris de justice et quel est le RAPPORT( demandez a votre brillant vainqueur si vous meme vous ne le trouvez pas) avec l'acte commis par votre element?
4-Ayant deja fait la lumiere sur les circonstances de l'incident pensez-vous qu'il y a lieu de faire encore appel au procureur? Que va t-il dire de nouveau apres votre "brillantissisme conclusion"? YARKOO YARKOO. Je parie que si vous lisiez ce rapport devant le defunt il allait vous giffler.
YARKOO essayez de vous mirrer avant de venir nous servir. Il parait que vous le faites dans l'eau parce que vous n'aimez pas votre reflect dans le mirroir. SACRE YARKOO. Ils ont fait "zidobo" pour aller bruler les marches...

 19   Mamatchi! | Mercredi, 25 Mars 2020
  Comment sait-il que c'est un repris de justice? Ce sont les autorités du Benin qui lui ont dit ça? Et même s'il l'était, que veut-il nous dire par là? Qu'ils ont un blanc-seing pour l'abattre, ou que ce n'est pas grave tout juste comme ils le font avec les Togolais? Un jour vous rencontrerez «garçon» et on verra réellement de quoi vous êtes capable. Et ce jour arrive incessamment. 'Don't you worry'.
Matchatchiwa!

 18   Mamatchi! | Mercredi, 25 Mars 2020
  Comment sait-il que c'est un repris de justice? Ce sont les autorités du Benin qui lui ont dit ça? Et même s'il l'était, que veut-il nous dire par là? Qu'ils ont un blanc-seing pour l'abattre, ou que ce n'est pas grave tout juste comme ils le font avec les Togolais? Un jour vous rencontrerez «garçon» et on verra réellement de quoi vous êtes capable. Matchatiwa!

 17   Corona | Mercredi, 25 Mars 2020
  combine de Togolais ont un compte twitter? c'est ce medium que FAURE a choisi pour s'adresser aux Togolais pendant cette crise de Corona.

 16   Ekam | Mercredi, 25 Mars 2020
  Ce ministre ment

 15   TKK | Mardi, 24 Mars 2020
  FAURE GNASSINGBÉ à toujours ordonné la tueries des Togolais.
Alors on peut tuer tout ce qui bouge.
Voilà la philosophie des militaires Togolais sous le général KADANGA.
On regarde les Béninois

 14   Koromsa | Mardi, 24 Mars 2020
 
Mon arracheur de dents préféré! Que nous as - tu servi là encore?

 13   Franco bili | Mardi, 24 Mars 2020
  Nous partageons les mêmes douleurs que celles de la famille éplorée. Le gouvernement,dans son communiqué pour la fermeture des frontières a mis un accent sur la rigueur,sur ce nous demandons humblement la libération du gendarme.On ne défie pas l autorité

 12   Franco bili | Mardi, 24 Mars 2020
  Nous partageons les mêmes douleurs que celles de la famille éplorée. Le gouvernement,dans son communiqué pour la fermeture des frontières a mis un accent la rigueur,sur ce nous demandons humblement la libération du gendarme.On ne défie pas l autorité

 11   Marclove | Mardi, 24 Mars 2020
  Alles faire vos betises auch USA.. hahahahaha vous aurez les Balles directement dans vos oreilles....

 10   L'homme de la rue | Mardi, 24 Mars 2020
  Dans le cadre d'emploi de la force il y a différentes niveau. La réponse à ces niveaux va de la communication tactique jusqu'à l'utilisation de la force létale. Le choix de la réponse dépend de la perception de l'intervenant de la situation. Il analyse la situation avec une grille: en quoi les agissements du suspect constituent-il un danger pour sa propre sécurité, la sécurité de ses frères d'armes, celle du public, celle du suspect même (expl quelqu'un qui veut s'enlever la vie), et celle des lieux. Je ne vois pas en quoi celui qui est en train de fuir constitue une menace nécessite l'usage de la force létale. Si c'est pour récupérer le sac du militaire, je ne suis pas sûr qu'un sac plein de cartouche pouvait flotter sur l'eau et attende qu'on vienne le récupérer. Le sac avec les cartouches est lourd donc devrait coulé à pic. C'est triste.

