AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Face à la crise sanitaire, Germain Méba invite les PME et PMI à ne pas perdre courage


Société

iciLome | | 9 Commentaires |Imprimer

Les responsables de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) ne restent pas indifférents face aux difficultés que rencontrent les opérateurs économiques en ces périodes de crise sanitaire de Covid-19. Vendredi en conférence de presse, ils lancent une enquête pour savoir l’impact de la crise sur les activités économiques au Togo.

Cette enquête pour évaluer les conséquences de la crise sanitaire sur les activités économiques du pays aura lieu du 30 mars au 17 avril prochains sur toute l’étendue du territoire. Elle consistera à recueillir auprès des opérateurs économiques, des informations relatives à la des affaires en ces périodes de crise liée au coronavirus, et surtout à disposer des propositions de la part des commerçants pour une meilleure gestion des activités économiques face à cette pandémie.

« Cette enquête devrait permettre à aboutir à des résultats, elle ne peut se réaliser sans la participation et la contribution des opérateurs économiques formelles ou non, nous leur demandons de bien vouloir renseigner les questionnaires conçus à cet effet. Le formulaire sera disponible sur notre site web, www.ccit.tg », a souligné Germain Méba, président de la CCIT.

Les responsables de la CCIT ont saisi l’occasion pour encourager les opérateurs économiques à s’investir davantage pour mieux contrôler leur entreprise en ces périodes de crise.

« Nous savons déjà que certaines opérateurs économiques ont déjà commencé à poser les clés, d’autres défalquer les employés, d’autres ont procédé au chômage technique. Mais nous ne devons pas perdre courage, parce que quand on dit opérateur économique, c’est quelqu’un qui est très courageux et dans des situations difficiles, nous sommes capables d’ingéniosités et c’est cela que nous demandons à l’ensemble des opérateurs du Togo, de pouvoir apporter leur contribution pour que nous puissions dire l’ensemble des problématiques que nous avons », a ajouté Germain Méba.

Les résultats de l’enquête sur les activités des PME (Petite ou moyenne entreprise) et PMI (Petites et moyennes industries) serviront de plaidoiries à adresser au gouvernement, ceci pour permettre aux autorités togolaises de mieux gérer la situation que crée le Covid-19.



Autres titres
Togo Togo - Covid-19 : Le couvre-feu ramené à 22 heures à partir de ce dimanche 
Togo Togo - Me Yawovi Agboyibo décédé 
Togo Togo - Transport des échantillons biologiques : Un accord entre l’OMS et la Poste 
Plus de nouvelles




 9   Denimporte quoi. | Dimanche, 29 Mars 2020
  Réponse à 6-Justin
  Je suis parfaitement d'accord avec toi. Je me demande c'est quelle enquête. On ne travaille pas en ce moment et tout le monde le sait. Il n'ya pas d'entrées.Les marchandises sont bloquées. Mais pourtant on doit payer les salaires aux travailleurs. Il devait mm s'il ne veut pas faire effort de refléchir, se poser la question; comment ceux vont faire pour payer leurs emploiers. L'enquête doit aboutir sur quoi? je me demande.

 8   El Niño | Samedi, 28 Mars 2020
  L'heure n'est plus a blaguer ni a cacher aux Togolais les informations concernant cette épidémie de coronavirus où covid-19 dont toute la planète se bat pour neutraliser cette pandémie très dangereux et qui tue à la vitesse du son.
Le 27 mars 2020 notre confrère Dominique ALIZOU, Directeur de Publication du journal Chronique de la Semaine à rendu l'âme suite son admission au CHR Lomé commune pour le coronavirus.
Dominique ALIZOU était rentré à Lomé le mardi 17 mars 2020 sur le vol air France, après des séjours à Genève et à Bruxelles pour une mission pour l'Etat togolais.
Cette mission à Genève et à Bruxelles était conduite par Pius Kokouvi Agbétomey, ministre de la Justice et de gardes des sceaux. Dominique ALIZOU, Jean-Paul Agbo Ahouélété, Sam Djogbo tous des journalistes et griots à la solde du régime RPT/UNIR étaient dans la délégation qui avaient accompagné le ministre de la Justice.
Pour des urgences et dans le souci de protéger la population contre les contaminations et les propagations de coronavirus dans la cité, il urge de mettre en quarantaine et confinement total de toutes ces personnes qui étaient en mission avec le ministre de la Justice, de même que avec d'autres ministres comme Christian Eninam Trimua, Gilbert Badjidembayéna Bawara et Robert Dussey.

La Nouvelle

 7   Lucrece | Samedi, 28 Mars 2020
  Réponse à 5-El Niño
  Hihihihihi, je suis d'accord avec toi!
Comme le président de la République est introuvable, tout le monde bavarde à sa guise!
La nature à horreur du vide.

 6   Justin | Samedi, 28 Mars 2020
  Rien que des discours creux. Les conséquences de la pandémie sont évidentes. Dans tous les pays , des mesures immédiates sont prises, des actes concrets sont posés pour accompagner les affaires en ce moment de crise sanitaire. On n'a pas attendu une enquête , on n'a pas pondu des discours vides. Tous sans exception à l'image de le leur Champion : capable de rien.
Une véritable honte nationale et internationale.

 5   El Niño | Samedi, 28 Mars 2020
  Germain Méba n'est qu'un piètre aventurier. Face à cette énorme crise sanitaire mondiale, ce Germain Méba devrait se taire et laisser la place aux vrais économistes et épidémiologistes togolais. Tchrrrr!

 4   Lucrece | Samedi, 28 Mars 2020
  Réponse à 3-fantasmagoric
  Super mon cher, j'aime tes approches fulgurantes et circonspectes.

 3   fantasmagoric | Samedi, 28 Mars 2020
  Le gars n'est pas au fait du monde.


La petite Économie togolaise dans cette période de crise systémique, normalement le diagnostic est fait. Les spécialistes Santé se sont mis en branle les Économistes devront élaborer un document d'urgence, moyen et long terme.



Le gèle des remboursements décrété par toutes les Institutions Internationales est un levier pour les 3 volets. Priorité à l'Éducation technique et aux infrastructures de base entretenues.


 2   Lucrece | Samedi, 28 Mars 2020
  Vos enquêteurs, comment allez-vous les former? À distance ou les regrouper dans un hôtel comme vous en avez l'habitude?
Après vont-ils se promener de porte à porte au sein de la population?
Voilà quelqu'un qui veut contribuer à propager le CORONAVIRUS!
TARÉ.

 1   Lucrece | Samedi, 28 Mars 2020
  Manoeuvres dilatoires, tout le monde sait presque les conséquences économiques désastreuses qui sont et seront liées au covid-19. Nous sommes dans une urgence, il faut agir vite et bien!
Ne vient pas nous berner ou nous endormir ici!

Du n'importe quoi.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com