AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Covid-19 : Vers l’interdiction de taxi-moto (zémidjan)


Société

iciLome | | 10 Commentaires |Imprimer

Après donc les mesures classiques d’hygiène suivies de couvre-feu et d’état d’urgence sanitaire, le gouvernement s'apprête à interdire l’utilisation de taxi-moto communément appelés Zémidjan, le temps que la propagation de la maladie virale soit contenue.

Une autre décision (impopulaire) va être rendue officielle tout prochainement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus au Togo.

« Des mesures sont en train d’être prises pour interdire aux Zemidjans de transporter des personnes », lâche le ministre de la Sécurité et de la Protection civile sur un radio de la place. Le Général Yark Damehame ajoute que cette « décision est imminente » avec la précision que « Des discussions sont en cours avec leurs syndicats ».

Ce moyen de transport est très utilisé par une grande partie de Togolais. L’interdire risque de faire grincer des dents. Quelles mesures concrètes d’accompagnement le gouvernement prévoie-t-il pour soulager dans la mesure du possible ceux dont la vie dépend uniquement de ce métier ?

Face à la propagation du Covid-19, le chef de l’Etat s’est adressé à la nation dans la nuit du mercredi dernier. Une intervention au cours de laquelle, Faure Gnassingbé a décrété l’état d’urgence sanitaire qui va durer 3 mois avec le couvre-feu de 20 heures à 6 heures du matin.

Il a été également annoncé des mesures socio-économiques en direction des couches les plus fragiles.

A.H.



Autres titres
Gabon Saturation des pompes funèbres et inhumation des corps à titre d’indigents 
Gabon Pour rappel, les «frontières, bars, restaurants, friperies, motels, plages et églises restent fermés» 
Togo Togo - Wolou Komi attristé, rend hommage à Me Yawovi Agboyibo 
Plus de nouvelles




 10   1 | Samedi, 4 Avril 2020
  Réponse à 6-Lucrece
  trop tard pour toi, pour eux tu n'es rien. tes avis , reste sur icilome et sont a plus de 1000 km d'eux; tu les défends alors que pour eux tu n'existes même pas!

 9   tg | Samedi, 4 Avril 2020
  Réponse à 6-Lucrece
  Dixit "pour ma part" ?. Tu es qui pour qu'on t'ecoute dans ce pays ou l'injustice a toujours regne et que tu as toujours defendu becs et ongles ? Pathetique!

 8   Etiko | Samedi, 4 Avril 2020
  Réponse à 6-Lucrece
  Hahaha depuis quand un chihuahua ?? désœuvré est écouté par son maître? Tout n'est que tintamare et cacophonie au Togo. Pshhhh useless.

 7   Fela | Vendredi, 3 Avril 2020
  Mieux vaut orienter tous ses conducteurs de taxis motos dans l'agriculture .

 6   Lucrece | Vendredi, 3 Avril 2020
  Cher Ministre Yark et Excellence Faure Gnassingbe, interdire les zemidjan est pour ma part une décision qui risque de nous causer des problèmes économiques insoupçonnés.
Vous allez exacerber la crise sanitaire par une crise économique sans précédent!
Je parie, si nous pouvons faire des études prospectives de simulation de contamination au covid-19, vous ferez qu'il est plus dangereux d'être dans un Taxi au Togo que sur un Zemidjan.
Je vous en conjure cher Président, donnez l'ordre pour que le ministre puisse revoir sa décision! Le couvre-feu suffit, pardon.

Très respectueusement.

 5   Koudjoum | Vendredi, 3 Avril 2020
  Chère autorités , par ces temps qui courent, c'est même une chance d'avoir développé chez vous ce type de transport à motos appelé Zemidjan . Ici à l'étranger, certains décideurs ont montré que c'est mieux d'être transporté d'un point A à un point B à motos en portant bien sûr un masque.

Leurs arguments:

1): A moto, l'air , même s'il est contaminé, circule et le risque de contracter le virus est limité par rapport à un transport dans une voiture taxi où l'air est confiné et plus dangereux.

2): Il fait de plus en plus chaud et dans un taxi voiture on remplace le chauffage par la climatisation, ce qui est encore favorable au virus.

3): En prenant une moto taxi, on monte dessus sans avoir forcément besoin d'attraper la moto par la main. Dans une voiture, les clients doivent toujours entrer et sortir en tirant sur les poignets des portières. Les surfaces intérieurs dans un taxi sont plus exposées au toucher des passagers que sur une moto .

4): Sur une moto le risque de proximité est seulement entre 2 personnes. Dans un taxi voiture, ce risque de proximité est très élevé. Il est de 5 , de 9 , de 15 ou plus sans compter les surcharges.

On ne peut imaginer une cité d'hommes à zéro déplacement. Par ces moments de crise à virus , réjouissez vous chères autorités d'avoir ce type de transport qui relève certes de la débrouillardise mais qui présente plus avantages que les taxi voitures .

Ce qui vous revient à faire , c'est La sensibilisation à respecter les mesures de protection individuelle , les mesures barrières , les mesures d'hygiène. Sinon, ailleurs dans ces pays développés , avec la pandémie, le transport à motos se présente comme un modèle.

Réfléchissez à ce que vous voulez faire. Cette guerre est menée contre un ennemi invisible. La sensibilisation au quotidien doit l'emporter sur les mesures militaires. Ces dernières feront respecter le couvre-feu durant la période définie.

 4   Gotti | Vendredi, 3 Avril 2020
  Oh, non rien de bon dans ce pays le Togo. La souffrance du peuple Togolais est très très immense,colossale.Pourquoi ils bastonnent la population Togolaise? faure gnassingbé le petit voleur d'élection au Togo est depuis toujours brutale.Au lieu que dans la première semaine de couvre-feu, c' est de conseiller,informer,parler avec la population,mais ces chiens enrager bastonnent le Togolais.Incroyable.Il faut qu'il laisse très vite la place au président élu Agbéyomé Kodjo.

 3   Amemaka | Vendredi, 3 Avril 2020
  Réponse à 1-Gotti
  Un con demeure toujours con. Tu fais pitié

 2   ANNIE | Vendredi, 3 Avril 2020
  NÉCESSITÉ DE TRÈS BIEN PENSER LA FAISABILITÉ D'UNE PROBABLE INTERDICTION DES TAXIS MOTO POUR NE PAS SUSCITER LA COLÈRE DE TOUS CEUX LÀ QUI NE VIVENT QUE DE CE JOB.

 1   Gotti | Vendredi, 3 Avril 2020
  Il y a là une volonté de dédaigner le métier de zémidjan,la soufffrance du peuple Togolais est égarée.On espère que les zémidjans iront chez lui à lomé 2 pour le manger. Faut qu'il laisse la place au président élu Agbéyomé Kodjo.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com