 9   Damien | Mardi, 24 Mars 2020
  A certaines occasions, ce même yark a mélangé la raison en disant que des coups de sommation tirés en l'air pour apeurer des manifestants ont pu faucher mortellement au moins un manifestant. Il faut certainement avoir été à la même école que cet illettré pour comprendre ses explications.
Alors ce qu'il éructe ici n'a aucun sens. Il explique les circonstances du drame au même moment où il dit que le procès verbal sera remis au procureur de la République pour faire la lumière sur les circonstances du drame. Quelle connerie ! Et que vaut d'ajouter que le passeur était un repris de justice?
Ses 2 supérieurs - le premier ministre et le président - le comprennent eux autres.

 8   Avounvi | Mardi, 24 Mars 2020
  Félicitations au Ministre qui présente des excuses parce que "malheureusement le passeur est atteint mortellement". Et pourtant, le militaire à œuvré avec professionalisme.
Ceci montre encore que le Togolais ne représente rien pour le Togolais qui est sensé défendre et protéger le Togolais. Pardon quand quelqu'un sera tué prochainement par nos corps habillés, rappelez-vous pour présenter vos excuses. Cela contribue à la compassion et rassure le reste de la population qui n'est pas encore tué. C'est du professionnalisme aussi je pas.
CONDOLÉANCE À LA FAMILLE ÉPLORÉE ET AUX FAMILLES DES TUES PAS BALLES DES L'EXERCICE DES FONCTIONS DES SODJAS TOGOLAIS.

 7   Arara | Mardi, 24 Mars 2020
  Ooh Adjegoo

 6   El Niño | Mardi, 24 Mars 2020
  Pour sortir les armes et tuer la population sans arme, ils sont prêts et prompts à agir.
Yark Damehane pourquoi tu ne tue pas Coronavirus avec ton fusil à lunettes? Vas-y le Django togolais!

 5   Tadjin | Mardi, 24 Mars 2020
  C'est archi faux de toutes les façons les beninois ne sont pas bêtes comme vous c est du pipo l explication du général criminel ça ne tient pas du tout debout voilà un général qui explique un fait très grave comme un élève de cp1 .
Il faut trouver l explication de cet acte criminel par le refus du président beninois Patrice Talon de reconnaître l élection de Faure.
J espère que les beninois répondront de la façon la plus énergique possible.
Comment peut on tirer sur quequ'un qui se trouve dans l eau mais l explication est d une absurdité pas possible : arracher un sac contenant des cartouches hahahaha awo makoula. Il n a pas arraché l arme. Awo yesu. Les forces de l'ordre togolais circulent en ayant des fusils vides et les cartouches dans leur saccoche ...hahaha.
Des mythos professionnels.

 4   Tadjin | Mardi, 24 Mars 2020
  C'est archi faux de toutes les façons les beninois ne sont pas bêtes comme vous c est du pipo l explication du général criminel ça ne tient pas du tout debout voilà un général qui explique un fait très grave comme un élève de cp1 .
Il faut trouver l explication de cet acte criminel par le refus du président beninois Patrice Talon de reconnaître l élection de Faure.
J espère que les beninois répondront de la façon la plus énergique possible.
Comment peut on tirer sur quequ'un qui se trouve dans l eau mais l explication est d une absurdité pas possible : arracher un sac contenant des cartouches hahahaha awo makoula. Il n a pas arraché l arme. Awo yesu. Les forces de l'ordre togolais circulent en ayant des fusils vides et les cartouches dans leur saccoche ...hahaha.
Des mythos professionnels.

 3   Honte | Mardi, 24 Mars 2020
  Un homme en arme ne tire pas comme cela. La police, si ce qu'elle dit est vraie, devra tenter plutôt d'arrêter le passeur.
Au-delà, une vraie question se pose quant à la justesse de la fermeture des frontières Togo-Bénin et Togo-Ghana. On voit tous les jours les Togolais qui vivent du côté Ghana ou Bénin, venir travailler à domicile le jour et rentrer sur leur lieu d'habitation la nuit.
Lutte contre Coronavirus oui, mais le non-respect des droits humains, non.
Paix à son âme.

 2   Vodoua | Mardi, 24 Mars 2020
  Tout ce que sait faire l'armée tribale togolaise c'est tuer des humains sans armes. Le Bénin devait venger la mort de ce citoyen Baninois en corrigeant cette nul armée sanguinaire togolaise

 1   jjk | Mardi, 24 Mars 2020
  Mr Yark
et Sinandare zr Douti ils sont mort comment
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com